Impression 3D


Impression 3D
Histoire de l’imprimerie
Stampa.caratteri.jpg
Technologies
Sceau-cylindre 4100-500 av. J.‑C.
Disque de Phaistos 1850–1400 av. J.‑C.
Xylographie 200 ap. J.-C.
Taille-douce années 1430
Imprimerie 1439
Typographie 1450
Lithographie 1796
Chromolithographie 1837
Presse rotative 1844
Flexographie années 1890
Impression offset 1903
Quadrichromie XIXe-XXe siècle
Sérigraphie 1907
Sublimation 1957
Photocopieur années 1960
Tampographie années 1960
Imprimante laser 1969
Imprimante par matrice de points 1970
Imprimante thermique
Jet d’encre 1976
Impression numérique 1993
Impression 3D
v · bouteille de Klein créée par impression 3D
Une maquette de façade d'immeuble créée par impression 3D

L'impression 3D, ou stéréolithographie, est une technique de production industrielle développée pour le prototypage rapide en plastique, cire ou métal[1]. Issue du MIT (Massachusetts Institute of Technology), elle permet de produire un objet réel à partir d'un fichier CAO en le découpant en tranches puis en déposant ou solidifiant de la matière couche par couche pour, en fin de compte, obtenir la pièce terminée. Le principe est donc assez proche de celui d'une imprimante 2D classique : les buses utilisées, qui déposent de la colle, sont d'ailleurs identiques aux imprimantes de bureau. C'est l'empilement de ces couches qui crée un volume.

Par rapport aux autres techniques de prototypage rapide traditionnelles, l'impression 3D est nettement meilleur marché et plus rapide.[Comment ?]

Les applications vont de l'industrie - la production de voitures[2], d'avions[1],[3], de bien de consommation, etc.-, à la visualisation de projets, de vérification d'ergonomie pour l'architecture ou les études de design.

Sommaire

Histoire

L'Imprimante 3D est un composant important dans la nouvelle forme de production, et qui pourrait le devenir de plus en plus[4]. La précision et les types de matériaux sont susceptibles d'augmenter à l'avenir avec des techniques plus avancées[5].

Arthur C. Clarke avait parlé d'une « machine à répliquer » dans les années 1960, machine qui allait répliquer les objets comme on imprimait des livres, ce qui aurait un impact profondément positif sur la société : « l'humanité s'adaptera comme par le passé »[6].

Exemples actuels

Le commandement des opérations spéciales de l'armée américaine construit « huit usines mobiles » qui peuvent rentrer dans des conteneurs de transport standard. Ces usines sont basées sur une expérience réussie, le MPH[7]. Ce type de « micro usines » est l'aboutissement de l'idée d'usine, avec des technologies d'impressions 3D.

EADS, constructeur de l'airbus a des projets visant à produire toutes les parties des avions par des techniques d'impression 3D (ALM-enabled: additive layer manufacturing)[1],[8],[9]

Des entreprises d'impression 3D à la demande existent et reprennent la vision de service web : envoi de vos plans par un site internet, paiement, impression, (montage), envoi du produit fini[10]. Le principe de service en ligne n'est pas nouveau : des industriels tel que Renault permettent de personnaliser en ligne votre voiture avant achat.

D'après l'armée américaine, l'impression 3D réduit de 97% les coûts de production et de 83% le temps de production[11].

La société d'impression 3D Stratasys a fait équipe en 2010 avec la société Kor Ecologic pour créer la première voiture imprimée, la Urbee. Le corps entier est imprimé avec un processus additif (ALM). Tous les composants extérieurs - y compris les panneaux de verre - ont été créés en utilisant les imprimantes 3D chez Stratasys 'fabrication numérique - RedEye on demand'. La Urbee va participer au concours de X-Prize 2010[2].

Sculpteo propose le premier service d'impression 3D en ligne pour les particuliers et les entreprises via la plateforme Sculpteo.com[12].

Technologies

Toutes les technologies sont basées sur la découpe de l'objet virtuel 3D en lamelles 2D de très fine épaisseur[13]. Ces fines lamelles sont déposées une à une en les fixant sur les précédentes, ce qui reconstitue l'objet réel.

Il existe différents types de technologies. Les principales sont :

AM ou ALM (Additive -Layer- Manufacturing)

Article détaillé : en:Additive Layer Manufacturing.

Additive Manufacturing (AM) est défini par la norme ASTM comme le «processus d'assemblage de matériaux pour fabriquer des objets à partir des données du modèle 3D, le plus souvent couche après couche, par opposition aux méthodes de fabrication soustractive Synonymes:. fabrication additive, les procédés additifs, les techniques additives, la fabrication par couche additive, la fabrication des couches et fabrication de forme libre »[14]

Le terme additif décrit les technologies qui peuvent être utilisés n'importe où dans le cycle de vie du produit, de la pré-production (c'est-à-dire du prototypage rapide) à la production à pleine échelle (également connu sous le nom de fabrication rapide) et même pour les applications d'outillage ou de personnalisation de post-production.

Des exemples de technique d'AM sont le fused deposition modeling et le laser sintering.

Exemple de voiture imprimée :

FDM (Fused Deposition Modeling)

Cette technique consiste à faire fondre une résine (généralement du plastique) à travers une buse chauffée à haute température. Un petit fil de plastique en fusion, d'un diamètre de l'ordre du dixième de millimètre, en sort. Ce fil est déposé en ligne et vient se coller par re-fusion sur ce qui a été déposé au préalable. La FDM est un brevet mondial déposé par Stratasys et a permis le développement d'une offre complète en Prototypage rapide.

MJM (Modelage à Jets Multiples)

Article détaillé : Modelage à Jets Multiples.

Cette technique consiste à déposer une couche de résine (du plastique type acrylate ou polypropylène) liquide de la même manière qu'une imprimante à jet d'encre avec une épaisseur de 2/100 à 4/100 de mm. Cette technique est déposée et fabriquée par 3D Systems et distribuée en France par Kallisto.

SLA (StéréolithographieApparatus)

Article détaillé : Stéréolithographie.

Cette technique utilise en général une résine spéciale sensible au traitement ultra violet. À la fin de chaque couche 2D, une lampe ultra-violette traite la résine qui durcit.

SLS (Selective Laser Sintering)

Article détaillé : Selective Laser Sintering.

Cette technique est similaire à la stéréolithographie, car une résine ou un liquide spécial est utilisé. Deux lasers sont synchronisés et leur point de rencontre concentre une énergie permettant le durcissement de la matière.

Impression de nourriture

En 2009, l'institut français d'art culinaire, l'école d'art culinaire de New York City ont travaillé sur l'élaboration de l'impression de nourriture, sur l'imprimante 3D libre Fab@home[15].

En 2010, le projet Cornucopia du Massachusetts Institute of Technology travaille sur l'impression de nourriture[16] et des entreprises (comme IKEA) travaillent sur ce concept[17]

Voir aussi

Liens internes

Lien externe

  • solar sintel, solaire qui imprime du sable en le vitrifiant localement, par une lentille.

Notes et références

  1. a, b et c The rise of additive manufacturing(the engineer co.uk)
  2. a, b et c Additive Manufacturing company Stratasys and Kor Ecologic of Winnepeg, Canada make Urbee , the first 3D printed car
  3. Large format 3d Printers - Making large things from Additive Manufacturing and Airbus has Roadmap to use Additive Manufacturing with Carbon Nanotubes to Make Whole Wings
  4. Three Financial Reasons for a 3D Printer
  5. Voxel Fabbing, Nanosphere Lithography and Microspheres, Personal Portable 3D Printer and At Home Laser Cutting
  6. BBC Horizon (1964) with Arthur C. Clarke (Part 2 of 2)
  7. RESILIENT COMMUNITY: Forget Afghanistan, These are Needed in Detroit etc.
  8. Utopium project to use carbon nanotube enhanced materials with Additive Manufacturing and the Airbus vision to Scale up Additive Manufacturing
  9. Large format 3d Printers - Making large things from Additive Manufacturing and Airbus has Roadmap to use Additive Manufacturing with Carbon Nanotubes to Make Whole Wings
  10. RedEye, part for prototype and production, on demand
  11. US Military Has Project to Develop Additive Manufacturing to Make Parts for Military Equipment for in-theater repairs
  12. http://www.lemonde.fr/week-end/article/2011/04/29/l-impression-3d-a-portee-de-tous_1507199_1477893.html
  13. voir animation du procédé
  14. Reprinted, with permission, from ASTM F2792-10 Standard Terminology for Additive Manufacturing Technologies, copyright ASTM International, 100 Barr Harbor Drive, West Conshohocken, PA 19428. A copy of the complete standard can be obtained from ASTM International, www.astm.org.
  15. The Future of Food Printing
  16. MIT's food printer (Make magazine)
  17. IKEA kitchen of the future: 3D food printer, multitouch taps and more

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Impression 3D de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • impression — [ ɛ̃presjɔ̃ ] n. f. • 1259 « empreinte »; lat. impressio I ♦ 1 ♦ Vx Action d un corps sur un autre. ⇒ influence. 2 ♦ Vieilli Action, fait de laisser une marque, en parlant d une chose qui appuie sur une autre. ⇒ empreinte, trace. « il verrait l… …   Encyclopédie Universelle

  • impression — Impression. s. f. v. L Action, & la maniere avec laquelle on imprime quelques traits ou figures. Faire l impression d une figure sur de la cire. l impression d un sceau, d un cachet. Il se dit plus particulierement des livres imprimez. Belle… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Impression — Im*pres sion, n. [F. impression, L. impressio.] 1. The act of impressing, or the state of being impressed; the communication of a stamp, mold, style, or character, by external force or by influence. [1913 Webster] 2. That which is impressed;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • impression — 1 Impression, impress, imprint, print, stamp are comparable when denoting the perceptible trace or traces left by pressure. Impression is the most widely applicable of these terms. It may be used with reference to a mark or trace or a series or… …   New Dictionary of Synonyms

  • impression — im‧pres‧ssion [ɪmˈpreʆn] noun [countable] MARKETING an occasion when a particular advertisement is seen by someone on the Internet: • A log of ad impressions is kept by the site server. * * * impression UK US /ɪmˈpreʃən/ noun [C] ► (also …   Financial and business terms

  • Impression — Sf Eindruck per. Wortschatz fremd. Erkennbar fremd (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. impression oder von l. impressio. Dieses ist Abstraktum zu l. imprimere (impressum) eindrücken aus l. premere pressen und l. in . Hiervon abgeleitet (nach… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Impression — kann bezeichnen: einen persönlichen Eindruck, siehe Subjektivität eine Page Impression (Seitenabruf) im Internet eine Ad Impression im Internet eine Kopie auf einer Indigo Digitaldruckmaschine von Hewlett Packard (entspricht „Click“ bei anderen… …   Deutsch Wikipedia

  • impression — [n1] influence consequence, effect, feeling, impact, reaction, response, result, sway; concept 230 impression [n2] feeling, idea apprehension, belief, conceit, concept, conception, conjecture, conviction, fancy, feel, hunch, image, inkling,… …   New thesaurus

  • impression — I noun animi motus, apprehension, belief, concept, conception, consciousness, consideration, effect, feeling, general notion, guiding conception, image, image in the mind, impact, imprint, indirect influence, influence, inward perception, mark,… …   Law dictionary

  • impression — (n.) late 14c., mark produced by pressure, also image produced in the mind or emotions, from O.Fr. impression print, stamp; a pressing on the mind, from L. impressionem (nom. impressio) onset, attack, figuratively perception, lit. a pressing into …   Etymology dictionary

  • impression — [im presh′ən] n. [ME impressioun < OFr impression < L impressio] 1. the act of impressing 2. a result or effect of impressing; specif., a) a mark, imprint, etc. made by physical pressure b) an effect produced, as on the mind or senses, by… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.