Hillel II


Hillel II
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hillel (homonymie).

Hillel Nessia, (judéo-araméen: הלל נשיאה, Hillel le Nassi; terre d'Israël, 320-365 EC) également connu comme Hillel, et confondu pour cette raison avec son ancêtre Hillel l'Ancien, occupa la fonction de Nassi du Sanhédrin entre 350 et 365 EC, succédant à son père Juda III.

Son nom apparaît en deux endroits en association avec des décisions importantes pour la loi juive: dans l'une, Yosse ben Abin lui expose une loi (Yer. Ber. ii. 5a); dans l'autre, Hillel cite une mishna pour établir une loi(Yer. Ter. i. 41a).

Il est traditionnellement considéré comme le créateur du calendrier hébraïque moderne, fixé par calcul et non d'après l'observation des phases lunaires. Il y a cependant peu de données permettant de confirmer la chose, et la première mention n'apparaît que dans un responsum du Rav Haï Gaon (début du XIe siècle) cité par Abraham bar Hiyya dans son Sefer Ha'ibbour, rédigé en 1123. Le sujet de ce responsum est le cycle de 19 ans pour les intercalations d'années embolismiques, et l'on ne peut en déduire avec certitude que le fait que Hillel promut son adoption pour réguler la distribution des années embolismiques. Les savants ayant étudié l'histoire du calendrier hébraïque s'accordent à penser (sur base du Talmud lui-même et d'autres sources rabbiniques) qu'en pratique, l'évolution du calendrier jusqu'à sa forme présente fut un processus graduel étalé sur plusieurs siècles, du Ier siècle au VIIIe siècle, sinon au IXe siècle EC.

La tradition rabbinique le tient en haute estime pour ce fait qui se révéla d'un bénéfice incalculable pour les Juifs dans sa génération et les suivantes, permettant de faire coïncider les fêtes juives avec la saison pendant laquelle ils tombaient dans la Bible. Le calendrier juif est lunisolaire, ses mois étant synchronisés sur les phases lunaires, tandis que son année équivaut grossièrement à une année solaire. Afin de conserver la synchronisation avec la lune, un jour devait parfois être ajouté dans le mois, tandis que la synchronisation avec les saisons nécessitait parfois l'intercalation d'un mois dans l'année. Ces intercalations étaient à l'origine déterminées lors des réunions d'un comité spécial du Sanhédrin. Cependant, Constance II, marchant dans les pas d'Hadrien, prohiba la tenue de ces réunions ainsi que la vente d'articles juifs pour des buts spécifiques. Or, les communautés juives en diaspora dépendaient du calendrier sanctionné par les Sages de Judée, sous peine de ne pouvoir célébrer en même temps les fêtes juives. Cependant, les messagers portant les nouvelles aux communautés diasporiques étaient souvent retardés, voire parfois arrêtés. Houna ben Abin suggéra même à Rava de soulager les congrégations étrangères de ne pas attendre l'intercalation officielle: Si tu es convaincu que le quartier d'hiver s'étendra au-delà du seizième jour de Nissan, déclare que cette année est embolismique, et n'hésite pas (R. H. 21a). Cependant, les persécutions religieuses continuèrent, et Hillel décida de fournir un calendrier autorisé pour toutes les ères à venir, bien que ce geste altérât les liens entre les Juifs de Diaspora et leur terre d'origine ainsi que le patriarcat.

On sait également que l'empereur Julien sut se ménager de bonnes relations avec Hillel, qu'il honora en diverses occasions. Dans une lettre autographe adressée à lui, Julien l'assura de son amitié et promit d'améliorer les conditions des Juifs. Avant de partir en campagne contre la Perse, Julien adressa aux congrégations juives une circulaire dans laquelle il leur disait avoir jeté les décrets visant à imposer les Juifs aux flammes, et prévenu son frère le vénérable patriarche Julos d'abolir la taxe d'envoi pour les Juifs.

Voir aussi


Précédé de :
Juda III
Nassi
320 EC - 365 EC
Suivi de :
Gamaliel V

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hillel II de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HILLEL — (the Elder; end of first century B.C.E. and beginning of first century C.E.), considered one of the fathers of the world (Eduy. 1:4; Tosef. Eduy. 1:3) who laid the foundations for the spiritual and intellectual movement of the tannaitic period.… …   Encyclopedia of Judaism

  • HILLEL — HILLEL, college campus organization. Jews have been attracted to college and university life since the Haskalah and emancipation opened the doors to higher secular learning. Nowhere has this been more widespread than in the United States where… …   Encyclopedia of Judaism

  • Hillel — is a Hebrew name of several prominent historical men and modern organizations. People named Hillel Biblical* Hillel was the father of Abdon, a minor character in the Book of Judges. * Hellel ben Shakhar is mentioned in means son of dawn , a… …   Wikipedia

  • Hillel — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le nom Hillel est d origine sémitique, apparenté au Heylel babylonien ou canaanite, nom du dieu de l étoile du matin. Sommaire 1 Dans la Bible 2 …   Wikipédia en Français

  • Hillel — (der Ältere oder der Alte; hebr. הלל הזקן, Hillel ha zaqen; * um 30 v. Chr.; † um 9 n. Chr.) war einer der bedeutendsten pharisäischen Rabbiner aus der Zeit vor der Zerstörung des zweiten Tempels, Vorsteher des Sanhedrin und Gründer einer Schule… …   Deutsch Wikipedia

  • Hillel — • Short essay on the Jewish rabbi and philosopher Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Hillel     Hillel     † …   Catholic encyclopedia

  • Hillel II — Hillel II, (Hebrew: הלל נשיאה, Hillel the Nasi) also known simply as Hillel held the office of Nasi of the ancient Jewish Sanhedrin between 320 and 385 CE. He was the son and successor of Judah III. He was a Jewish communal and religious… …   Wikipedia

  • HILLEL — (third century C.E.), scholar. Hillel was the son of gamaliel iii and the grandson of judah ha nasi , to whom it would seem in his youth he put halakhic queries (BB 83b). He was the younger brother of judah nesiah . He is mentioned as having paid …   Encyclopedia of Judaism

  • Hillel II — (en hebreo: הלל נשיאה, Hillel el Nasi) fue Nasi del Sanedrín entre los años 320 y 385, como hijo y el sucesor de Judah III. En dos casos su nombre se menciona en conexión con decisiones importantes sobre la Halajá o ley judía: en una, Jose ben… …   Wikipedia Español

  • Hillel II. — Hillel II. bzw. Hillel Nasia (hebr. הלל נשיאה) war jüdischer Patriarch in der Zeit von 350 365 und wird formal zu den Amoräern der 4. Generation gezählt (nur zweimal in Zusammenhang mit Halachot erwähnt: pal. Berachot I, 5a.; pal. Terumot I, 41a) …   Deutsch Wikipedia

  • Hillel 11 — (Иерусалим,Израиль) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: 11 Hillel Street, Иерусалим …   Каталог отелей


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.