Hubert De Liège


Hubert De Liège

Hubert de Liège

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Hubert.

Saint Hubert (né entre 656 et 658, mort le 30 mai 727) est un saint et évêque chrétien.

Sommaire

La légende de saint Hubert

La vision de saint Hubert

Depuis le XVe siècle on dit que le seigneur Hubert était si passionné de chasse qu'il en oubliait ses devoirs. La légende rapporte qu' il n'avait pu résister à sa passion un Vendredi Saint, et n'ayant trouvé personne pour l'accompagner, était parti chasser sans aucune compagnie. A cette occasion, il se trouva face à un cerf extraordinaire. En effet, celui-ci était blanc et portait une croix lumineuse au milieu de ses bois.

Hubert se mit à pourchasser le cervidé mais celui-ci parvenait toujours à le distancer sans pour autant se fatiguer. Ce n’est qu’au bout d’un long moment que l'animal s’arrêta et qu’une voix tonna dans le ciel en s’adressant à Hubert en ces termes :

Hubert! Hubert! Jusqu'à quand poursuivras-tu les bêtes dans les forêts? Jusqu'à quand cette vaine passion te fera-t-elle oublier le salut de ton âme ?

Hubert, saisi d'effroi, se jeta à terre et humblement, il interrogea la vision : - Seigneur ! Que faut-il que je fasse ?

- Va donc, reprit la voix, auprès de Lambert, mon évêque, à Maastricht. Convertis-toi. Fais pénitence de tes péchés, ainsi qu'il te sera enseigné. Voilà ce à quoi tu dois te résoudre pour n'être point damné dans l'éternité. Je te fais confiance, afin que mon Église, en ces régions sauvages, soit par toi grandement fortifiée.

Et Hubert de répondre, avec force et enthousiasme :

- Merci, ô Seigneur. Vous avez ma promesse.

Je ferai pénitence, puisque vous le voulez.
Je saurai en toutes choses me montrer digne de vous!

Biographie

Hubertus-liege.jpg

Hubert est issu de la haute aristocratie franque ; il est même probablement apparenté aux Pépinides et fut contemporain de Pépin de Herstal dont il fut proche. Son nom en fait un probable membre non situé de la famille des Hugobertides, à laquelle appartient Plectrude, l'épouse de Pépin de Herstal. À la mort de saint Lambert il fut désigné pour lui succéder à la tête du diocèse de Tongres-Maastricht. Il établit sur les lieux de l'assassinat de son prédécesseur (Liège) une institution religieuse (base de la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert de Liège), et y transféra ses reliques. Ce fait contribua probablement sur ces lieux à la création d'une ville qui devint dans le courant du VIIIe siècle, le nouveau siège du diocèse de Tongres-Maastricht. Mais il est exagéré d'attribuer le transfert du siège de l'évêché à Hubert. L'hagiographe de saint Lambert (vers le milieu du VIIIe siècle) n'aurait pas manqué de mentionner ce fait, or pour lui Liège est "Villa Leodio" (village de Liège). Ce n'est qu'en 911 que l'on voit apparaître pour la première fois "civitas leodio" attestant du fait que Liège est considéré comme un siège d'évêché. L'époque la plus probable pour ce transfert est celle des 15 premières années du règne de Charlemagne, période où le futur empereur séjournait régulièrement à Herstal, une localité proche de quelques kilomètres du lieu de l'assassinat de saint Lambert.

Famille

Il est né en Aquitaine au VIIe siècle. Son père s’appelait Bertrand et aurait été duc d’Aquitaine ou encore descendant de Clotaire Ier. Sa mère s’appelait Hugberne ou Afre, sœur de sainte Oda[réf. nécessaire]. Il vécut, assez librement et de façon mondaine, à la cour, au temps des rois fainéants. Il aimait passionnément la chasse.

Vers 682, il épousa Floribanne, la fille du roi Dagobert, comte de Louvain[réf. nécessaire]. Les chroniqueurs nous disent qu'il était connu par "les folles joies de sa vie mondaine" peu édifiante, jusqu'au jour où la grâce de Dieu et les conseils de saint Lambert l'entraînèrent vers la sainteté.

Floribanne mourut en mettant au monde Floribert, son fils. Après son veuvage, Hubert désira devenir le disciple de saint Lambert. Il renonça aux honneurs militaires ainsi qu’à la succession de son père en Aquitaine. Il en fit bénéficier son frère[réf. nécessaire] Eudes d'Aquitaine à qui il confia l’éducation de Floribert, âgé de trois ans.

Sa mort

Exhumation de Saint-Hubert à la collégiale Saint-Pierre de Liège

Hubert mourut le 30 mai 727 à Tervuren (non loin de Bruxelles) et il fut enseveli à la collégiale Saint-Pierre de Liège. Le 3 novembre 743, Floribert, qui lui avait succédé comme évêque de Liège, porta ses reliques devant l’autel. C’est à l’anniversaire de cette cérémonie que fut fixée sa fête.

Cependant, la dépouille du saint n’est pas destinée à demeurer à Liège. Un siècle après la mort du saint, l’évêque Walcaud décide, en 825, de donner une partie de ses reliques au monastère d’Andage dans les Ardennes, qui prit le nom de Saint-Hubert. C’est là que se développa la légende du saint, qui d’évêque fut transformé en jeune seigneur chasseur.

Dans ce monastère, on élevait une race de chiens qui prit son nom, et on invoqua le saint contre la rage. Il est également le saint patron des chasseurs et des forestiers.






Voir aussi

Articles connexes


Précédé par
saint Lambert
évêque du diocèse de Maastricht
Liste des évêques de Liège
705727
Suivi par
Floribert

Lien externe

  • Portail de Liège Portail de Liège
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail du Moyen Âge ancien Portail du Moyen Âge ancien
Ce document provient de « Hubert de Li%C3%A8ge ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hubert De Liège de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hubert de Liege — Hubert de Liège Pour les articles homonymes, voir Saint Hubert. Saint Hubert (né entre 656 et 658, mort le 30 mai 727) est un saint et évêque chrétien. Sommaire 1 La légende de saint Hubert …   Wikipédia en Français

  • Hubert de liège — Pour les articles homonymes, voir Saint Hubert. Saint Hubert (né entre 656 et 658, mort le 30 mai 727) est un saint et évêque chrétien. Sommaire 1 La légende de saint Hubert …   Wikipédia en Français

  • Hubert de Liège — Pour les articles homonymes, voir Saint Hubert, Saint Hubert et Hubert. Exhumation de Saint Hubert à la collégiale Saint Pierre de Liège …   Wikipédia en Français

  • Hubert de Maastricht — Hubert de Liège Pour les articles homonymes, voir Saint Hubert. Saint Hubert (né entre 656 et 658, mort le 30 mai 727) est un saint et évêque chrétien. Sommaire 1 La légende de saint Hubert …   Wikipédia en Français

  • Hubert Nyssen — Naissance 11 avril 1925 Bruxelles, Belgique Décès 15 novembre 2011 Langue d écriture français Distinctions Membre de l Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique ( …   Wikipédia en Français

  • Hubert — Recorded in many spellings including Hubert, Hubart, Hobart, (English), Hubert, Hubaud, Hubeau, Hubeaux, (French), Huber, Huberich, Hubert, and Hueblin, (German), this is a surname of pre 7th century Germanic and Norse origins. It derives from… …   Surnames reference

  • Hubert du Château — fut un juriste et homme politique de la principauté de Liège au XVIIIe siècle. Biographie Hubert du Château, fils d’Hubert du Château et d’Anne Ogier, fut bourgmestre de Liège en 1716 et 1724. Il fut également président du tribunal des XXII …   Wikipédia en Français

  • Hubert Grooteclaes — est un photographe belge, né à Aubel le 6 novembre 1927, mort à Embourg (commune de Chaudfontaine) le 23 octobre 1994. Biographie Il quitte l’école à 17 ans (1944) et envisage une carrière artistique. Toutefois, les conditions difficiles de… …   Wikipédia en Français

  • Liège (Belgique) — Liège 50° 38′ 00″ N 5° 34′ 00″ E / 50.63333, 5.56666 …   Wikipédia en Français

  • Liège (ville) — Liège 50° 38′ 00″ N 5° 34′ 00″ E / 50.63333, 5.56666 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.