Hilderic


Hilderic

Hildéric

50-Deniers d'argent de Hilderic. Avers: D N HILDI - RIX REX. Revers: FELIX - KARTG. 15 mm, 1.24 g

Hildéric (ou Hildiric ou Ildéric selon les transcriptions), né vers 460, exécuté en 533, est roi des Vandales et des Alains (« Rex Wandalorum et Alanorum ») d'Afrique de 523 à 530. Son nom signifie en gothique « Puissant dans la bataille ».

Sommaire

Nos sources

Grégoire de Tours situe brièvement Hildéric dans la succession des rois vandales, après Hunéric, ce qui est une erreur, et avant Gélimer [1]. Jornandès le situe correctement comme cinquième roi [2]. Ni l'un ni l'autre ne donnent de détails sur sa vie ou son règne. L'essentiel de nos connaissances vient de l'écrivain byzantin Procope de Césarée.

Biographie

Ses origines

Prince vandale de la dynastie hasding, il est le fils du roi Hunéric et le petit-fils du grand roi Genséric[3]. Sa mère est une princesse romaine catholique du nom d'Eudocia, fille de Valentinien III, empereur romain d'Occident. En effet, lors du pillage de Rome par les troupes vandales dans la première moitié de juin 455, Eudocia (ou Eudoxie), âgée d'environ 16 ans, est enlevée et ramenée à Carthage, alors la capitale vandale où elle est gardée en otage sept ans par Genséric. Ce dernier la donne en mariage à son fils aîné, Hunéric et Hildéric naît de cette union forcée, entre 456 et 462[4].

À la mort de son père en 484, Hildéric est écarté du trône selon la coutume vandale de la tanistrie : dans la famille royale, le trône va au plus vieux pour éviter le règne d’enfant.

Son règne

En 523, devenu un vieillard, il peut enfin succéder à Thrasamund, étant devenu le patriarche de la famille royale. De caractère doux et d'abord facile, Hildéric laisse les affaires militaires à son cousin Hoamer et entretient des rapports apaisés avec les catholiques, quoiqu'il soit lui même chrétien arien[3]. Le royaume, très affaibli, est alors en état de décomposition et de division avec une noblesse de plus en plus prompte à se rebeller contre l'autorité royale. La domination vandale ne s’exerce que sur une partie de l’ancienne Afrique romaine, et se rétrécit face aux attaques des principautés berbères. Des montagnards berbères conduits par leur chef Antalas battent sévèrement l'armée vandale[3].

L’emprisonnement sous prétexte de complot de Amalafrida, veuve de son prédécesseur Thrasamund et fille de Théodoric le Grand, et le massacre de sa garde gothique rompent les bonnes relations avec le royaume ostrogoth d’Italie. Le roi ostrogoth ne peut toutefois se venger, faute d’une flotte suffisante pour envoyer une expédition de représailles[3].

En revanche Hildéric entretient de bonnes relations avec Justinien, empereur d’Orient, marquées par des échanges diplomatiques de cadeaux[3].

En 530, un coup d'état a lieu, dirigé par son cousin Gélimer et ses partisans[3], hostile aux catholiques et aux byzantins. Le vieux roi est déposé, destitué et emprisonné avec ses proches, dont Hoamer. Cet évènement entraînera l'intervention byzantine trois ans plus tard. En 533, tandis que l’armée de Bélisaire approche, Hildéric est finalement exécuté sur l’ordre de Gélimer[5].

En 534, le général Bélisaire célèbre à Constantinople un triomphe sur les Vandales où figure Gélimer. Ce dernier reçoit ensuite un domaine en Cilicie. Les enfants de Hilderic furent aussi ramenés à Constantinople et dotés de revenus considérables par Justinien et Théodora, car ils étaient les derniers descendants de l’empereur Valentinien III[6]. On ignore leur nombre et leur sexe.

Notes

  1. Grégoire de Tours, Histoire des Francs, livre II
  2. Jornandès, Histoire des Goths, chapitre XXXI
  3. a , b , c , d , e  et f Procope, Guerre des Vandales, livre I, IX
  4. Procope, Guerre des Vandales, livre I, V
  5. Procope, Guerre des Vandales, livre I, XVII, 11-12
  6. Procope, Guerre des Vandales, livre II, IX,3

Sources

  • Procope, traduction de Denis Roques, La guerre contre les Vandales, Les Belles Lettres, série La roue à livres, 1990, (ISBN 2251339051)


  • Portail du Moyen Âge ancien Portail du Moyen Âge ancien
  • Portail du Maghreb Portail du Maghreb
Ce document provient de « Hild%C3%A9ric ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hilderic de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hilderic — Hilderic, King of the Vandals and Alans (c. 460s 533, reigned 523 530) was the pentultimate ruler of the North African Kingdom of the Vandals. Although dead by the time the Vandal Kingdom was overthrown in 534, he nevertheless played a key role… …   Wikipedia

  • Hildéric — 50 Deniers d argent de Hilderic. Avers: D N HILDI RIX REX. Revers: FELIX KARTG. 15 mm, 1.24 g Hildéric (ou Hildiric ou Ildéric selon les transcriptions), né vers 460, exécuté en 533, est roi des Vandales et des Alains (« Rex Wandalorum et… …   Wikipédia en Français

  • Hilderic — Denar/Nummi des Hilderich Hilderich (Hilderic; * um 460; † 533 in Karthago) war ein König der Vandalen in Afrika. Inhaltsverzeichnis 1 Regentschaft …   Deutsch Wikipedia

  • Hilderic of Nîmes — Hilderic or Hilderuc was count of Nîmes during the reigns of Recceswinth and Wamba. Immediately upon the latter s accession in 672, Hilderic rebelled. Many oppressed Jews joined this rebellion. When Wamba sent the Duke Paul to end the hostilities …   Wikipedia

  • Hilderic of Spoleto — Hilderic was the Lombard duke of Spoleto briefly from 739 to 740. He was the first appointee of Liutprand, King of the Lombards, against the rebellious Thrasimund II. Liutprand took Spoleto on 16 June 739 and appointed Hilderic as replacement… …   Wikipedia

  • Hilderic (Spoleto) — Hilderic (auch Hilderich; † 740) war 739 bis 740 dux des langobardischen Herzogtums Spoleto. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Quellen 3 Literatur 4 Weblinks …   Deutsch Wikipedia

  • Vandals — The Vandals were an East Germanic tribe that entered the late Roman Empire during the 5th century. The Goth Theodoric the Great, king of the Ostrogoths and regent of the Visigoths, was allied by marriage with the Vandals as well as with the… …   Wikipedia

  • Gelimer — (original form possibly Geilamir, [The name is attested in this form on coins and in an inscription; see J.B. Bury, [http://penelope.uchicago.edu/Thayer/E/Roman/Texts/secondary/BURLAT/17*.html History of the Later Roman Empire] (London 1923), p.… …   Wikipedia

  • Flavius Paulus — Paul was a Hispano Roman duke of Wamba, king of the Visigoths in Hispania (the Iberian Peninsula, modern Spain and Portugal).In 672, when sent to crush the rebellion of Hilderic of Nîmes and the Jews in Septimania and Catalonia, he converted to… …   Wikipedia

  • Hoamer — (485 533) dit l Achille des Vandales, était un prince Vandale Hasding qui commandait l armée sous le régne de son oncle, Hildéric, roi des Vandales et des Alains (« Rex Wandalorum et Alanorum ») d Afrique du Nord de 523 à 530. Ce… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.