Humanites


Humanites

Humanités

Le terme humanités a longtemps désigné les disciplines traitant des langues et de la littérature anciennes, c'est-à-dire essentiellement le latin et le grec.

Cet article porte essentiellement sur la découverte des auteurs latins et grecs dans l'Histoire, y compris avant et après la Renaissance.

Pour les aspects relatifs au courant humaniste à la Renaissance :

Article détaillé : Humanisme.

Sommaire

Définition, étymologie

Le terme humanités dérive de l'expression latine studia humanitatis, littéralement « étude de l'humanité » ou « lettres antiques ». Humanitas désigne l'« humanité » en latin.

Pendant la Renaissance, on a appelé « humanistes » ceux qui avaient une bonne connaissance de ces disciplines, tels Erasme, Thomas More, Guillaume Budé, etc.

Selon l'historien Jean Delumeau, spécialiste de la Renaissance, le mot « humanisme » n'apparaît pas en français avant la seconde moitié du XVIIIe siècle.

La langue allemande employa le mot « Humanismus » avant que le français ne l'adopte.

Le terme « humanisme » sera très employé à partir du XVIIIe siècle, essentiellement pour décrire le courant humaniste de la Renaissance mais aussi avec un sens plus philosophique (voir humanisme).

Article détaillé : Humanisme au XVIe siècle.

Evolution des humanités au cours de l'Histoire

Epoque carolingienne

Renaissance ottono-clunisienne

Renaissance du XIIe siècle

XIVe siècle

Pétrarque au XIVe siècle, fut un précurseur du courant humaniste de la Renaissance.

XVe siècle - XVIe siècle

XVIIe siècle - XVIIIe siècle

L'enseignement du latin et du grec :

XIXe siècle - XXe siècle

Au XXe siècle le terme Humanités désigne de manière générale l'enseignement secondaire suivi par les jeunes de 12 à 18 ans. Cet enseignement s'est considérablement étendu et spécialisé depuis les siècles précédents et les jeunes qui apprennent le grec et le latin deviennent rares. En fonction de leur âge et des différents pays, les élèves peuvent ainsi opter à différents stades du cursus scolaire pour des humanités classiques ou spécialisées dans des spécialités aussi diverses que les mathématiques, les sciences exactes, les sciences humaines, les langues modernes, les techniques, les arts ou les sports (ou la combinaison de plusieurs disciplines). La réussite des 6 ou 7 années d'humanités donne généralement accès à l'enseignement supérieur, universitaire ou non.

Bon nombre d'établissements publics ou privés (libres confessionnels ou non-confessionnels) dispensent l'enseignement secondaire. Les établissements d'enseignement général purement intellectuels sont généralement distincts des établissements à vocation technique marquant généralement une scission entre une tradition bourgeoise et une tradition ouvrière. De nombreux pouvoirs organisateurs organisent un enseignement conforme à leurs besoins, objectifs et traditions, dont les communautés religieuses ou l'armée.

En France, l'enseignement des quatre premières années (Sixième, Cinquième, Quatrième, Troisième) est prodigué dans un Collège, celui des trois dernières années dans un Lycée (Seconde, Première, terminale). Les élèves qui manquent les cours sèchent.

En Belgique jusqu'à l'instauration de la mixité en 1974, les filles fréquentaient les Lycées et les garçons les Athénées. Dans les années 1990, la plupart des établissements ont été renommés Athénées. Un Athénée Royal est un établissement relevant directement de l'état central. Les jeunes Belges brossent parfois les cours.

Quant aux jeunes Suisses, ils ont éventuellement l'occasion de courber le Gymnase.

Bibliographie

  • Jean Delumeau, Une histoire de la Renaissance, 1999, Perrin. ISBN 2-262-01288-1
  • Bernard Quilliet, La tradition humaniste, VIIIe siècle av. J.-C. - XXe siècle apr. J.-C., Fayard, 2002.

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « humanités » sur le Wiktionnaire.

  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Humanit%C3%A9s ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Humanites de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • humanités — ● humanités nom féminin pluriel Vieux. Étude de la langue et de la littérature grecque et latine : Faire ses humanités. En Belgique, études secondaires …   Encyclopédie Universelle

  • Humanités —  Ne doit pas être confondu avec Humanisme ni Sciences humaines. Le terme humanités a longtemps désigné les collèges dispensant la première partie l enseignement des arts libéraux (trivium et quadrivium, sans celui de la philosophie)[1] de la …   Wikipédia en Français

  • Université ouverte des Humanités — Création 25 janvier 2007 Type Université Numérique Thématique Siège …   Wikipédia en Français

  • Où mènent les humanités — est une nouvelle d Anton Tchekhov (en russe : Sloutchaï iz klassikom). Sommaire 1 Historique 2 Résumé 3 Notes et références …   Wikipédia en Français

  • sous-humanités — ● sous humanité, sous humanités nom féminin État de sous homme …   Encyclopédie Universelle

  • Université des Humanités européennes — L Université européenne d Etudes Humaines (biélorusse : Еўрапейскі Гуманітарны Універсітэт, Anglais : European Humanities University EHU, lituanien : Europos humanitarinis universitetas) est une université lituanienne située à… …   Wikipédia en Français

  • Études classiques — Humanités Le terme humanités a longtemps désigné les disciplines traitant des langues et de la littérature anciennes, c est à dire essentiellement le latin et le grec. Cet article porte essentiellement sur la découverte des auteurs latins et… …   Wikipédia en Français

  • humanité — [ ymanite ] n. f. • 1120; lat. humanitas 1 ♦ Philos., théol. Caractère de ce qui est humain, nature humaine. Humanité et divinité de Jésus Christ. La part d humanité et d animalité en chaque homme. 2 ♦ Cour. Sentiment de bienveillance envers ses… …   Encyclopédie Universelle

  • Éducation en République démocratique du Congo — Le système éducatif congolais (République démocratique du Congo) est géré par trois ministères : le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (MEPSP), le Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (MESU)… …   Wikipédia en Français

  • HUSSERL (E.) — Edmund Husserl est tout simplement le plus grand philosophe apparu depuis les Grecs. Ce jugement subsiste, différent de celui des partisans de la « philosophie husserlienne» – et malgré, tout aussi bien, les adversaires de celle ci – parce qu’il… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.