Hydrologie


Hydrologie
Le cycle de l'eau

L'hydrologie est la science de la terre qui s'intéresse au cycle de l'eau, c'est-à-dire aux échanges entre l'atmosphère, la surface terrestre et son sous-sol. On parle d'hydrosphère pour désigner la partie de la planète dans laquelle l'eau se trouve. Les cycles hydrologiques sont donc présents dans l'hydrosphère.

Au titre des échanges entre l'atmosphère, et la surface terrestre, l'hydrologie s'intéresse aux précipitations (pluie et neige), à la transpiration des végétaux et à l'évaporation directe de la couche terrestre superficielle.

L'hydrologie de surface étudie le ruissellement, les phénomènes d'érosion, les écoulements des cours d'eau et les inondations.

L'hydrologie de subsurface ou hydrologie de la zone non-saturée étudie les processus d'infiltration, de flux d'eau et de transport de polluants au travers de la zone non saturée (encore appelée zone vadose). Cette zone a une importance fondamentale car elle constitue l'interface entre les eaux de surfaces et de profondeur.

L'hydrologie souterraine ou hydrogéologie porte sur les ressources du sous-sol, leur captage, leur protection et leur renouvellement.

L'hydrologie urbaine constitue un « sous-cycle » de l'eau lié à l'activité humaine : production et distribution de l'eau potable, collecte et épuration des eaux usées et pluviales.

Bien que ces domaines soient intrinsèquement liés les uns aux autres, il est utile de distinguer ces différents aspects de l'hydrologie car les phénomènes physiques en jeu diffèrent grandement entre eux, ce qui implique des échelles de temps distinctes de plusieurs ordres de grandeur.

Sommaire

Le cycle de l'eau

L'eau est présente dans trois grands réservoirs distincts : l'atmosphère, le stock continental et le stock océanique. Des flux perpétuels permettent des échanges entre ces trois réservoirs.

Le réservoir océanique est le plus volumineux avec 1 338 millions de km3. L'évaporation océanique est le seul flux sortant de ce réservoir avec 0,505 million de km3 par an. En termes d'apport, les océans reçoivent 0,458 million de km3 par an de précipitations et 0,047 million de km3 d'écoulement depuis les continents.

Les stocks continentaux sont composés de 47,961 millions de km3, ce réservoir s'évapore dans l'atmosphère à raison de 0,072 million de km3 par an, et perd 0,047 million de km3 d'eau par an d'écoulement dans les océans. Les précipitations continentales apportent 0,119 million de km3 d'eau par an.

L'atmosphère est le moins volumineux de ces trois réservoirs avec 0,017 million de km3, néanmoins les quantités d'eau échangées y sont très importantes. L'évaporation apporte 0,505 million de km3 d'eau par an depuis les océans et 0,072 million de km3 depuis les continents. Les précipitations continentales se montent à 0,119 million de km3 d'eau par an, les précipitations océaniques à 0,458 million de km3.

Représentations cartographiques

Les cartes et atlas hydrologiques[1]. Les données hydrologiques varient dans l'espace et dans le temps en fonction de nombreux facteurs. Des moyennes sont établies et utilisées pour produire des cartes, mais les minima et maxima sont également utiles pour cartographier l'aléa (sécheresse, inondation décennales, centennales, etc.). Ce sont souvent des cartes à grande échelle (1/100 000, 1/150 000). Les cartes concernent les eaux de surfaces et/ou de nappes.
Les données cartographiables sont de type scientifique ou d'inventaire, et d'application ou de vulgarisation. Les données qu'elles décrivent sont de 3 types :

  • les données de terrain
  • les données hydrologiques quantitatives
  • les données hydrographiques

Ce sont par exemple[1]:

  • des cartes pluviométriques et hydrométéorologiques
  • des cartes hydrographiques
  • des cartes hydrogéographiques
  • des cartes géohydrographiques
  • des cartes hydrologiques de surface ou hydrométriques
  • des cartes hydrogéologiques
  • des cartes hydrochimiques

En dérivent le cas échéant des cartes d'aléas ou de vulnérabilité des nappes, des cartes de zones inondables...

Annexes

Sources et bibliographie

Notes et références

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hydrologie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HYDROLOGIE — Étymologiquement, l’hydrologie est la science de l’eau. Molécule, gaz, liquide ou solide, l’eau voit son étude ressortir à la physique et à la chimie. C’est à l’étude de l’eau dans la nature, où s’expriment évidemment ses propriétés physico… …   Encyclopédie Universelle

  • Hydrologie — (Wasserkunde) bildet einen Teil der Geophysik und beschäftigt sich sowohl mit dem Herkommen des Stoffes H2O in seinen verschiedenen Aggregatformen als auch mit den Wirkungen desselben. Einen wesentlichen Teil der Hydrologie bildet die… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Hydrolŏgie — (v. gr.), 1) Lehre von dem Wasser, bes. auch von den Mineralwassern; 2) (Hydroistische Geographie). s. Geographie I. B) b) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Hydrologie — (griech.), die Lehre vom Wasser, seinen chemischen und physikalischen Eigenschaften, Hydrostatik, Hydrodynamik, namentlich auch soweit sie bei der technischen Benutzung des Wassers, bei der Schifffahrt, beim Wasserbau, beim Wiesenbau etc. in… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Hydrologie — Hydrologīe (grch.), s. Hydrographie …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Hydrologie — Die Hydrologie (altgr. ὕδωρ hydōr ‚Wasser‘ und λόγος lógos ‚Lehre‘) ist die Wissenschaft, die sich mit dem Wasser über, auf und unter der Landoberfläche der Erde, seinen Erscheinungsformen, Zirkulation und Verteilung in Raum und Zeit, seinen… …   Deutsch Wikipedia

  • Hydrologie — ◆ Hy|dro|lo|gie 〈f. 19; unz.〉 Lehre von den ober u. unterird., den stehenden u. fließenden Gewässern; Sy Gewässerkunde (2) [<grch. hydor „Wasser“ + logos „Lehre, Kunde“] ◆ Die Buchstabenfolge hy|dr... kann in Fremdwörtern auch hyd|r...… …   Universal-Lexikon

  • Hydrologie — hidrologija statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Mokslas, nagrinėjantis vandens savybes, dėsnius ir reiškinius. atitikmenys: angl. hydrology vok. Gewässerkunde, f; Hydrologie, f rus. гидрология, f pranc. hydrologie, f …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • hydrologie — hidrologija statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Mokslas, nagrinėjantis vandens savybes, dėsnius ir reiškinius. atitikmenys: angl. hydrology vok. Gewässerkunde, f; Hydrologie, f rus. гидрология, f pranc. hydrologie, f …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • Hydrologie — hidrologija statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. hydrology vok. Hydrologie, f rus. гидрология, f pranc. hydrologie, f …   Fizikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.