Hepaticophyta


Hepaticophyta

Hepaticophyta

Comment lire une taxobox
Hépatiques
 Marchantia sp.
Marchantia sp.
Classification classique
Règne Plantae
Division Hepaticophyta
Classes de rang inférieur
  • Haplomitriopsida
    • Haplomitriales
    • Treubiales
  • Jungermanniopsida
    • Jungermanniales
    • Metzgeriales
  • Marchantiopsida
    • Blasiales
    • Marchantiales
    • Sphaerocarpales
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Les hépatiques (Hepaticophyta ou Hepaticae), ou marchantiophytes (Marchantiophyta), sont l'embranchement des plantes embryophytes terrestres qui ont conservé le plus de caractères « ancestraux ».

Sommaire

Caractères généraux

Page du « Kunstformen der Natur » (1904) décrivant quelques formes d'hépatiques, par Haeckel

On le subdivise généralement en cinq groupes :

  1. les Marchantiales
  2. les Jungermanniales
  3. les Calobryales
  4. les Metzgeriales
  5. les Sphaerocarpales

Leurs synapomorphies sont : des inclusions lipidiques appelées oléocorps (ce sont des gouttelettes d'huile), et la présence d'acide lunéarique.

Les hépatiques sont généralement de petite taille et peu spectaculaires. Elles colonisent des milieux humides et ombragés comme les troncs ou les branches des arbres, milieux pierreux ou sol proches de sources, cours d'eau, mares... L'appareil végétatif est formé d'un large ruban chlorophyllien ramifié dichotomiquement et appliqué au substrat. Il est constitué de deux couches de tissu différenciées. En coupe transversale on y voit plusieurs types de cellules parenchymateuses.

Marchantiopsida ou hépatiques à thalles

Groupe comprenant environ 300 espèces.

Leur morphologie est de type thalloïde, leur face inférieure est en contact avec le substrat et possède des structures unicellulaires, les rhizoïdes, leur permettant de se fixer au substrat. Leur croissance est dichotome et due à des cellules apicales (il n'y a pas de méristème). Ils ne possèdent pas de stomates mais des pores aérifères ouverts en permanence. Ces pores débouchent dans une chambre aérifère permettant ainsi la respiration et la photosynthèse. Il n'y a pas non plus de tissus conducteurs vrais, la conduction a lieu de cellule à cellule.

Reproduction :

  • Asexuée (majoritaire): multiplication végétative grâce à des corbeilles à propagules.
  • Sexuée (quand les conditions sont favorables) : apparition de structures qui vont porter les archégones et les anthéridies sur leurs faces inférieures. La fécondation est zoïdogame. Cela va déboucher à la production d'un embryon puis d'un sporophyte très réduit qui va ressembler à l'embryon et qui va rester fixé au gamétophyte. Il comprend une capsule sporogène où va avoir lieu la méiose. La capsule s'ouvre par déchirement. La phase dominante est la phase gamétophytique (n).

Jungermanniopsida ou hépatiques à lobes

Groupe comprenant environ 6 800 espèces.

Le gamétophyte est un axe cylindrique rampant qui porte des excroissances ou lobes de plusieurs types : dorsaux, latéraux, le plus grand lobe ventral est appelé amphigastre.

Le sporophyte est plus volumineux, il est constitué d'un suspenseur : la soie et d'une capsule terminale qui s'ouvre par 4 valves (synapomorphie du groupe).

...parfois épiphytes

Les Hépatiques sont une des constituantes de la Bryoflore épiphyte corticole (ou sur les feuilles en zone tropicale humide)[1].
Parmi les éphiphytes, ont trouve par exemple :

  • Des espèces assez fréquemment corticoles Frullania dilata, Radula complanata, Leujeunea carvifolia et quelques espèces de Metzgeria (Metzgeria furcata, Metzgeria conjugata,...)
  • Des espèces plus rarement corticoles (espèces accessoirement corticoles) ; Porella arboris-vitae, Porella platyphylla, Frullania tamarisci ou corticoles rares ou très localisées : Cololejeunea minutissima (euryméditerranéo-atlantique strictement littorale), etc.

Galerie

Quelques images illustrant la diversité des hépatiques:

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  • Portail de l’Antarctique Portail de l’Antarctique
  • Portail de la botanique Portail de la botanique


Ce document provient de « Hepaticophyta ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hepaticophyta de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hepaticophyta — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar al autor …   Wikipedia Español

  • Hepaticophyta — Hépatiques Marchantia sp …   Wikipédia en Français

  • Hepaticophytes — Hepaticophyta Hépatiques …   Wikipédia en Français

  • Hepatophyta — Hepaticophyta Hépatiques …   Wikipédia en Français

  • Hépaticophyte — Hepaticophyta Hépatiques …   Wikipédia en Français

  • Hépaticophytes — Hepaticophyta Hépatiques …   Wikipédia en Français

  • Jungermanniale — Hepaticophyta Hépatiques …   Wikipédia en Français

  • Jungermanniopsida — Hepaticophyta Hépatiques …   Wikipédia en Français

  • Liverwort — Hepaticophyta Hépatiques …   Wikipédia en Français

  • Marchantiophyta — Hepaticophyta Hépatiques …   Wikipédia en Français