Ibrahim II


Ibrahim II

Ibrahim II (أبو إسحاق إبراهيم الثاني), décédé le 23 octobre 902[1], est le neuvième émir de la dynastie des Aghlabides régnant sur l'Ifriqiya de 875 à sa mort[2].

Il succède son frère Aboul Gharaniq, mort en 875 après onze ans de règne[2], et hérite d'un royaume dépeuplé par la peste de 874. Pourtant, son règne est prospère : il fait édifier en 876 la nouvelle cité de Raqqada près de Kairouan et développe l'agriculture en instaurant un système moderne d'irrigation.

Toutefois, le déclin de la dynastie aghlabide commence au cours de son règne. Son règne connaît pourtant des succès militaires : il s'empare d'abord de la ville de Syracuse en 878[3] puis achève totalement la conquête de la Sicile en 902[4].

Ibrahim II quitte Kairouan et s'installe à Tunis avec son gouvernement le 12 septembre 894[5]. À cet effet, il fait édifier la kasbah à son emplacement actuel[5]. La citadelle se trouve alors à quelques mètres de la médina de Tunis dont elle est séparée par un cimetière et les fortifications. Marquant son séjour à Tunis par de nombreux crimes, le souverain aghlabide rentre à Kairouan en 896. Les Tunisois profitent de son éloignement pour envoyer des plaintes motivées à Bagdad. Ces plaintes contribuent à décider le calife à imposer à l'abdication d'Ibrahim II en faveur de son fils Abdullah II. Ibrahim se lance alors en guerre contre les Byzantins et décède pendant une bataille durant l'invasion de la Calabre.

Dans le domaine de l'art et de l'architecture, Ibrahim II fait réaliser des travaux d'embelissements dans la Grande Mosquée de Kairouan[6].

Notes et références

  1. Ibn Abi Dhiaf, Présent des hommes de notre temps. Chroniques des rois de Tunis et du pacte fondamental, vol. I, éd. Maison tunisienne de l'édition, Tunis, 1990, p. 147
  2. a et b Ibn Abi Dhiaf, op. cit, p. 140
  3. Michel Terrasse, Islam et Occident méditerranéen : de la conquête aux Ottomans, éd. Comité des travaux historiques et scientifiques, Paris, 2001, p. 54
  4. (fr) Michel Grenon, Conflits sud-italiens et royaume normand : 1016-1198, éd. L'Harmattan, Paris, 2008, p. 50
  5. a et b Ibn Abi Dhiaf, op. cit, p. 145
  6. Fawzī Mahfuz, Architecture et urbanisme en Ifriqiya médiévale : proposition pour une nouvelle approche, éd. Centre de publication universitaire, Tunis, 2003, p. 164

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ibrahim II de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ibrahim — (arabisch ‏إبراهيم‎, Ibrāhīm) ist ein arabischer männlicher Vorname[1] sowie Familienname. Er entspricht dem biblischen Abraham. Der Name wird von arabischsprachigen Muslimen, Christen und Juden gleichermaßen verwendet. Die türkische Form… …   Deutsch Wikipedia

  • İbrahim — ist ein türkischer männlicher Vorname[1], die türkische Form des arabischen Namens Ibrahim bzw. des biblischen Stammvaters Abraham. Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte Namensträger 1.1 Vorname 1.2 …   Deutsch Wikipedia

  • Ibrahim I — (in Arabic ابراهيم الأول) (November 5, 1615ndash August 12, 1648) was the Sultan of the Ottoman Empire from 1640 until 1648. He was unofficially called Ibrahim the Mad (Turkish: Deli İbrahim or İbrahim Deli ) due to his mental condition.One of… …   Wikipedia

  • Ibrahim I — (5 de noviembre de 1615 – 12 de agosto de 1648) fue el sultán del Imperio otomano desde 1640 a 1648. Sultán Ibrahim I. Era conocido como Ibrahim el Loco . Sucedió a su hermano Murad IV en 1640. Heredando toda la crueldad y nada de la habilidad de …   Wikipedia Español

  • Ibrahim II. — Ibrahim II. († 20. April 1526) war der letzte Herrscher des Sultanats von Delhi. Er gehörte der paschtunischen Lodi Dynastie an. Ibrahim folgte seinem Vater Sikandar II. Lodi 1517 auf den Thron. Er musste zahlreiche Aufstände niederschlagen und… …   Deutsch Wikipedia

  • Ibrahim — Ibráhim DEFINICIJA 1. v. 2. paša Memibegović Sarakoš nazvan Gazi, tur. vojskovođa iz 17. st., ratuje u Hrvatskoj i Ugarskoj 3. paša, Novošeheralija (? 1621), bio tri puta osmanski veliki vezir ONOMASTIKA m. os. ime (musl.); hip.: Íbro, Ȉbrica pr …   Hrvatski jezični portal

  • Ibrahim Ba — Apodo Ibou Nacimiento 12 de noviembre de 1973 Dakar, Senegal Nacionalidad …   Wikipedia Español

  • Ibrahim I — (5 de noviembre de 1615 – 12 de agosto de 1648) fue el sultán del Imperio Otomano desde 1640–1648. Uno de los más famosos sultanes otomanos conocido como Ibrahim el Loco . Sucedió a su hermano Murad IV en 1640. Heredando toda la crueldad y nada… …   Enciclopedia Universal

  • İBRAHİM — kelimesi, İbranicede baba anlamına gelen eb ; ve cumhur demek olan reham kelimelerinden meydana gelmiştir. Ebu l cumhur ise; cumhurun babası demektir. Bu ismi meydana getiren kelimelerin ikisinin de hareke veya telaffuzlarını az bir değişiklik… …   Yeni Lügat Türkçe Sözlük

  • Ibrahim Ba — Ibrahim N’Goma Ba (* 12. Januar 1973 in Dakar, Senegal) ist ein ehemaliger französischer Fußballspieler. Er spielte zuletzt für den AC Mailand. Karriere Ba startete seine Karriere 1991 beim französischen Klub AC Le Havre, der weltweit bekannt für …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.