Hildegard Goss-Mayr


Hildegard Goss-Mayr
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goss et Mayr.

Hildegard Goss-Mayr (née le 22 janvier 1930 à Vienne en Autriche) est un témoin majeur de la non-violence évangélique dans le monde. Elle est la présidente d'honneur du Mouvement international de la réconciliation (MIR) et membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie et de celui de la Coordination internationale pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Sommaire

Sa vie et son engagement

Fille de Kaspar Mayr, fondateur de la branche autrichienne du MIR, Hildegard Goss-Mayr a passé sa jeunesse à Vienne où elle a connu les heures sombres de l'Anschluß, du nazisme et de la seconde guerre mondiale. C'est dans ces années qu'elle choisit de s'engager contre la guerre et pour la libération par la non-violence. Elle fait ensuite des études de philosophie à Vienne et à New Haven (E-U). En 1953, elle est la première femme à obtenir son doctorat sub auspiciis à l'université de Vienne.

En 1958, elle épouse Jean Goss (1912-1991), militant non-violent français. Ils vont désormais travailler le plus souvent ensemble. En 1960, ils ont deux enfants, Myriam et Etienne.

Après avoir participé au rapprochement entre l'Europe de l'Est et l'Europe de l'Ouest dans les années 50 en participant à des congrès internationaux de paix, elle est à Rome au moment du Concile Vatican II pour obtenir des pères conciliaires une reconnaissance de l'objection de conscience. En 1962, elle commence son travail en Amérique latine en faveur de la construction d'un mouvement non-violent. Elle collabore alors avec Dom Hélder Câmara, Adolfo Pérez Esquivel qui obtint le Prix Nobel de la Paix en 1980, Dom Antonio Fragoso, évêque de Crateús (Brésil), puis plus tard avec Mgr Oscar Romero, archevêque de San Salvador.

Elle eut un rôle déterminant, avec son mari Jean Goss, dans la préparation de la révolution non-violente aux Philippines en 1986, connue sous le nom de People Power[1].

Elle a formé de nombreux groupes à la non-violence active dans de nombreux pays, en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique latine, en Asie et en Afrique.

Distinctions

Hildegard Goss-Mayr a reçu plusieurs prix pour son travail en faveur de la non-violence de la paix et de la réconciliation dont :

  • Prix Bruno-Kreisky (Autriche) 1979 avec Jean Goss.
  • Prix Niwano de la paix (Japon) 1991.
  • Prix Hildegard Goss-Mayr pour la non-violence active d'IFOR 2003.
  • Prix Pacem in Terris Peace and Freedom, du diocèse de Davenport, Iowa.
  • Elle a été nommée pour le Prix Nobel de la paix en 1979 (attribué à Mère Teresa), en 1987 (à Óscar Arias Sánchez) et en 2005 parmi les « 1000 femmes pour le Prix Nobel 2005 ».

Ouvrages

  • Une autre révolution. Violence des non-violents, Paris, Cerf, 1969.
  • Der Mensch vor dem Unrecht. Spiritualität und Praxis. Gewaltlose Befreiung, Vienne, 1976 [traduction française du chapitre 2 dans Cahiers de la Réconciliation, n° 3-2005, 48 p. (publiés par la branche française du MIR)]
  • Gérard Hoover, Jean et Hildegard Goss-Mayr, La non-violence, c'est la vie, Arudis, Utovie, 1986.
  • Évangile et luttes de paix, Paris, Bergers et Mages, 1989.
  • Friede braucht Bewegung. Analysen und Perspektiven der Friedensbewegung in Österreich, avec Thomas Roithner et Pete Hämmerle.
  • Oser le combat non-violent aux côtés de Jean Goss, Paris, Cerf, 1998, préface du cardinal Franz König.
  • Avec Jo Hanssens, Jean Goss. Mystique et militant de la non-violence, Namur, Fidélité, 2010, préface d'Adolfo Pérez Esquivel.

Bibliographie

  • (en) Richard Deats, Marked for life. The story of Hildegard Goss-Mayr, Hyde Park (NY), New City Press, 2009.

Liens externes

Notes et références

  1. Richard Deats, Marked for life. The story of Hildegard Goss-Mayr, Hyde Park (NY), 2009 et Stephen Zunes, « The Origins of People Power in the Philippines », dans Nonviolent Social Movements. A Geographical Perspective, Malden, 1999, p. 138.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hildegard Goss-Mayr de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hildegard goss-mayr — Pour les articles homonymes, voir Mayr. Hildegard Goss Mayr (née le 22 janvier 1930 à Vienne en Autriche) est un témoin majeur de la non violence évangélique dans le monde. Elle est la présidente d honneur du MIR et membre du comité de parrainage …   Wikipédia en Français

  • Hildegard Goss-Mayr — (* 22. Januar 1930 in Wien) ist eine österreichische Friedensaktivistin und Schriftstellerin. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Leistungen 3 Auszeichnungen 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Hildegard Goss-Mayr — (born January 22, 1930 in Vienna) is an Austrian anti war activist and Christian theologian. Her husband was French peace activist Jean Goss. They shared the Pax Christi USA Pope Paul VI Teacher of Peace Award in 1986. He died in 1991. She has… …   Wikipedia

  • Goss-Mayr — Hildegard Goss Mayr (* 22. Januar 1930 in Wien) ist eine österreichische Friedensaktivistin und Schriftstellerin. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Auszeichnungen 3 Werke (Auswahl) 4 Einzelnachweise …   Deutsch Wikipedia

  • Hildegard Mayr — Hildegard Goss Mayr Pour les articles homonymes, voir Mayr. Hildegard Goss Mayr (née le 22 janvier 1930 à Vienne en Autriche) est un témoin majeur de la non violence évangélique dans le monde. Elle est la présidente d honneur du MIR et membre du… …   Wikipédia en Français

  • Goss — ist der Familienname folgender Personen: Andreas Goss (* 1969), deutscher Fußballspieler Belinda Goss (* 1984), australische Radsportlerin Chester Goss (* um 1915), US amerikanischer Badmintonspieler Chris Goss (* 1959), US amerikanischer Musiker …   Deutsch Wikipedia

  • Goss — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Belinda Goss (1984 ) est un coureuse cycliste sur piste australien. Chris Goss (1959 ) est un producteur de disque et musicien américain. Eleanor Goss est …   Wikipédia en Français

  • Mayr — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le nom de Mayr est porté par plusieurs personnalités (par ordre alphabétique) : Ernst Mayr (1904 2005), ornithologue, biologiste et généticien… …   Wikipédia en Français

  • Jean Goss — Pour les articles homonymes, voir Goss. Jean Goss est né à Caluire (69) le 20 novembre 1912 et mort à Paris le 3 avril 1991. Il est un des témoins majeurs de la non violence active évangélique dans le monde. Sommaire 1 Jeunesse et conversion …   Wikipédia en Français

  • Jean Goss — (* 20. November 1912 in Caluire bei Lyon; † 3. April 1991 in Paris) war ein Vertreter der aktiven Gewaltfreiheit. Jugend und Bekehrung Jean Goss wurde als Sohn von Paul Barthélémy Goss und Jeanne Boni am 20. November 1912 in Caluire als ältestes… …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.