Hypertexte


Hypertexte

Un système hypertexte est un système contenant des nœuds liés entre eux par des hyperliens permettant de passer automatiquement d'un nœud à un autre. Un document hypertexte est donc un document qui contient des hyperliens et des nœuds. Un nœud est une "unité minimale d'information", notion assez floue qui signifie simplement que l'information d'un nœud sera toujours présentée entière. Il faut donc ajouter la composante informatique à notre définition. Les liens entre les parties du texte sont gérés par ordinateur et permettent d'accéder à l'information d'une manière associative ou, tout au moins, d'une façon de naviguer personnalisée, de manière non linéaire, au grès de l'utilisateur. La notion d'Hypertexte est indissociable de celle du web et donc de l'internet de nos jours car elle à permis son extension et son développement.

Lorsque les nœuds ne sont pas uniquement textuels, mais aussi audiovisuels, on peut parler de système et de documents hypermédias.

Sommaire

Histoire

Le Memex

La première description du concept est probablement due à Vannevar Bush. En 1945, dans un article du Atlantic Monthly intitulé « As We May Think », il décrit un bureau électromécanique futuriste appelé Memex pour (MEmory EXtender). Ce bureau devait contenir des microfilms et les retrouver automatiquement à partir d'un index. Mais ce qui distinguait Memex d'une bibliothèque automatique était la possibilité de créer un index pour toute paire de microfilms, ce qui revient à créer des hyperliens. L'idée de cette collection de documents sur microfilm datait en réalité de 1853 et était dans la continuité d'une longue tradition de recherches documentaire en 1939. C'est en 1912 qu'on a utilisé pour la première fois le microfilm à des fins de stockage de l'information sous forme réduite (Chaumier 1971, ) Enfin, en ce qui concerne les "pistes associatives" qui, selon Bush, étaient plus apparentées à la façon de penser humaine (par regroupement d'idée), ce base sur un principe simple indexation. Dans l'exemple donné par Bush, les "liens de pertinence" dans sa piste associative sont en réalité des termes d'indexation. Toutefois, le fait de lier des documents en se basant non pas sur leur contenu mais sur leur degré de rapport entre eux, est erroné. De plus, des jugements de pertinence peuvent parfaitement correspondre à un individu et sembleront non pertinents à un autre. Ce système hypertexte proposé par Bush était certes une idée brillante, mais cette dernière n'a pas abouti tout comme les autres tentative du même style imaginées par ce denier, tel que le Rapid Selector et le Comparator.

Xanadu

W.Boyd Rayward (1994) mentionne que le Belge Paul Otlet, pourrait avoir eu une "vision de Xanadu" plusieurs années avant tout le monde. Tout comme pour Bush, la "technologie habilitante" (enabling technology) n'existait pas encore mais néanmoins les réalisations d'Otlet sont impressionnantes compte tenu des moyens de l'époque, et son travail constitue "une part importante et négligée de l'histoire des sciences de l'information"[réf. nécessaire].

Le terme « hypertexte » fut inventé en 1965 par Ted Nelson. Ce dernier appelle « hypertexte » un réseau constitué par un ensemble de documents informatiques (originaux, citations, annotations) liés entre eux ; soit tout un système hypertexte. Pour lui, la principale propriété de l'hypertexte est de ne pas être séquentiel (ou linéaire), par opposition à un discours ou aux pages d'un livre. Il le décrit en détail dans son ouvrage Computer Lib/Dream machines. Il est aussi le créateur du projet Xanadu. C'est est un système littéraire global qui, selon la vision de son créateur, doit servir de dépôt permettant de consulter et d'acheter des droits de documents déposés. C'est aussi est le premier système à se préoccuper du droit d'auteur et à prévoir la perception automatique de ces droits.

Douglas C. Engelbart

Douglas Engelbart a inventé de nombreux outils reliés de près à la technologie hypertexte telle que nous la connaissons aujourd'hui: l'édition de texte à l'écran, la souris, les liens entre différents ensembles d'information, les fenêtres, l'hypermédia, des concepts de bureautique, etc. En effet, l'hypertexte est issu de beaucoup d'années de recherches dans plusieurs disciplines. Cette technologie qui nous semble si nouvelle n'est pas arrivée spontanément et les recherches d'Engelbart en ce domaine depuis plus de 30 ans en font un des piliers de l'hypertexte[réf. nécessaire].

Le premier système hypertexte fonctionnel était le NLS (oNLine System) conçu par Douglas Engelbart durant les années 1960 (à ne pas confondre avec le NLS de National Language Support, devenu sur le tard i18n).

HyperCard

L'application HyperCard développé en 1987 par Bill Atkinson pour Apple, fut un des premiers systèmes hypertextes à devenir populaire. Elle était incorporé dans chaque mac os de l'époque sans ajout financier de la part de l'acheteur. Mais cette première réalisation montait difficilement en charge. Une application est composée de cartes correspondant à une page-écran. Ces cartes sont créées à l'aide d'outils de traitement de texte et de dessin. Les liens entre les cartes sont effectués au moyen de boutons. C'est un logiciel intégré qui permet trois fonctions: se balader dans des piles de cartes, éditer ces cartes et enfin, programmer des liens plus complexes au moyen d'un langage appelé (Hypertalk).

Autres précurseurs

World Wide Web

Le World Wide Web, conçu par Tim Berners-Lee en 1989, est aujourd'hui le système hypertexte le plus vaste et le plus utilisé : il compte des milliards de documents répartis dans le monde entier, lesquels sont consultés par des millions de personnes à travers le réseau Internet. Dans le Web, le concept de document est généralisé, on parle de ressource. Une ressource peut non seulement être un document textuel, audiovisuel ou interactif, mais également une boîte à courrier électronique ou un forum de discussion Usenet. Les hyperliens du Web sont contenus dans des documents hypertextes généralement écrits en langage HTML (HyperText Markup Language), présentés sous la forme de pages Web. Les liens vers les ressources les plus diverses peuvent être établis grâce à une notation standardisée, les URL (Uniform Resource Locators).

Le World Wide Web utilise des concepts hypertextes simples et très faciles à mettre en œuvre : les hyperliens sont unidirectionnels, ils se « cassent » lorsque la ressource liée est déplacée ou supprimée, il n'y a pas d'aperçu de la ressource liée, les droits d'auteurs ne sont pas gérés, il n'y a pas de système d'annotation ni de gestion de versions.

Hypertexte et lecture

Article détaillé : lecture numérique.

Parmi les divers avantages de l'hypertexte, il y a la possibilité de naviguer rapidement parmi une masse importante d'information, qu'on peut consulter à des niveaux de détails plus ou moins grands. L'hypertexte permet également des économies d'espace en évitant d'avoir à dupliquer des données. En effet, si on peut créer un hyperlien vers ces données, le tour est joué. Cette technologie peut également favoriser la collaboration des usagers en vue de la mise à jour rapide de données. Enfin, la possibilité d'ajouter des commentaires à des textes favorise l'esprit critique.

Bibliothèque numérique

L'hypertexte de nos jours permet la création de futur cyber bibliothèque. D'ailleurs le School of Information and Library Studies de l'Université du Michigan a ouvert la première bibliothèque publique de l'Internet en mars 1995 avec des employés répartis à travers le monde.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hypertexte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HYPERTEXTE — La problématique de l’hypertexte a été énoncée pour la première fois en 1945 par l’Américain Vannevar Bush, pionnier de l’informatique et du calcul automatique. Il proposait, sous le nom de memex , un système dans lequel un individu aurait pu… …   Encyclopédie Universelle

  • hypertexte — ● n. m. Moyen très simple de navigation dans un ensemble d informations: celles ci sont reliées les unes aux autres par l intermédiaire de liens appelés hyperliens. Quand on clique sur un de ces liens dans un document, on aboutit directement au… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Système hypertexte — Hypertexte Voir « hypertexte » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • Langage de balisage d'hypertexte — Hypertext Markup Language L’Hypertext Markup Language, généralement abrégé HTML, est le format de données conçu pour représenter les pages web. C’est un langage de balisage qui permet d’écrire de l’hypertexte, d’où son nom. HTML permet également… …   Wikipédia en Français

  • Lien hypertexte — Hyperlien Pour les articles homonymes, voir Lien. Un hyperlien ou lien hypertexte ou simplement lien, est une référence dans un système hypertexte permettant de passer automatiquement d un document consulté à un document lié. Les hyperliens sont… …   Wikipédia en Français

  • Liens hypertexte — Hyperlien Pour les articles homonymes, voir Lien. Un hyperlien ou lien hypertexte ou simplement lien, est une référence dans un système hypertexte permettant de passer automatiquement d un document consulté à un document lié. Les hyperliens sont… …   Wikipédia en Français

  • Lien hypertexte en profondeur — Lien profond Un lien profond ou en profondeur[1] est, sur le Web, un type d hyperlien qui pointe spécifiquement vers une page ou tout autre ressource d un site autre que sa page d accueil. Par exemple, des liens comme http://www.saut… …   Wikipédia en Français

  • Lien hypertexte profond — Lien profond Un lien profond ou en profondeur[1] est, sur le Web, un type d hyperlien qui pointe spécifiquement vers une page ou tout autre ressource d un site autre que sa page d accueil. Par exemple, des liens comme http://www.saut… …   Wikipédia en Français

  • lien hypertexte — ● loc. m. ►WEB Voir hyperlien …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Hypertextes — Hypertexte Voir « hypertexte » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.