Illuminisme


Illuminisme
Page d'aide sur l'homonymie Le terme illuminisme qui se réfère au mouvement du XVIIIe ne doit pas être confondu avec la philosophie illuminative ou illuminationiste islamique développée par Sohrawardi au XIIe

L'illuminisme est un courant de pensée philosophique et religieux du XVIIIe qui se fonde sur l'idée d'illumination, c'est-à-dire d'une inspiration intérieure directe de la divinité. Ce courant est une réaction à l’esprit matérialiste des philosophes encyclopédistes du XVIIIe siècle[1].

Sommaire

Étymologie et usages

Le terme a également été utilisé, notamment par Marcel Bataillon, pour désigner la doctrine des Alumbrados ou Illuminés d'Espagne, groupe de mystiques espagnols du XVIe siècle[2], ou pour parler de de celle des Quakers du XVIIE siècle[3].

Objectif

L’illuminisme propose une lecture des textes chrétiens à la lumière du néo-platonisme et des sciences occultes, mettant l’accent sur l’intériorité de la quête mystique, et rejetant les formalités scolastiques. Ses principales figures sont le Suédois Emanuel Swedenborg (1688-1772) et les Français Antoine de La Salle (1754-1829), Martinès de Pasqually (1727 ?-1774), Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803) et Antoine-Joseph Pernety, dit Dom Pernety (1716-1796). L'illuminisme s'inspire des mystiques allemands Valentin Weigel (1533-1588) et Jakob Böhme (1575-1624).

NB : il importe de ne pas confondre l'illuminisme au sens français avec ce que les Italiens appellent illuminismo et qui signifie l'adhésion au rationalisme des Lumières, c'est-à-dire à peu près l'exact contraire.

Illuminisme dans l'Art

La descendance de l’illuminisme sera nombreuse et féconde : le romantisme et le symbolisme y puiseront leur conception du monde comme universelle analogie. Balzac, entre beaucoup d’autres, fut profondément influencé par la pensée illuministe : on s’en apercevra aisément en lisant Louis Lambert, La recherche de l’absolu, ou Le lys dans la vallée.

Note

  1. Comme le dit Robert Amadou : « Le siècle des lumières est aussi celui des illuminés. La formule vient de René Jasinski. Le fait qu'elle résume fut long à s'imposer. Il a cessé d'être contestable ». Préface à L'homme de désir de Louis-Claude de Saint-Martin, p. 9, éd. du Rocher, 1979, (ISBN 2268000400)
  2. Marcel Bataillon, Erasme et l'Espagne : recherches sur l'histoire spirituelle du XVIe siècle, Librairie Droz, 1937, réédition 1998
  3. Jacques Tual, « L'illuminisme Quaker », dans Les piétismes à l'âge classique : crise, conversion, institutions, édité par Anne Lagny, Presses Univ. Septentrion, 2001, pp. 281-308

Bibliographie

  • Antoine Faivre, Mystiques, théosophes et illuminés au siècle des lumières, G. Olms, 1976
  • Lumières et illuminisme : actes du colloque international (Cortona, 3-6 octobre 1983), Pacini, 1985
  • Auguste Viatte, Les sources occultes du romantisme : illuminisme-théosophie, 1770-1820, Champion, 1969

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Illuminisme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ILLUMINISME — L’illuminisme désigne un courant à la fois philosophique et religieux qui eut son apogée avec les théosophes du XVIIIe siècle. Il se rattache à la pensée de Plotin, du néo platonisme, de Maître Eckhart, de Tauler, de la Theologia germanica et de… …   Encyclopédie Universelle

  • ILLUMINISME — s. m. Opinions chimériques des illuminés. L illuminisme a fait beaucoup de progrès dans ce pays …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ILLUMINISME — n. m. Opinions chimériques des illuminés. L’illuminisme a fait beaucoup de progrès dans ce pays …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • illuminisme — (il lu mi ni sm ) s. m. Opinions chimériques des illuminés.    Particulièrement. L ensemble d opinions professées vers la fin du XVIIIe siècle par Saint Martin et Swedenborg. ÉTYMOLOGIE    Illuminer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cazotte — Jacques Cazotte Jacques Cazotte Portrait par Jean Baptiste Perronneau. Jacques Cazotte, né à Dijon le 7 octobre 1719 et mort guillotiné à Paris sur la place du Carrousel le 25  …   Wikipédia en Français

  • Jacques Cazotte — Portrait par Jean Baptiste Perronneau. Activités écrivain Naissance …   Wikipédia en Français

  • Illumines — Illuminés Pour les articles homonymes, voir Illuminati. Au cours des époques moderne et contemporaine, on a désigné par le terme d Illuminés (et plus récemment Illuminati) un certain nombre de groupes (dont certains ont revendiqué l appellation)… …   Wikipédia en Français

  • Illuminés — Pour les articles homonymes, voir Illuminati. Au cours des époques moderne et contemporaine, on a désigné par le terme d Illuminés (et plus récemment Illuminati) un certain nombre de groupes (dont certains ont revendiqué l appellation) plus ou… …   Wikipédia en Français

  • Louis-Claude De Saint-Martin — Louis Claude de Saint Martin, dit le Philosophe Inconnu Louis Claude de Saint Martin, dit Le Philosophe Inconnu. Né le 18 janvier 1743 à Amboise, mort à Aulnay (près de Sceaux) le 13 octobre 1803 …   Wikipédia en Français

  • Louis-claude de saint-martin — Louis Claude de Saint Martin, dit le Philosophe Inconnu Louis Claude de Saint Martin, dit Le Philosophe Inconnu. Né le 18 janvier 1743 à Amboise, mort à Aulnay (près de Sceaux) le 13 octobre 1803 …   Wikipédia en Français