Hippolyte Simon


Hippolyte Simon
Hippolyte Simon
Archevêque de Clermont-Ferrand
Monseigneur Hippolyte Simon - RN-CGE-2009 - 3.jpg
Mgr Hippolyte Simon en 2009
Naissance 25 février 1944 (1944-02-25) (67 ans)
Ordination sacerdotale 27 juin 1970
Ordination épiscopale
(consécration)
4 mai 1996 par
Mgr Jacques Fihey
Image illustrative de l'article Hippolyte Simon

Hippolyte Simon, né le 25 février 1944 à Saint-Georges-de-Rouelley dans la Manche, est un archevêque catholique français, évêque depuis 1996 et archevêque depuis 2002 du diocèse de Clermont et vice-président de la Conférence des évêques de France depuis 2007.

Sommaire

Biographie

Formation

Entré au grand séminaire de Coutances, Hippolyte Simon a poursuivi sa formation au séminaire de Bayeux. Il a, par la suite, obtenu une maîtrise de philosophie à l'Institut catholique de Paris et une maîtrise de philosophie politique à l'université de Paris I. Il a soutenu sa thèse sur Karl Marx.

Principaux ministères

Il est ordonné prêtre le 27 juin 1970 pour le diocèse de Coutances-et-Avranches.

Après un premier ministère comme aumônier de lycée à Mortain, il s'est consacré à l'enseignement, tout d'abord comme supérieur du séminaire interdiocésain de Caen de 1978 à 1990, puis comme vicaire épiscopal chargé de la formation permanente des prêtres et des laïcs et délégué diocésain pour le diaconat permanent de 1990 à 1996 du diocèse de Coutances-et-Avranches.

Nommé évêque de Clermont le 22 février 1996, il a été consacré le 4 mai de la même année, des mains de Mgr Jacques Fihey dans la cathédrale de Clermont-Ferrand. Il est élevé à la dignité d'archevêque métropolitain de Clermont le 16 décembre 2002, suite au redécoupage des provinces ecclésiastiques en France et a reçu le pallium des mains de Jean-Paul II à Rome le 30 juin 2003.

Il est actuellement vice-président de la Conférence des évêques de France.

Il a été par ailleurs représentant des évêques de France auprès de la Commission des épiscopats de l'Union européenne (COMECE) jusqu'en novembre 2007, date à laquelle Mgr Christian Kratz, évêque auxiliaire de Strasbourg lui succède auprès de la COMECE.

Prise de positions

À propos des tests ADN

En octobre 2007, Mgr Simon réagit vivement à l'amendement au projet de loi sur l'immigration proposant d’introduire le recours à des tests ADN pour les candidats au regroupement familial. Il explique que la paternité ne peut se réduire au lien biologique, mais est avant tout un lien d'amour. C'est d'ailleurs ce qui donne tout son sens à l'adoption[1].

À propos de la candidature de la Turquie à l’Union européenne

En 2004, comme vice-président de la COMECE, Mgr Simon apporte sa voix dans le débat concernant une éventuelle adhésion de la Turquie à l'Union européenne. Il demande que l'État turc s'engage à reconnaître un statut officiel aux minorités religieuses présentes dans le pays, engagement qui « devrait faire partie des conditions préalables à l’ouverture des négociations d’adhésion ». Il existe en effet des manquements flagrants à la liberté religieuse dans ce pays[2].

À propos du dialogue interreligieux

En juin 2008, il publie une déclaration intitulée « Le dialogue interreligieux suppose et exige l'État de droit »[3].

Il y insiste sur l'importance de l'État de droit pour permettre et garantir les conditions d'un véritable dialogue par le respect des libertés individuelles. Par ailleurs, il rappelle que dans ce dialogue, alors que les confessions religieuses différencient les participants, c'est la citoyenneté qui constitue leur point commun.

Il parle donc d'un « trilogue », associant l'État de droit aux acteurs du dialogue interreligieux.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Bibliographie

  • Hippolyte Simon, un chemin chrétien, par Cédric Gourin, éditions de la Courrière, mai 2011, ISBN 978-2-912393-21-0

Liens externes

Précédé par Hippolyte Simon Suivi par
Jean Louis Joseph Dardel
Transparent.gif Archevêque de Clermont
1996-2002-
Évêché clermont.png
/

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hippolyte Simon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hippolyte Simon — Hippolyte Louis Jean Simon (* 25. Februar 1944 in Saint Georges de Rouelley, Département Manche, Frankreich) ist römisch katholischer Erzbischof von Clermont. Leben Hippolyte Simon, Sohn aus einer Landwirt Familie, studierte Theologie am Institut …   Deutsch Wikipedia

  • Monseigneur Hippolyte Simon — Hippolyte Simon Archevêque de l Église catholique Hippolyte Simon …   Wikipédia en Français

  • Hippolyte (Begriffsklärung) — Hippolyte (griechisch Ἱππολύτη, lateinisch Hippolyta) ist: in der griechischen Mythologie: Hippolyte, Tochter des Ares, eine Amazone Hippolyte (Tochter des Kretheus), Gattin des Akastos von Iolkos, Verleumderin des Peleus Hippolyte (Tochter des… …   Deutsch Wikipedia

  • Simon (Familienname) — Simon oder Șimon ist ein Familienname. Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Hippolyte Taine — avec son chat. Hippolyte Adolphe Taine, né à Vouziers le 21 avril 1828 et mort à Paris le 5 mars 1893, est un philosophe et historien français. Sommair …   Wikipédia en Français

  • Simon-joseph pellegrin — Pour les articles homonymes, voir Pellegrin. L abbé Simon Joseph Pellegrin, né à Marseille en 1663 et mort à Paris le 5 septembre 1745, est un poète, librettiste et dramaturge français. Sommaire 1 Biog …   Wikipédia en Français

  • Hippolyte Et Aricie — Pour les articles homonymes, voir Hippolyte. Opéras de Jean Philippe Rameau Tragédies en musique …   Wikipédia en Français

  • Hippolyte et Aricie (Rameau) — Hippolyte et Aricie Pour les articles homonymes, voir Hippolyte. Opéras de Jean Philippe Rameau Tragédies en musique …   Wikipédia en Français

  • Hippolyte et aricie — Pour les articles homonymes, voir Hippolyte. Opéras de Jean Philippe Rameau Tragédies en musique …   Wikipédia en Français

  • Hippolyte et Aricie — ( Hippolytus and Aricia ) was the first opera by Jean Philippe Rameau, which opened to great controversy at the Académie Royale de Musique, Paris on October 1, 1733. The libretto, by Abbé Simon Joseph Pellegrin, is based on Racine s tragedy… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.