Histoire De La Jordanie


Histoire De La Jordanie

Histoire de la Jordanie

Sommaire

Avant le XXe siècle

Palais d'al-Kharana (Harana) Umayyad
  • Du 17e au 3e siècle avant l'ère chrétienne, cette terre est occupée par des tribus sémites proches des Hébreux.
  • En 312 avant l'ère chrétienne, le roi gréco-égyptien, Ptolémée II, occupe Amman.
  • Ensuite, cette terre fait l'objet de différentes occupations dont la plus récente est celle de l'empire ottoman du 16e siècle jusqu'au début du 20e siècle.

La première guerre mondiale et la création de la Transjordanie

À l'aube de la Première Guerre mondiale, l'empire ottoman exerce son contrôle sur la Syrie, la Palestine, le Liban et l'Irak. La France conserve des liens commerciaux et sentimentaux avec la Syrie. Lorsque la guerre se déclenche, l'empire ottoman se range aux côtés de l'Allemagne. Quand, en 1915, les troupes de Jamal Pasha s'approchent dangereusement du canal de Suez, le gouvernement de Londres prend conscience du caractère hautement stratégique de cette position et de l'intérêt de contrôler les régions méditerranéennes du Proche-Orient arabe. Il va trouver auprès des tribus arabes, désireuses de se libérer du joug ottoman, des alliées de taille. Par ailleurs, une lutte sourde s'installe entre les deux alliés France et Royaume-Uni pour le contrôle de la région. De l'équilibre de ces pouvoirs va naître la Transjordanie.

1916

S'appuyant sur le sentiment nationaliste arabe et sur le chef des hachémites de la Mecque, Hussein de la Mecque, les Britanniques vont pouvoir développer une attaque contre la partie proche-orientale de l'empire ottoman. Le résident général britannique au Caire, Henry Mac-Mahon, promet au chérif Hussein la création, après la guerre, d'un État arabe, allié du Royaume-Uni, et comprenant la péninsule arabique, la Palestine, la Syrie et la Mésopotamie.

10 juin 1916

Début de la révolte arabe, conseillée par l'officier britannique Thomas Edward Lawrence et dirigée par le prince Fayçal ibn Hussein, un fils du chérif Hussein.
Parallèlement, à Londres, Mark Sykes (pour le Royaume-Uni) et François Georges-Picot (pour la France) signent l'accord Sykes-Picot qui définit les futures zones d'influences française et britannique au Proche-Orient : la France se verrait attribuer la Syrie du Nord et le Liban, tandis que le Royaume-Uni établirait un protectorat sur la Mésopotamie et la Syrie du Sud.

2 novembre 1916

Le Chérif Hussein est proclamé roi du Hedjaz et est reconnu par la France, le Royaume-Uni et la Russie.

1917

En juillet 1917, les troupes de Fayçal reprennent Aqaba aux Ottomans. La Palestine se révolte et le général Allenby entre dans Jérusalem. En Europe, on se concerte sur le sort de la Palestine. Britanniques et Français sont favorables à une présence juive en Palestine mais sans décider de sa forme. Le 2 novembre 1917, la déclaration Balfour se prononce en faveur d'un foyer national juif en Palestine.

1er octobre 1918

Les troupes britanniques et les troupes arabes pénètrent dans Damas.

Janvier 1919

Fayçal arrive en France pour défendre en vain auprès de la Conférence de la paix la création de l'État arabe promis à son père. Il signe à Londres l'Accord Fayçal-Weizmann de 1919 avec Chaim Weizmann, chef des sionistes, concédant la création d'un "foyer" pour les Juifs - non d'un État -, à condition que l'État arabe voit le jour.

28 juin 1919

Signature du traité de Versailles confirmant le partage d'influences franco-britanniques au Proche-Orient.

2 juillet 1919

Un congrès syrien rejette les accords franco-britanniques et la déclaration Balfour.

Juillet 1919

Une commission, mise en place par le président Wilson et dirigée par Henry Churchill King et Charles Crane, recommande le maintien d'un grand Liban autonome et alerte sur les dangers d'un État juif en Palestine (le projet sioniste présenté en février 1919 prévoyait un État juif comprenant la Palestine, la Transjordanie et le Liban).

7 mars 1920

Un congrès syrien nomme Fayçal roi de la grande Syrie, incluant la Palestine et le Liban.

25 mars 1920

La conférence de San Remo confirme les accords franco-britanniques. La révolte syrienne est écrasée.

1921

Abdallah, un autre fils du chérif Hussein, devient émir de Transjordanie ; l'Arabie tombe entre les mains de l'émir de Nejd, Abdel Aziz Ibn Saoud. Faycal, chassé de Damas, est installé sur le trône de l'Irak.

Règne d'Abdallah (1921-1951)

1925

La Transjordanie s'agrandit. Ali, un autre fils du chérif Hussein, se joint à son frère et apporte le district de Maan et Aqaba.

1928

La Transjordanie est dotée d'une Constitution qui dote le pays d'un Parlement.

1939-1945

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Transjordanie soutient l'armée britannique dans ses combats au Proche-Orient.

25 mai 1946

La Transjordanie gagne son indépendance, elle devient le Royaume hachémite de Jordanie et Abdallah devient roi.

Guerre israélo-arabe

Le 15 mai 1948, le Royaume-Uni met fin à son mandat en Palestine, laissant face-à-face Juifs et Arabes de Palestine. Les États arabes déclarent la guerre à l'État d'Israël. L'armée arabe est commandée par le roi Abdallah. Le 24 janvier 1949, le roi Abdallah annexe la Cisjordanie et Jérusalem-Est. Mi-1949, la Jordanie signe un armistice avec Israël. Cette guerre conduit à une forte arrivée de réfugiés palestiniens en Jordanie, dont la population augmente ainsi de 50 %.


20 juillet 1951

Le roi Abdallah, désapprouvé pour son annexion de la Cisjordanie et les accords d'armistice, est assassiné à Jérusalem.

Règne de Talal (1950-1953)

Talal, son fils, malade, ne règne que trois ans et abdique en faveur de son fils Hussein, le 2 mai 1953.

Règne du roi Hussein de Jordanie (1953-1999)

1967 : Guerre des Six Jours

Israël occupe le territoire de la Cisjordanie et la Jordanie accueille une nouvelle vague de déplacés.

Septembre 1970 : Septembre noir

Les tensions entre le roi Hussein et l'OLP sont telles que celui-ci décide d'envoyer l'armée pour éliminer toute trace de résistance palestinienne après une tentative d'assassinat sur sa personne.

1973

Guerre de Kippour

24 octobre 1974

Hussein renonce à toute revendication sur la Cisjordanie et reconnait l'OLP comme seul représensant légitime du peuple palestinien.

31 octobre 1988

Rupture des liens administratifs avec la Cisjordanie.

Avril 1989

Crise économique et révolte dans le sud du pays.

Novembre 1989

Premières élections libres. Large succès des forces islamistes.

Novembre 1993

Les nouvelles élections confirment un recul de l'opposition et des islamistes.

25 Juillet 1994

Traité de paix israélo-jordanien

7 février 1999

Mort du roi Hussein

Règne du roi Abdallah II (1999 - )

Quelque temps avant sa mort, le Roi Hussein destitue son frère Hassan, héritier du trône depuis 1964 et confie le pays à son fils Abdallah II de Jordanie.

Voir aussi

Lien interne

Lien externe

  • Portail de la Jordanie Portail de la Jordanie
Ce document provient de « Histoire de la Jordanie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Histoire De La Jordanie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Histoire de la jordanie — Sommaire 1 Avant le XXe siècle 2 La première guerre mondiale et la création de la Transjordanie 3 Règne d Abdallah (1921 1951) …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la Jordanie — L histoire de la Jordanie indépendante commence le 22 mars 1946 avec la fin du mandat britannique sur la partie transjordanienne de la Palestine mandataire. Ce royaume unifie des territoires occidentaux, appartenant au croissant fertile et… …   Wikipédia en Français

  • JORDANIE — À cause du caractère artificiel et relativement récent de sa formation, la Jordanie hachémite a hérité d’une situation précaire que seuls le courage et la détermination du roi Hussein ont réussi à préserver jusque là. La Jordanie d’aujourd’hui a… …   Encyclopédie Universelle

  • Jordanie — 31° 57′ 00″ N 35° 56′ 00″ E / 31.95, 35.9333 …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Arabes — Arabes Pour les articles homonymes, voir Arabe (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Histoire De La Palestine — L histoire de la Palestine est la présentation des événements dans la région de Palestine au cours de l Histoire. Cet article s en tient aux travaux des historiens et des archéologues portant sur cette région. Pour les sources bibliques et… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la palestine — L histoire de la Palestine est la présentation des événements dans la région de Palestine au cours de l Histoire. Cet article s en tient aux travaux des historiens et des archéologues portant sur cette région. Pour les sources bibliques et… …   Wikipédia en Français

  • Histoire Du Sionisme —  Sionisme  …   Wikipédia en Français

  • Histoire du Sionisme —  Sionisme  …   Wikipédia en Français

  • Histoire De L'Irak — L histoire de l Irak commence avec la Mésopotamie (voir cet article pour l histoire antique) ; la région abrite quelques unes des plus anciennes civilisations du monde, Sumer, Assyrie, Babylone. Taureau androcéphale ailé gardien du palais de …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.