Histoire Des Arméniens Dans L'Empire Ottoman


Histoire Des Arméniens Dans L'Empire Ottoman

Histoire des Arméniens dans l'Empire ottoman

Coat of arms of Armenia.svg


Histoire de l'Arménie

Origines
Hayasa-Azzi • Nairi
Urartu
Armens
Royaume d'Arménie
Rois d'Arménie :
Orontides • Artaxiades • Arsacides
Histoire médiévale
Période du Marzpanat
Arménie byzantine
Dynastie bagratide
Royaume de Vaspourakan
Arménie zakaride
Royaume de Petite-Arménie
Princes et rois de Petite-Arménie
Domination étrangère
Domination ottomane
Domination perse
Domination russe
Génocide arménien
Chronologie du génocide arménien
Victimes arméniennes entre 1914 et 1923
Histoire moderne
Première république
Arménie soviétique
Séisme du 7 décembre 1988 en Arménie
Guerre du Haut-Karabagh
République d'Arménie
Autres
Chronologie de l'histoire de l'Arménie
Histoire militaire de l'Arménie
Histoire cartographique de l'Arménie

L'histoire des Arméniens dans l'Empire ottoman débute sous le règne de Selim II (28 mai 1524-12 décembre 1574).

Les Arméniens habitaient sur leurs terres ancestrales depuis des millénaires, restant maîtres d'une nation souveraine. Les Turcs seldjoukides ont conquis l'ensemble de l'Arménie en 1064 qui était aux mains de l'empire byzantin depuis 1045. Après des centaines d'années, les Ottomans ont pris le contrôle de presque toute l'Arménie.

Les Arméniens ont préservé leur culture, leur histoire et leur langue, même sous domination ottomane, grâce à leur identité religieuse différente de celle de leurs voisins Kurdes et Turcs. Après tant d'années d'occupation turque, les territoires fortement peuplés par les Arméniens ont perdu leur continuité géographique (des parties des vilayets de Van, de Bitlis et de Harput) en raison de l'infiltration de Kurdes et de Turcs dans ces territoires. Malgré la domination ottomane et la présence musulmane de plus en plus imposante, les Arméniens ont continué de constituer le groupe ethnique majoritaire en Arménie occidentale, même durant le XIXe siècle. Ils ont gardé et défendu un certain degré d'autonomie dans des emplacements isolés comme Sassoun, Shatakh et une partie de Dersim. Zeitoun (Ulnia) était une « forteresse » arménienne et un symbole d'autonomie, située entre les six vilayets et la Cilicie (vilayet d'Adana), qui avait aussi une forte présence arménienne depuis la création de la principauté (puis royaume) arménienne de Cilicie. Cependant, à cause des interférences et du génocide par le gouvernement des Jeunes-Turcs de l'Empire ottoman, ces contrées ont perdu leur autonomie et leur population arménienne.

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de l’Arménie Portail de l’Arménie
  • Portail de la Turquie Portail de la Turquie

Ce document provient de « Histoire des Arm%C3%A9niens dans l%27Empire ottoman ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Histoire Des Arméniens Dans L'Empire Ottoman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.