Horatius Coclès


Horatius Coclès
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Horatius.
Horatius Cocles, par Hendrik Goltzius.

Publius Horatius Coclès (« Horatius Le Borgne ») est un héros légendaire romain (507 av. J.-C.).

Sommaire

Biographie selon la tradition

Coclès signifie en latin borgne. D'après Denys d'Halicarnasse, il est le neveu du consul Marcus Horatius Pulvillus[1]. Il apparaît dans la tradition romaine lors de la guerre qui oppose le roi Lars Porsenna un étrusque ami deTarquin le Superbequ'il va aider à remonter sur le trône de Rome, à la République naissante dirigée par deux magistrats, les consuls.

Première bataille entre Porsenna et les Romains de la prise du camp romain du Janicule jusqu'à l'exploit d'Horatius Coclès et la destruction du Pont Sublicius[2].

En 507 av. J.-C., les Étrusques du roi Porsenna prennent d'assaut le Janicule et menacent directement Rome. Le consul Valerius Publicola sort avec l'armée au secours des 700 colons du Janicule, et doit faire face à l'armée étrusque plus nombreuse[3]. Suite aux blessures des deux consuls, les Romains prennent la fuite et se réfugient dans la Ville, et l'ennemi manque de faire de même, si trois hommes n'étaient pas restés en arrière pour défendre le seul accès à Rome : le Pont Sublicius, construit en bois pour être détruit en cas d'attaque. Ils barricadent le passage. Parmi ces trois hommes, Horatius Coclès, ainsi que les deux futurs consuls Spurius Larcius Flavius et Titus Herminius Aquilinus, qui se retirent bientôt[1],[4],[5],[6].

Ensuite, Horatius Coclès est seul, contre l'armée ennemie, à défendre le Pont Sublicius donnant accès à la ville de Rome, en attendant que ses concitoyens s'affairent à saboter le pont. Il résiste longtemps et lorsqu'il se voit sur le point d'être submergé par les ennemis, il s’écrie : « Père Tibre, je te supplie respectueusement de recevoir ces armes et ce soldat dans un flot bienveillant ». Puis, il demande qu'on coupe le pont derrière lui et, ainsi tout armé, il plonge dans le Tibre. Malgré la grêle de traits qui s'abat sur lui, il rejoint les siens à la nage, sans dommages, après avoir accompli un exploit qui devait demeurer pour la postérité plus fameux que digne de foi[4],[5],[6],[7].

L'État récompense un tel acte de bravoure : il a sa statue au Comitium ; on lui donne tout le terrain dont il peut faire le tour en 24 heures avec une charrue. Les particuliers lui manifestent leur reconnaissance et s'associent aux honneurs officiels : malgré la disette, chacun se prive un peu et tire de ses provisions de quoi lui apporter quelque chose argent, victuailles[4],[5],[6],[8]...

D'après Denys d'Halicarnasse, une des blessures reçues lors de la défense du pont Sublicius le rend boiteux, et c'est la raison pour laquelle, malgré sa très grande bravoure, il n'a jamais occupé une quelconque charge militaire, et encore moins le consulat[8].

Selon la légende romaine, l'acte d'héroïsme d'Horatius Coclès, suivi de ceux de Caius Mucius Scaevola et de Clélie, impressionnent si vivement Porsenna que, renonçant à son projet d'envahir Rome, le roi étrusque propose la paix ![9],[10],[11],[12],[13].

Notes et références

  1. a et b Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, V, 23 / (en)
  2. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, V, 22-24 / (en)
  3. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, V, 22 / (en)
  4. a, b et c Tite-Live, Histoire romaine, II, 10
  5. a, b et c Aurelius Victor, Des hommes illustres de la ville de Rome, 11-Horatius Coclès
  6. a, b et c Plutarque, Vies parallèles, Publicola, 16
  7. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, V, 24 / (en)
  8. a et b Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, V, 25 / (en)
  9. Tite-Live, Histoire romaine, II, 11-14
  10. Aurelius Victor, Des hommes illustres de la ville de Rome, 12-Mucius Scaevola
  11. Aurelius Victor, Des hommes illustres de la ville de Rome, 13-Clélie
  12. Plutarque, Vies parallèles, Publicola, 17-19
  13. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, V, 26-35 / (en)


Voir aussi

Articles connexes

Références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Horatius Coclès de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HORATIUS COCLÈS (P.) — HORATIUS COCLÈS PUBLIUS (fin HORATIUS COCLÈS (P.) VIe s.) Le surnom de Coclès, qui signifie Le Borgne et attribué au Romain Publius Horatius, vient de ce que celui ci aurait perdu un œil au cours d’une bataille livrée en HORATIUS COCLÈS (P.) 508… …   Encyclopédie Universelle

  • Horatius Cocles — Horatius Coclès Pour les articles homonymes, voir Horatius. Horatius Cocles, par Hendrik Goltzius. Publius Horatius Coclès (« Ho …   Wikipédia en Français

  • Horatius Cocles — verteidigt die Brücke (The Comic History of Rome, ca, 1850) Horatius Cocles (cocles: lateinisch für einäugiger Mann ) war ein Volksheld der römischen Mythologie aus der Familie der Horatier. Er soll im Jahr 507 v. C …   Deutsch Wikipedia

  • Horatius Cocles — {{Horatius Cocles}} Römischer Nationalheld, der beim Angriff des Etruskerkönigs Porsinna allein die hölzerne Brücke über den Tiber verteidigte, bis seine Leute sie hinter ihm abgerissen hatten. Dann sprang er in den Fluß und rettete sich… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Horatius Cocles — In the historical legends of ancient Rome, Horatius Cocles, Latin for Horatius the one eyed (Cocles itself a shortening of the Greek word Cyclops ), was a hero who, on his own, defended the Pons Sublicius, the bridge that led across the Tiber to… …   Wikipedia

  • Horatius Cocles — ▪ Roman legendary hero       Roman hero traditionally of the late 6th century BC but perhaps legendary, who first with two companions and finally alone defended the Sublician bridge (in Rome) against Lars Porsena and the entire Etruscan army,… …   Universalium

  • Horatius Coclès (opéra) — Horatius Coclès Genre Acte lyrique Nb. d actes 1 Musique Étienne Nicolas Méhul Livret …   Wikipédia en Français

  • Horatius — is the name of a gens of ancient Rome. * Horatius Cocles, legendary hero * The Horatii, three members of the Horatius gens who fought to the death against the Curatii. * Marcus Horatius M.f. Pulvillus, consul 509 and 507 BC * Caius Horatius M.f.… …   Wikipedia

  • Cocles — may refer to: Horatius Cocles, a hero in the historical legends of ancient Rome Bartolomeo della Rocca (1467–1504), called Cocles, an Italian scholar This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an …   Wikipedia

  • Cocles — Cocles, 1) s. Horatius Cocles. 2) Barthelemi della Rocca, geb. 1467 in Bologna, war Arzt u. Chirurg das., Astrolog u. Chiromant; wurde 1504 ermordet; er schr.: Physionomiae et chiromantiae anastasis, Bologna 1504 u. 1523; Chiromantia etc., Bonn… …   Pierer's Universal-Lexikon


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.