Idries Shah

Idries Shah

Idries Shah (16 juin 1924 – 23 novembre 1996), également connu sous le nom d'Idris Shah, né Sayyid Idris al-Hashimi, était auteur et poète de la tradition soufie.

Idris Shah a été décrit "comme le chercheur le plus important dans l'adaptation de la pensée spirituelle classique au monde moderne"[réf. nécessaire]. Les livres de Shah se sont vendus dans le monde entier à plus de 15 millions d'exemplaires dans 12 langues. Ils ont fait l'objet d'articles dans le New York Times, le New Yorker, le Times (de Londres, se rapporter par exemple au papier de Doris Lessing), la Tribune, le Telegraph et de nombreuses autres revues et journaux internationaux.

Sommaire

Biographie

Idries Shah est né à Simla, en Inde, d'un père indo-afghan et d'une mère écossaise. Son enfance s'est déroulée en Angleterre (Londres et Oxford), mais son éducation fut comme un pont jeté entre l'Est et l'Ouest. Il fut éduqué, tel son père avant lui, par des précepteurs privés, en Europe et au Moyen-Orient, et lors de nombreux et vastes voyages – toute une série de périples qui, en fait, caractérisent l'éducation et le développement Soufis. En accord avec la tradition soufie, sa vie fut essentiellement dédiée au service. On comptait parmi ses amis et associés des soldats, des scientifiques, des artistes, des auteurs, des penseurs, des hommes d'affaires, des êtres accomplis, des célébrités, des rois et des reines.

Les écrits d'Idries Shah ont considérablement accru la connaissance des enseignements soufis en Occident. Il a eu une influence profonde sur plusieurs intellectuels, notamment Doris Lessing. Sa définition du Soufisme était ouverte dans le sens où il pensait que le Soufisme avait précédé l'Islam et ne dépendait pas uniquement du Coran, mais que sa source, sa portée et sa pertinence étaient universelles. Il soutenait l'idée que les enseignements spirituels devaient être présentés sous des formes et en des termes familiers à la communauté où ils doivent prendre racine. Il pensait que l'on devait donner aux étudiants un travail en fonction de leurs capacités individuelles et rejeter les systèmes qui appliquent les mêmes exercices à tous. Dans son propre travail, il a utilisé des histoires-enseignements et l'humour avec de très bons résultats.

Les connaissances et les activités de Shah portaient sur un nombre de secteurs spécialisés si différents et se déployaient dans un tel nombre de pays, que ses amis, et parfois même sa famille, n'avaient conscience de ce qu'il faisait qu'à partir de ce qu'il était "utile qu'ils sachent". Shah lui-même, et son entourage, étaient passés maîtres en désinformation.

Idries Shah a créé les éditions Octagon Press afin de pouvoir publier et diffuser les livres sur le Soufisme sans risquer qu'ils soient épuisés. Il voulait que ces derniers soient toujours disponibles à chaque nouvelle génération. Le registre de ces livres va des manuels soufis traditionnels aux ouvrages contemporains.

Plusieurs livres avec le personnage du Mulla Nasrudin y figurent également. Ces histoires-enseignements pleines d'humour constituent une partie fondamentale dans l'observation de soi, si nécessaire à la progression sur la Voie.

Il a également créé "L'Institut pour la recherche culturelle" (Institute for Cultural Research) actuellement basé à Londres, qui accueille des cours et des conférences sur des sujets liées aux aspects de la nature humaine. L'institut n'offre pas d'approche religieuse. Davantage basée sur la psychologie, il inclut également "la psychologie traditionnelle". Il laisse la question de la religion et de Dieu à l'aspirant.

Shah s'est marié avec Cynthia (Kashfi) Kabraji en 1958 et a eu un fils et deux filles. Une des filles, Saira Shah a réalisé un reportage sur les droits des femmes en Afghanistan avec son documentaire "Sous le voile" ('Beneath the Veil'). Le frère de Shah, Omar Ali-Shah, était également un auteur de la tradition soufie.

Le seul roman d'Idries Shah, Kara Kush, est basé sur des faits et son expérience sur le terrain de l'extraordinaire courage du peuple afghan et des atrocités effroyables qu'il a subies. Environ un an après sa dernière visite en Afghanistan, vers la fin du printemps 1987, Shah a souffert successivement de deux crises cardiaques foudroyantes. Il est mort à Londres en 1996. Selon la nécrologie écrite par ses sympathisants, Idries Shah était fondateur des éditions "Octagon Press", soutien des Mujahiddin dans la guerre russo-afghane, directeur d'études de "L'Institut pour la recherche culturelle" et administrateur de la "Royal Humane Society" et de "L'hôpital et centre royal pour Incurables", entre autres réalisations.

Liens internes

Sur Wikipedia en anglais :

Bibliographie partielle

Liens externes (en français)

Liens externes (en anglais)



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Idries Shah de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Idries Shah — ادریس شاه इदरीस शाह Born 16 June 1924 (1924 06 16) Simla, India Died 23 November 1996 …   Wikipedia

  • Idries Shah — Idries Abutahir Shah (auch Idris Shah; * 16. Juni 1924 in Shimla; † 23. November 1996 in London) war ein Autor, der Lehren des Sufismus im Westen bekannt machte und popularisierte. Leben Idries Shah wurde in Indien als Sohn eines afghanischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Idries Shah — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar …   Wikipedia Español

  • Idries Shah — …   Википедия

  • Shah (surname) — Shah (Gujarati: શાહ) is a surname common among people from India. List of People with the name Shah The surname Shah may refer to: * Abdullah Shah (died 2004), was the first person executed by the post Taliban Afghan state. * Anil R. Shah, MD,… …   Wikipedia

  • Shah — ist die englische Transkription des persischen Worts für König und der Familienname folgender Personen: A. B. Shah (1920–1981), indischer Bürgerrechtler Azlan Shah (* 1928), Sultan von Perak, ehemaliger König von Malysia Idries Shah (auch Idris… …   Deutsch Wikipedia

  • Shah (disambiguation) — Shah may refer to:* Shah, the Persian term for a monarch **Mohammed Reza Pahlavi is often referred to as the Shah of Iran. * monarch from Shahi dynasty * Shahenshah, Emperor or King of Kings in Persian and Urdu * Ukrainian shah, a historical… …   Wikipedia

  • Shah Inayat Rizvi — Sindhi Sufi Poet Shah Inayat Rizvi Title Miyun Shah Inayat Rizvi Born 1613 Died 1701 Ethnicity Sindhi …   Wikipedia

  • Shah Nimatullah Wali — Qutb, Muslim scholar Hazrat Sayyed Nur uddin Kermani Title Shah Nematollah Vali Died 1431 A.D (835 Hijri) Influences Ibn Arabi and Abd Allah Yafe i …   Wikipedia

  • Shah (homonymie) —  Pour les articles homophones, voir chat et chas. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia  …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»