Hydatidose


Hydatidose

L’hydatidose ou échinococcose hydatique est une maladie provoquée par l'ingestion d'œufs d' Echinococcus granulosus provenant du chien, hôte définitif habituel du ténia échinocoque. Cette maladie potentiellement mortelle peut également affecter de nombreux animaux de la faune sauvage ou domestique (bétail).

L’Echinococcose, également connue sous le nom d'hydatidose ou de kyste hydatique, est une maladie parasitaire potentiellement mortelle qui peut affecter de nombreux animaux, incluant la faune sauvage, le et les humains.

La contamination est beaucoup plus le fait de contacts directs avec le chien que par ingestion d'aliments souillés par ses déjections. Cependant la maladie ne sévit que dans les régions où coexistent chiens et herbivores.

Cycle de l’échinocoque

cycle parasitaire de D. latum. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

La maladie résulte de l'infection par une larve de ténia du genre Echinococcus - notamment E. granulosus, E. multilocularis, et E. vogeli. Comme pour beaucoup d'infections parasitaires, le cours de l'infection par l'Echinococcus est complexe. Le ver a un cycle de vie qui exige des hôtes définitifs et des hôtes intermédiaires. Les hôtes définitifs sont en principe des carnivores comme les chiens, alors que les hôtes intermédiaires sont habituellement des herbivores comme les moutons et du bétail. Les humains peuvent également jouer le rôle d’hôtes intermédiaires, bien qu'ils soient habituellement une voie sans issue pour l'infection parasitaire. Le cycle de la maladie commence par une infestation par le ténia adulte de l’intestin de l’hôte définitif. Le ténia adulte pond alors des œufs qui sont expulsés dans les selles de l’hôte.

Les hôtes intermédiaires s’infectent par l’ingestion des œufs du parasite. Dans l’organisme de l’hôte intermédiaire, les œufs éclosent et libèrent des embryons minuscules munis de crochets qui voyagent dans la circulation sanguine, et se fixent par la suite dans un organe tel que le foie, les poumons et/ou les reins. Là, ils se développent pour former un kyste hydatique. À l'intérieur de ces kystes des milliers de larves de ténia se multiplient, pour l’étape suivante du cycle parasitaire. Quand l’hôte intermédiaire est dévoré ou digéré par l’hôte définitif, les larves sont absorbées par voie digestive et se développent en ténias adultes dans l’intestin de l’hôte, et relancent le cycle d'infection.

Symptômes de la maladie

La maladie se manifeste par la formation d'un kyste hydatique généralement au niveau du foie, mais pouvant affecter le poumon, la rate, les os ou le cerveau.

Elle n'est généralement reconnue qu'au stade de complications par compression ou rupture du kyste.

Comme cela a déjà été noté, l'infection par l'Echinococcus entraîne le développement de grands kystes dans l’organisme de l’hôte intermédiaire. Les symptômes de la maladie apparaissent lorsque les kystes grossissent et commencent à faire pression sur les vaisseaux sanguins et les organes ou à les éroder. Les grands kystes peuvent également provoquer un état de choc s'ils se rompent. L'infection par E.granulosus, fréquente dans les pays méditerranéens, a généralement comme conséquence la formation d’un kyste dans le foie, les poumons, le rein et la rate de l’hôte intermédiaire. Dans une infection diffuse, les kystes peuvent être plus gros qu'un ballon de football. A l'échographie ou au scanner, les kystes hydatiques apparaissent comme de gros kystes, parfois avec des échos en flocons à l’intérieur (sable hydatique – au premier stade) ou de multiples vésicules filles (2e étape) Le kyste hydatique du foie peut être diagnostiqué avec certitude par un test sérologique (réaction de Weinberg). La réaction de Weinberg est faussement négative dans plus de 50% des kystes hydatiques du poumon. L'éosinophilie n'est pas présente chez le porteur de kyste hydatique sauf quand une rupture se produit. En fait, il n'y a généralement aucune anomalie sanguine chez les patients atteints de kyste hydatique. La maladie hydatique du poumon ou du foie est généralement asymptomatique mais elle peut être à l’origine de complications sérieuses s’il se produit une rupture du kyste. Un choc anaphylactique est habituellement associé à la rupture de kyste et peut être prévu par positivité de la réaction de Casoni. Il y a également un risque de diffusion intrapleurale ou intrapéritonéale de la maladie et d'infection secondaire qui peut être à l’origine d’un abcès du poumon ou d’un abcès hépatique. Cette affection est également connue sous de kyste hydatique et peut parfois être traitée avec succès par la chirurgie pour enlever les kystes. Au Portugal on a également une certaine expérience d’une technique connue sous le nom de PAIR (aspiration percutanée, injection agents scolicidal et réaspiration du contenu du kyste) associé au traitement médicamenteux avec l'albendazole seul à la dose de 400 mg deux fois par jour. Le traitement avec l'albendazole ou le praziquantel devrait être initié avant d’utiliser n'importe quel autre méthode thérapeutique et être prolongé 28 jours pour éviter la dissémination du kyste hydatique. L'infection par E.multilocularis a pour conséquence la formation de tumeurs denses de parasites dans le foie, les poumons, le cerveau, et d'autres organes. Cette affection, également appelée kyste alvéolaire est le plus souvent mortelle. L'infection par Echinococcus vogeli, limitée à l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale est caractérisée par une maladie polykystique. À la différence hôtes intermédiaires, les hôtes définitifs ne sont habituellement pas sérieusement touchés par l'infection. Parfois, une carence en certaines vitamines et en certains minéraux peuvent être provoquée chez l’hôte par les exigences nutritionnelles très élevées du parasite.

Prophylaxie de la maladie

Il y a plusieurs stratégies pour prévenir l’Echinococcose, la plupart visent à provoquer la rupture du cycle de vie du parasite. Par exemple, l'alimentation des chiens avec des abats crus est un point clé de la dissémination de l'infection dans l'environnement des fermes et cette pratique est fortement déconseillée. En outre, les règles de base en matière d'hygiène telles que faire cuire complètement la nourriture et se laver vigoureusement les mains avant les repas sont utiles pour empêcher les œufs de pénétrer dans le tractus digestif de l’homme. « Le vermifugeage » régulier des chiens de ferme avec des produits comme le praziquantel peut également tuer le ténia. En utilisant ces méthodes simples, on a presque entièrement éliminé l’hydatidose de la Nouvelle-Zélande, où elle était très répandue par le passé. Des vaccins efficaces, fabriqués selon une technologie basée sur l’ADN recombinant, sont développés en Australie pour les moutons.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hydatidose de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HYDATIDOSE — L’hydatidose (ou kyste hydatique) est une parasitose grave liée au développement chez les mammifères herbivores mais aussi chez les mammifères omnivores et chez l’homme des larves dites «hydatides» du ténia Echinococcus granulosus . Une hydatide… …   Encyclopédie Universelle

  • Hydatidose — Hydatido̱se w; , n: Erkrankung durch Hydatidenbefall …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • Échinococcose hydatique — Hydatidose L’hydatidose ou échinococcose hydatique est une maladie provoquée par l ingestion d œufs d Echinococcus granulosus provenant du chien, hôte définitif habituel du ténia échinocoque. Cette maladie potentiellement mortelle peut également… …   Wikipédia en Français

  • Echinococcus vogeli — Echinococcus vogeli …   Wikipédia en Français

  • Parasitologie medicale — Parasitologie médicale La parasitologie médicale est une branche de la médecine, plus spécifiquement de la Biologie médicale, visant à isoler et caractériser les parasites pouvant être responsables de diverses pathologies humaines. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Parasitologie médicale — La parasitologie médicale est une branche de la médecine, plus spécifiquement de la biologie médicale, visant à isoler et caractériser les parasites pouvant être responsables de diverses pathologies humaines. Sommaire 1 Liste et description des… …   Wikipédia en Français

  • Taeniasis — Tæniasis Le tæniasis est une helminthiase, une maladie parasitaire causée par la présence dans le tube digestif (le plus souvent) d un vers cestode plat pouvant atteindre 10 mètres de long. On distingue pour les infestations humaines :… …   Wikipédia en Français

  • Tæniasis — Le tæniasis est une helminthiase, une maladie parasitaire causée par la présence dans le tube digestif (le plus souvent) d un vers cestode plat pouvant atteindre 10 mètres de long. On distingue pour les infestations humaines : Taenia… …   Wikipédia en Français

  • Téniasis — Tæniasis Le tæniasis est une helminthiase, une maladie parasitaire causée par la présence dans le tube digestif (le plus souvent) d un vers cestode plat pouvant atteindre 10 mètres de long. On distingue pour les infestations humaines :… …   Wikipédia en Français

  • Echinococcus vogeli — Echinococcus vogeli …   Wikipédia en Français