Histoire (periodes)


Histoire (periodes)

Époque historique

Un découpage de l'histoire en « périodes » ou bien – mieux – en « époques », car le premier terme stipule étymologiquement une histoire cyclique, a pour double objectif de répondre à une exigence chronologique et de poser des repères, d'indiquer des ruptures qui traduisent un changement d'objet.

Si l'histoire de la terre commence avec la formation géologique du globe terrestre et si l'histoire de l'humanité commence avec l'apparition du genre homo, on limite traditionnellement l'emploi du mot « Histoire » (avec une majuscule) pour les périodes qui nous sont connues par l'intermédiaire de sources écrites, quel que soit le support de ces sources et quels que soient les moyens par lesquels elles nous sont parvenues. Les périodes pour lesquelles de telles sources n'existent pas ayant été nommées, quant à elles, préhistoire ou protohistoire.

Cet usage, popularisé à la suite de la création des archives nationales en 1808 et de la professionnalisation des historiens s'explique principalement par l'importance historique de l'écrit en tant que source privilégiée de la connaissance historique. Cette suprématie de l'écrit perdure jusque dans la deuxième moitié du XXe siècle pour l'ensemble des champs d'études de l'histoire.

Sommaire

Découpage conventionnel

Schéma chronologique des 4 périodes de l'Histoire.

En France, les historiens mettent en évidence conventionnellement quatre époques majeures de l'Histoire[réf. nécessaire] :

D'autres écoles historiques distinguent différemment entre Époque moderne et Époque contemporaine. Les historiens allemands et anglo-saxons, par exemple, considèrent que la durée de l'histoire contemporaine est toujours relative au présent. Ainsi ils maintiennent une période moderne unique depuis la fin du XVe siècle, avec en général trois subdivisions :

Le terme histoire contemporaine est à l'étranger une dénomination très relative qui comprend toujours les six à huit décennies qui précèdent le temps présent.

En raison de l'élargissement du champ de la discipline historique, aux quatre périodes de l'histoire classique, il convient d'ajouter :

  • La préhistoire, de l'apparition de l'homme jusqu'à l'émergence des premières civilisations ;
  • La protohistoire : c'est la période pendant laquelle une civilisation ne possède pas encore d'écriture mais apparaît déjà dans les écrits d'autres civilisations. Il s'agit en effet, des civilisations postérieures à l'invention de l'écriture mais n'en faisant pas usage ; par exemple, les Celtes, les civilisations précoloniales de l'Afrique noire ou les « Indiens » d'Amérique entrent dans cette « période ».

Critères

Ce découpage est évidemment arbitraire et ses limites mêmes peuvent varier selon plusieurs critères. Un premier critère est thématique : il n'existe pas, en effet, de ruptures claires dans tous les domaines de l'histoire (politique, social, culturel, etc.) à chaque changement de période.

Les histoires nationales, également, proposent des dates qui sont plus significatives en ce qui les concernent : on admet ainsi que les Américains font débuter l'époque contemporaine en 1776 ou que les Allemands privilégient l'imprimerie de Gutenberg pour marquer la fin du Moyen Âge.

Plus largement, cette partition est dictée par des considérations culturelles et géographiques : elle apparaît correcte pour l'Occident mais elle est inadaptée à l'histoire des autres continents.

De plus, elle n'est pas figée et reflète en elle-même des changements historiographiques :

  • le passage entre l'Antiquité et le Moyen Âge prête à débat depuis quelques dizaines d'années suite à l'émergence du concept d'Antiquité tardive hérité de l'historiographie allemande. Cette Spätantike tend à empiéter sur le Haut Moyen Âge tel qu'il était délimité au XIXe siècle en se fondant sur l'idée que la déposition du dernier Empereur romain d'occident avait mis fin aux structures du Monde antique (ce qui est remis en question).
  • le nom de « Moyen Âge », quant à lui, reflète une conception de l'histoire datant du début des temps modernes, lorsqu'entre un âge d'or supposé de l'« Antiquité » classique et leur propre période de « restauration antique », les historiens de la Renaissance (le nom apparaît sous la plume de Jules Michelet) intercalèrent une période intermédiaire d'obscurantisme, réduite au rôle de transition.
  • l'appellation de la période « moderne » peut surprendre dans la mesure où elle ne désigne pas les temps actuels (la période « contemporaine ») : elle montre surtout que la partition de l'histoire est une convention qui s'est imposée au fur et à mesure du déroulement de l'Histoire : l'adjectif « moderne », en effet, convenait au XIXe siècle alors que l'histoire postérieure à la Révolution française n'était pas réellement étudiée
  • la limite « jusqu'à nos jours » qui marque la fin de l'histoire contemporaine est également discutable. L'historien prend, en effet, le relais du journaliste dès lors qu'il a accès à des archives dont le journaliste ne disposait pas au moment où se déroulaient les événements. En France, où l'ouverture des archives est règlementée, certaines peuvent être bloquées plus d'un demi-siècle après la fin des événements qu'elles concernent. La guerre d'Algérie, dont les archives s'ouvrent progressivement, entre actuellement seulement de plein droit dans le champ de l'histoire. Ce n'est pas toujours le cas pour certains événements du siècle passé, dont les archives sont encore inaccessibles aux historiens.

Question des limites

En raison de l'extension du champ de l'histoire et à cause d'un certain relativisme de rigueur, les césures événementielles qui étaient admises sans difficulté en histoire politique et artistique ne le sont plus si facilement aujourd'hui, notamment dans les cas de l'histoire juridique, économique, sociale, etc. Aussi, les historiens ont tendance à préférer mentionner des décennies, voire des ensembles cohérents d'événements, comme « périodes de transition » : ces temps sont ceux qu'il faut aux mentalités pour changer.

  • la fin de l'Antiquité en Occident a lieu au Ve siècle (entre la prise de Rome et la déposition du dernier empereur romain d'occident, lorsque les contemporains prennent conscience de la disparition du régime politique impérial) ; si l'on intègre à l'antiquité une « Antiquité tardive » qui durerait du milieu du IIIe siècle jusqu'à la période carolingienne, c'est toutefois au IXe siècle seulement que débute le Moyen Âge.
  • la fin du Moyen Âge a lieu entre 14501453 (dates de l'invention de l'imprimerie et de la prise de Constantinople par les Turcs, laquelle fournit nombre d'œuvres antiques à l'Occident) et 1492, date emblématique des « grandes explorations » lancées par les nations européennes.
  • entre période moderne et période contemporaine s'intercalent « les révolutions » : de 17761786 à 1815, elles dessinent les contours d'une période qui n'appartient plus, ni au XVIIIe siècle historique (à l'Époque moderne), ni au XIXe siècle historique (à l'Époque contemporaine) et qui s'achève par le congrès de Vienne.

Autres découpages

D'autres découpages de l'Histoire existent. Ainsi, dans l'enseignement actuel de l'histoire pour les collèges, en France, 6 périodes ont été retenues : la Préhistoire, l’Antiquité, le Moyen Âge, du début des temps modernes à la fin de l’époque napoléonienne, le XIXe siècle, et enfin, le XXe siècle et le monde actuel. Un autre découpage se baserait sur la progression du point vernal dans les constellations (voir Ere astrologique).

Les deux dates accompagnant chaque période correspondent à la date de commencement et à la date de fin de la période. On peut dire qu'il existe trois découpages historiques assez distincts mais liés les uns aux autres : l'Histoire de France, l'Histoire de l'Europe, et enfin l'Histoire du monde.

Histoire de France

  • Les origines :
    • Fin de la Préhistoire ;
    • 52 av. J.-C. : défaite à Alésia
  • L’Antiquité :
    • 52 av. J.-C. : défaite à Alésia ;
    • 496 : baptême à Reims de Clovis Ier, le 1er roi des francs
  • Le temps des Mérovingiens et des Carolingiens :
    • 428 : début du règne de Clodion Le Chevelu, le premier monarque de France et le premier roi Mérovingien ;
    • 987 : mort de Louis V le Fainéant, le dernier roi Carolingien
  • Le Moyen Âge :
    • 800 : sacre de Charlemagne ;
    • 1515 : début du règne de François Ier
  • La Renaissance :
    • 1515 : début du règne de François Ier ;
    • 1610 : assassinat d’Henry IV par Ravaillac
  • La IIIe République :

Histoire de l'Europe

  • Les origines :
    • Environ 1500 av. J.-C. : naissance de la civilisation mycénienne ;
    • 753 av. J.-C. : naissance de Rome

Histoire du monde

  • Le Néolithique :
    • Environ 9000 av. J.-C. : invention de l’agriculture ;
    • Environ 3300 av. J.-C. : invention de l’écriture
  • L’Antiquité :
    • Environ 3300 av. J.-C. : invention de l’écriture ;
    • 476 : chute de l’Empire romain d’Occident
  • Les temps modernes :
    • 1492 : découverte de l’Amérique par Christophe Colomb ;
    • Juillet août 1914 : début de la Première Guerre Mondiale
  • Le temps du monde bipolaire :
  • L’Occident en guerre contre le terrorisme :
    • 11 septembre 2001 : attaques terroristes à New York ;

Voir aussi

→ D'autres articles audio

Articles connexes

  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
Ce document provient de « %C3%89poque historique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Histoire (periodes) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Histoire (périodes) — Époque historique Préhistoire Protohistoire Histoire Paléolithique Mésolithique …   Wikipédia en Français

  • Periodes perses dans l'Egypte antique — Périodes perses dans l Égypte antique Articles de la série Histoire Périodes Période prédynastique Période thinite  Ancien Empire I …   Wikipédia en Français

  • Périodes perses dans l'égypte antique — Articles de la série Histoire Périodes Période prédynastique Période thinite  Ancien Empire I …   Wikipédia en Français

  • Histoire De L'Auvergne — Article principal : Auvergne. L Auvergne est une des plus anciennes unités régionales de France, mais aussi une de celles dont les frontières ont le moins varié. Étendue sur les montagnes du Massif central, elle est le territoire du peuple… …   Wikipédia en Français

  • Histoire De L'Égypte Antique — L histoire de l Égypte antique se caractérise par l incroyable longévité des institutions mises en place dès son commencement et qui, bien que n étant pas restées totalement figées, ont résisté aux périodes les plus troubles. Au sommet de ces… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de l'Egypte antique — Histoire de l Égypte antique L histoire de l Égypte antique se caractérise par l incroyable longévité des institutions mises en place dès son commencement et qui, bien que n étant pas restées totalement figées, ont résisté aux périodes les plus… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de l'auvergne — Article principal : Auvergne. L Auvergne est une des plus anciennes unités régionales de France, mais aussi une de celles dont les frontières ont le moins varié. Étendue sur les montagnes du Massif central, elle est le territoire du peuple… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de l'égypte antique — L histoire de l Égypte antique se caractérise par l incroyable longévité des institutions mises en place dès son commencement et qui, bien que n étant pas restées totalement figées, ont résisté aux périodes les plus troubles. Au sommet de ces… …   Wikipédia en Français

  • Histoire Du Chili — Les « Pères Fondateurs » de la République chilienne. De gauche à droite : José Miguel Carrera, Bernardo O Higgins, José de San Martín, Diego Portales. L’histoire du Chili est généralement découpée en douze périodes, qui vont du… …   Wikipédia en Français

  • Histoire du chili — Les « Pères Fondateurs » de la République chilienne. De gauche à droite : José Miguel Carrera, Bernardo O Higgins, José de San Martín, Diego Portales. L’histoire du Chili est généralement découpée en douze périodes, qui vont du… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.