Highlanders


Highlanders
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Highland.
Highlanders
Logo du Highlanders
Généralités
Autre(s) nom(s) Otago Highlanders
Fondation 1996
Statut professionnel 1996
Couleurs Bleu et or
Stade(s) Carisbrook
(29 000 places)
Siège Dunedin (Nouvelle-Zélande)
Championnat actuel Super 15
Entraîneur Glenn Moore
Site web www.highlanders-rugby.co.nz
Actualités
Pour la saison en cours, voir :
Saison 2011 de Super 15
Dernière mise à jour : 15 septembre 2009.

Les Highlanders, anciennement les Otago Highlanders, sont une franchise de rugby néo-zélandaise, basée à Dunedin et participant au Super 15. Elle représente les clubs d'Otago, North Otago et Southland. Elle tire son nom car la région qu'elle représente a été fondée par des émigrants écossais dans les années 1840 et 1850. Le stade principal est Carisbrook, à Dunedin, mais ils jouent aussi parfois à Invercargill et Queenstown. La franchise naît en 1996, pour représenter le sud de l'Île du Sud dans le Super 12, nouvellement créé. Ils finissent la première saison huitième et la saison suivante dernier après avoir remporté trois matchs sur les onze. Ils finissent en demi-finale lors des saisons 1998, 2000 et 2002 et perdent en finale en 1999 à domicile contre les Crusaders. Le joueur qui a joué le plus de fois pour la franchise est Anton Oliver, avec 127 sélections. Tony Brown détient le record de points marqués avec 817 points; quant à Jeff Wilson, il détient le record d'essais marqués en ayant aplatit 35 fois dans l'en-but. L'entraîneur actuel est Glenn Moore et le capitaine, Jimmy Cowan[1].

Sommaire

Histoire

En Super 12

Fichier:The Highlander.jpg
La mascotte des Highlander avant un match au Carisbrook stadium.

La franchise des Highlanders a été créée comme l'une des cinq équipes néozélandaises du Super 12. Appelé à l'origine les Otago Highlanders, la région de la franchise couvre les provinces de North Otago, Otago et Southland[2].

À la création en 1996, l'équipe est entrainée par Gordon Hunter et John Leslie en est le capitaine[3]. Leur premier match est contre les Queensland Reds à Carisbrook le 3 mars 1996, qu'ils remportent 57 à 17[4],[5]. Les Highlanders restent invaincus pendant trois mois et prennent la tête de la compétition. Toutefois, ils s'inclinent 29 à 59 contre les Blue Bulls au Loftus Versfeld Stadium[6]. Ils ne remportent plus que deux matchs cette saison, contre les Natal Sharks à Carisbrook et contre les Crusaders à Lancaster Park[7]. Ils finissent huitième de la compétition[8].

1997 est la pire année pour la franchise : ils finissent dernier de la compétition avec seulement trois victoires[9].

En Super 14

Nom et couleurs

Le nom Highlanders a été choisi en hommage aux colons écossais qui ont fondé la ville de Dunedin (connue comme « l'Édimbourg du Sud), où sont basés les Highlanders »[10]. Selon le site officiel de la franchise, « Le nom et l'image des Highlanders évoque l'indépendance farouche, la fierté de ses racines, la loyauté, la force, la gentillesse, l'honnête et l'ardeur à la tâche »[10]. Les couleurs des Highlanders reprennent celles des provinces de North Otago (jaune), Southland (bleu) et Southland (marron). Le bleu permet aussi de rappeler l'origine écossaise.

Zone de la franchise

Stades dédiés

Parcours dans le Super 12/14/15

Parcours des Highlanders en Super 12/14/15
Saison Place MJ V N D PM PE Diff PB Pts Commentaires
1996 8e 11 5 0 6 329 391 -62 6 26
1997 12e 11 3 0 8 299 409 -110 5 17
1998 4e 11 7 0 4 343 279 64 6 34 Défaite en demi-finale face aux Blues
1999 3e 11 8 0 3 280 203 77 3 35 Défaite en finale face aux Crusaders
2000 3e 11 6 0 5 320 280 40 8 32 Défaite en demi-finale face aux Crusaders
2001 5e 11 6 0 5 284 295 -11 5 29
2002 4e 11 8 0 3 329 207 122 6 38 Défaite en demi-finale face aux Crusaders
2003 7e 11 6 0 5 287 246 41 5 29
2004 9e 11 4 1 6 299 347 -48 8 26
2005 8e 11 6 1 4 221 214 7 1 27
2006 9e 13 6 0 7 228 276 -48 3 27
2007 9e 13 5 0 8 235 301 -66 7 27
2008 11e 13 3 0 10 257 338 -81 7 19
2009 11e 13 4 0 9 254 269 -15 10 26
2010 12e 13 3 0 10 297 397 -100 7 19
2011
Légende
MJ : match joués ; V : nombre de victoires ; N : nombre de matchs nul ; D : nombre de défaites ;
PM : points marqués ; PE : points encaissés ; Diff : différence de points ; PB : points de bonus ; Pts : points.

Effectif Super 14 2010

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélections
(points marqués)
Air NZ Cup Club Précédent Arrivée au Club
(année)
David Hall Talonneur - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Jason Macdonald Talonneur - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Keith Cameron Pilier - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Chris King Pilier - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Jamie Mackintosh Pilier - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Clint Newland Pilier - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Tom Donnelly Deuxième ligne - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Hoani MacDonald Deuxième ligne - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Hayden Triggs Deuxième ligne - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Adam Thomson Troisième ligne 23/03/1982 Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 4 (-) Otago Formé au club 2006
Tim Boys Troisième ligne - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Alando Soakai Troisième ligne - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Stephen Setephano Troisième ligne - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Ezra Taylor Troisième ligne - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Jimmy Cowan Demi de Mêlée 06/03/1982 Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 25 (10) Southland Rugby Formé au club 2003
Toby Morland Demi de Mêlée - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Mike Delany Demi d'Ouverture - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Daniel Bowden Demi d'Ouverture - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Aaron Bancroft 3/4 Centre - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Niva Ta'auso 3/4 Centre - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Johnny Leota 3/4 Centre - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Brett Mather 3/4 Centre - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Lucky Mulipola 3/4 Aile - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Matt Saunders 3/4 Aile - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Ben Smith 3/4 Aile - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Fetu'u Vainikolo 3/4 Aile - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Glenn Horton Arrière - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -
Paul Williams Arrière - Drapeau des Samoa Samoa - - - -
James Wilson Arrière - Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - - - -

Entraîneurs

Lors de leur première saison, les Highlanders étaient entraînés par Gordon Hunter, qui a ensuite rejoint le groupe de sélectionneur des All Blacks[3],[11]. Glen Ross les entraîna uniquement pour la saison 1997[12], Tony Gilbert pour les saisons 1998 et 1999 avant de rejoindre lui aussi les All Blacks[13], Peter Sloane pour les saisons 2000 et 2001 avant de rejoindre les Blues[11], Laurie Mains revient d'Afrique du Sud pour les entraîner en 2002 et en 2003[14], malgré quelques désaccords avec les joueurs cadres[15], Greg Cooper prend le poste entre 2003 et quitte la franchise après la saison 2007 pour entraîner les blues, enfin, à partir du 28 aout 2007, l'entraîneur est Gleen Moore.

Joueurs emblématiques

Références

  1. Logan Savory : Cowan surprise choice to lead Highlanders, The Southland Times (2009-01-20).
  2. McIlraith (2005), p. 322.
  3. a et b McIlraith (2005), p. 323.
  4. McIlraith (2005), p. 228.
  5. McIlraith (2005), p. 40.
  6. McIlraith (2005), p. 41.
  7. McIlraith (2005), p. 43.
  8. McIlraith (2005), p. 235.
  9. McIlraith (2005), p. 243.
  10. a et b (en) Highlanders sur highlanders-rugby.co.nz. Consulté le 2007-11-18
  11. a et b McIlraith (2005), p. 111.
  12. McIlraith (2005), p. 61.
  13. McIlraith (2005), p. 77.
  14. McIlraith (2005), p. 158.
  15. McIlraith (2005), p. 175.

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Highlanders de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Highlanders — Voller Name Highlanders Gegründet 1996 Stadion Forsyth Barr Stadium …   Deutsch Wikipedia

  • Highlanders FC — Voller Name Highlanders Football Club Gegründet 1926 Stadion …   Deutsch Wikipedia

  • Highlanders FC — Highlanders Football Club Highlanders FC Généralités Nom complet …   Wikipédia en Français

  • Highlanders F.C. — Football club infobox clubname = Highlanders FC fullname = Highlanders Football Club nickname = Siyinqaba (We will win) Bosso , Bossolona , Amahlolanyama Umantengwane founded = 1926 ground = Barbourfields Stadium Bulawayo, Zimbabwe capacity =… …   Wikipedia

  • Highlanders — High·land·er || haɪlÉ™ndÉ™ n. resident of the Scottish Highlands …   English contemporary dictionary

  • Highlanders —    WM In battle of Ste. Foy, 259, 260 …   The makers of Canada

  • Highlanders (rugby union) — Highlanders Highlanders Logo Union New Zealand Rugby Union Founded 1996 Location Du …   Wikipedia

  • Highlanders D'Argyll Et De Sutherland — Le régiment de Highlanders d’Argyll et de Sutherland (en anglais Argyll and Sutherland Highlanders) est un régiment d’infanterie de l’armée britannique, faisant partie de la division écossaise. Sommaire 1 Création et différentes dénominations 2… …   Wikipédia en Français

  • Highlanders d'argyll et de sutherland — Le régiment de Highlanders d’Argyll et de Sutherland (en anglais Argyll and Sutherland Highlanders) est un régiment d’infanterie de l’armée britannique, faisant partie de la division écossaise. Sommaire 1 Création et différentes dénominations 2… …   Wikipédia en Français

  • Highlanders d’Argyll et de Sutherland — Highlanders d Argyll et de Sutherland Le régiment de Highlanders d’Argyll et de Sutherland (en anglais Argyll and Sutherland Highlanders) est un régiment d’infanterie de l’armée britannique, faisant partie de la division écossaise. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.