Humayun


Humayun

Humâyûn

Série Histoire monde indien
Cet article fait partie de la série
Histoire de l'Inde
Périodes
Inde ancienne
Sultanat de Delhi
Grands Moghols
Période Marathe
Inde britannique
Raj britannique
De 1947 à nos jours
Voir aussi
Histoire du Bangladesh
Histoire du Bhoutan
Histoire des Maldives
Histoire du Népal
Histoire du Pakistan
Histoire du Sri Lanka
Articles connexes
Langues de l'Inde
Religions de l'Inde
Méta
Portail Monde indien
Index alphabétique
Index thématique
Page projet

Humâyûn (Kaboul, 1508 - Delhi, 1556), fils de Bâbur et de sa troisième épouse Mahum Begum, est le second empereur moghol.

Le 21 avril 1526, il participe, aux côtés de son père, à la bataille de Pânipat qui marque le début de l'Empire moghol. En 1528, il est nommé gouverneur du Badakhshan.

Monté sur le trône le 30 décembre 1530, malgré l'opposition d'une partie de la noblesse, il hérite d'un empire que son père n'a pas eu le temps d'organiser. De plus, il est pris en tenaille par deux chefs en pleine ascension, Bahadur Shah au Goujerat et Sher Shâh Sûrî dans le Bihar.

Profitant de l'instabilité de l'empire miné par les intrigues de la cour, les rajâ soumis par son père se révoltent. En 1531, Humâyûn mène son armée devant la forteresse de Kalinjar dans le Goujerat. Mais aux prises avec des difficultés de trésorerie, il accepte la forte rançon qu'on lui propose et lève le siège. Il se met en route pour mater les Afghans du Bihar qu'il défait en 1532, puis, en décembre de cette même année, soumet les troupes de Sher Shah Suri.

Entre-temps, Bahadur Shah annexe le Mâlvâ en 1531 et s'empare de la forteresse de Chittor en 1535. Appelé à l'aide par la râni Karnawali de Chittor, il reprend le fort, et force Bahadur Shah à la fuite. Il s'avance vers le Goujerat, prend la forteresse de Mândû et les villes d'Ahmadâbâd et de Cambay et finit par soumettre le centre de la province. Il nomme Askari, son frère, gouverneur du Goujerat, qui se révèle incapable de le conserver lorsque Bahadur Shah l'attaque en 1536.

Profitant des campagnes d'Humâyûn à l'ouest, Sher Shah Suri a renforcé sa position au Bihar et se lance à la conquête du Bengale. Humâyûn le rattrape et lui fait un siège de six mois au fort de Chunar en 1537. Mais Sher Shah lui ayant échappé, Humâyûn décide de s'emparer du Bengale plutôt de le poursuivre. Sher Shah lui coupe la route de retour et le défait le 26 juin 1539 à la bataille de Chansa. Humâyûn est obligé de s'enfuir pour Âgrâ seulement accompagné de quelques fidèles, abandonnant son harem au vainqueur. Il perd une nouvelle bataille contre les Afghans à Kanauj en 1540 et s'enfuit au Panjâb, puis dans le Sind. C'est là, à Umarkot, que naît, en 1542, son fils et successeur Akbar.

Humâyûn termine sa fuite en Perse où le Shah lui accorde une armée pour regagner son trône. En 1544, Humâyûn prend Kandahâr et Kaboul, tenu par son frère Kâmran, qui lui reprend la ville en 1546. Humâyûn la reprend l'année suivante. En 1549, Kâmran s'empare de Kandahâr, mais son frère le défait, lui crève les yeux et l'envoie à La Mecque en pénitence.

Après la mort accidentelle de Sher Shah, en 1545, durant le siège de Kalinjar, son fils Islam Shah lui succède. Mais Humâyûn est maintenant prêt à revenir en Inde pour récupérer son trône. En 1554, il entre à Peshawar, puis en 1555 occupe Lahore, puis Dîpalpur. La même année, la bataille de Macchiwara contre les Afghans consacre sa victoire. En juillet, Humâyûn entre finalement Delhi, il a retrouvé son trône après 15 ans d'exil.

Il termine cette vie aventureuse en 1556 en tombant dans un escalier. Son épouse Hamidâ Begam lui construira un mausolée à Delhi, le modèle des tombes mogholes avec jardin.

Épouses et descendance

De l'union avec Beqa Begum Taghai (1527), surnommée Haji Begum, fille de Yadgar Mirza Taghay ; morte en 1581 :

  • Al Aman Mirza, (Agra 1528 - mort jeune)
  • Aqiqa Begum, (Agra 1531 - noyée à Chausa le 27 juin 1539)

Gul Barg Begum Barlas (1530/1533), fille de Nizamuddin Ali Barlas Khalifa, et de Sultanam Begum (mariée une première fois à Mir Shah Hussein Arghoun) ; morte après 1543; sans descendance

De l'union avec Hamida Banu Begum (Sind 29 août 1541), titrée Mariam Makani ; fille de Sheikh Ali Akbar Jami, surnommé Baba Dost ; (1527 - Agra 29 août 1604) :

  • Akbar
  • Jahan Sultan Begum, (Sabz awar 1544 - Kaboul 1547)
  • Na Begum, (1545/1550 - Kotal Sitara automne 1557)
  • Na Begum, (1545/1550 - Jallalabad automne 1557)

Nawab Bilqis Makani Mariam Beg (en Perse 1543/1544), fille de Masum Beg et de Sultanam, sœur de Shah Tahmasp; sans descendance

De l'union avec Mah Chuchak Oghlan (1546), sœur de Bairam Oghlan ; tuée à Kaboul en mars 1564 :

  • Bakhtunissa Begum ou Fakhrunissa Begum, (Kaboul 1550 - Agra 1608) mariée à Abul Maali Shah, tué 13 mai 1564 puis Kwaja Hassan Naqshabandi
  • Sakina Banu Begum, (1551 - après 1578) mariée à Shah Ghazi Khan Qazwini, fils de Naqib Khan Qazwini
  • Amina Banu Begum, (1552)
  • Mohammed Hakim Mirza, (Kaboul 19 avril 1553 - Kaboul 10 octobre 1585); Gouverneur du Badakstan
  • Faruk Fal Mirza, (Kaboul 1554- mort jeune)
  • Na Begum (1555/1556)

Shahzada Begum Miranshah (1551), fille de Sultan Soleiman Mirza Miranshah et de Haram Begum; sans descendance

Concubines

  • Maywa Jan, fille du chambellan Khadang
  • Chand Bibi, noyée à Chausa 27 juin 1539
  • Shad Bibi, noyée à Chausa 27 juin 1539
  • Bibi Gunwar dont
    • Bakshi Banu Begum, (septembre 1540 - ??); mariée à Sultan Ibrahim Mirza Miranshah, (1534 - tué en septembre 1560), fils de Sultan Soleiman Mirza Miranshah et de Haram Begum puis à Mirza Sharafuddin Husain Ahrari, fils de Kwaja Muin Ahrari et de Quchak Begum, mort en 1580
  • Khanish Agha Khwarizmi, fille de Jujuq Mirza Khwarizmi dont :
    • Ibrahim Mirza, (Kaboul 19 avril 1553 - mort jeune)
  • Shaham Agha, en pèlerinage à La Mecque 1575
  • Bibi Safiya, en pèlerinage à La Mecque 1575
Précédé par Humâyûn Suivi par
Bâbur
Flag of the Mughal Empire.svg Empereur moghol Flag of the Mughal Empire.svg
Akbar


  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du monde indien Portail du monde indien
Ce document provient de « Hum%C3%A2y%C3%BBn ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Humayun de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Humayun — – zeitgenössische Miniatur Nasir ud din Muhammad Humayun (* 6. März 1508 in Kabul; † 26. Januar 1556 in Delhi) war der zweite Herrscher des Großmogulreiches von Indien und regierte von 1530 bis 1540 sowie von 1555 bis 1556. Humayun gelang es… …   Deutsch Wikipedia

  • Humâyûn — …   Wikipédia en Français

  • Humayun — Humayun,   Humajun, eigentlich Nasịr ad Din Humayun Padishah [ ʃaː], indischer Herrscher, * Kabul 6. 3. 1508, ✝ Delhi 26. oder 27. 1. 1556; Sohn Baburs, verlor das von diesem eroberte Gebiet und die Herrschaft über das Mogulreich an Sher Shah,… …   Universal-Lexikon

  • Humayun — Humayun, so v.w. Humajun …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Humayun — (* Kabul, 6 de marzo de 1508, † Delhi, 22 de febrero de 1556), fue el segundo emperador del imperio mogol. Era hijo de Babur, fundador del imperio. Ascendió al trono el 30 de diciembre de 1530 a pesar de la oposición de una parte de la nobleza.… …   Enciclopedia Universal

  • Humayun — for the film see Humayun (film) Humayun 2nd Mughal Emperor of …   Wikipedia

  • Humayun — Tumba de Humayun. Humayun (* Kabul, 6 de marzo de 1508, † Delhi, 22 de febrero de 1556), fue el segundo emperador del imperio mogol. Era hijo de Babur, fundador del imperio. Ascendió al trono el 30 de diciembre de 1530 a pesar de la oposició …   Wikipedia Español

  • Humayun — /hooh mah yoohn/, n. 1508 56, Mogul emperor of Hindustan 1530 56 (son of Baber). * * * ▪ Mughal emperor also called  Nāṣin al Dīn Muḥammad  born March 6, 1508, Kabul [Afghanistan] died January 1556, Delhi [India]  second Mughal ruler of India,… …   Universalium

  • hümayun — <fars.> 1. is. Azərbaycan klassik muğamlarından birinin adı. Milləndi qığılcım kimi zülmətdə hümayun; Dağ üstünə dağ basdı müsibətdə hümayun; Ülviyyətə, qüdsiyyətə, şeyriyyətə çatmış; Fəryadda Segah, gizli şikayətdə hümayun. B. V.. 2. sif.… …   Azərbaycan dilinin izahlı lüğəti

  • hümayun — sf., esk., Far. humāyūn 1) Kutlu, mutlu 2) Padişahla ilgili 3) is., müz. Türk müziğinde dügâh perdesinde karar kılan bir makam Birleşik Sözler Divanıhümayun ihsanıhümayun …   Çağatay Osmanlı Sözlük


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.