Henri Savatier


Henri Savatier
Henri Savatier.JPG

Henri Savatier (né le 13 novembre 1855 à Poitiers, décédé à Lésigny-sur-Creuse le 13 juillet 1952) est un intellectuel français catholique qui a renoncé à une carrière d’avocat pour jouer un rôle de premier plan dans l’histoire du catholicisme social en France aux côtés d' Henri Lorin, de Léon Harmel et de René de La Tour du Pin. Chef de bataillon de réserve, il a repris du service pendant la guerre de 14-18 et a fêté ses 60 ans dans les tranchées à Verdun.

Sommaire

Origines

Henri Savatier est issu d'une famille de juristes catholiques terriens engagés depuis plusieurs générations. Son père, Jules Savatier, juge au tribunal de Poitiers a été victime de la loi suspendant l’inamovibilité de la magistrature suite aux lois anticléricales des années 1880. Son grand-père Auguste Savatier, avocat à Châtellerault n’a pas voulu prêter le serment professionnel du barreau contenant l’adhésion à la constitution Orléaniste de 1830. Sa mère Lucie Gaillard est la fille de François-Lucien Gaillard, célèbre chirgurgien et professeur de médecine, membre de l’Académie de Médecine et nièce du Père Henri-Adolphe Gaillard, fondateur de la congrégation des "Sœurs de Ste-Philomène", établie à Salvert dans la Vienne.

Mariage et enfants

Il épouse le 5 février 1890 à Poitiers, Elisabeth Machet de La Martinière, dont il a eu 6 enfants : René, Marie-Suzanne, Gabrielle religieuse, Pierre prêtre, Jean-Hilaire, et Jules. Son fils René Savatier fera une brillante carrière à la Faculté de droit de Poitiers.

Etudes et carrière

• Collège Saint-Joseph de Poitiers (Compagnie de Jésus)

• Choisi par le Cardinal Pie comme garçon d’honneur pour recevoir son chapeau de cardinal.

• Docteur en droit – Lauréat de la Faculté de Paris • Avocat au barreau de Poitiers. A la suite du procès de la Roche Saint-André, il est révoqué du barreau et condamné à 3 semaines de prison pour s’être exprimé au moment où le président prononçait un arrêt de la cour ‘’C’est abominable’’

• Secrétaire diocésain, puis président du comité poitevin de l’œuvre des Cercles Catholiques Ouvriers

• Collaborateur de la revue Le XXè siècle

• Président de l' Association Catholique de la Jeunesse Française (AJCF)

• Directeur de rédaction de l'Association catholique. Revue du mouvement catholique social (1880-1909) dont il laissa la direction à Joseph Zamanski

• Maire de Lésigny-sur-Creuse(1909-1929) remplaçant son père Jules Savatier

• Président de la Fédération nationale Catholique pour le canton de Peumartin (1926-1931)

Influencé dès les premières années de sa vie d’étudiant par son oncle Léonce de Montmartin, son covisiteur à la conférence Saint-Vincent de Paul de Poitiers, il suivit les enseignements du Père Longaye qui professait au collège Saint-Joseph un très remarquable haut enseignement social qu’il avait baptisé ‘’Le Vocabulaire du Bon sens. C’est le père Longaye qui tenant l’université en grande suspicion anti-catholique dissuada, Henri Savatier de diriger son avenir vers l’agrégation de droit. L’avènement du nouveau pape, Léon XIII, auteur de la Lettre sur la Civilisation chrétienne suscita un grand espoir chez beaucoup de catholiques. Nommé alors Cardinal, l’évêque de Poitiers Monseigneur Pie, choisit Henri Savatier parmi les laïcs poitevins chargés de l’accompagner, ce qui permit au jeune étudiant de faire la connaissance de haut responsables de l’église comme le R.P Brichet dit le ‘’pape bleu’’.

Vie Militaire

  • Classe 1875
  • Chef de bataillon de l armée territoriale du 30 décembre 1899 ;
  • Chef de bataillon honoraire (1916)

A pris part aux avant-postes et sorties du camp retranché de Paris (1er au 11 septembre 1914), aux guerres de tranchées de l Oise et de la Somme (1915-1917), aux opérations de Verdun (mars 1916)

Citations : Avril 1915 : Citation de l'Officiel

Monsieur Savatier, Henri Lucien, chef de bataillon au 70ème régiment territorial d'infanterie : n'a cessé de commander son bataillon pendant toutes les périodes d'instruction et depuis la mobilisation avec la même activité, le même dévouement. A l'ancienneté de ses services viennent s'ajouter les titres qu'il a acquis pendant la campagne actuelle.

Aux armées, le 30 mars 1916, le Lt-Cel Ct le régiment : Simond. Ordre du Régiment N° 159 Citations: Le Chef de Corps cite à l'ordre du Régiment les Officier ci-après:

Chef de Bataillon Savatier : pendant tout le cours de la campagne, s'est distingué par son courage, par son énergie et son activité inlassable ; en dernier lieu, près de Verdun, a occupé avec son bataillon et mis en état de défense, du 7 au 12 mars, une position importante sous un bombardement des plus violents.


21 février 1917 -70ème Régiment Territorial d'Infanterie - Ordre du Régiment N° 236

Le commandant Savatier quitte demain, sur sa demande (62 ans!!!) , le 70ème Régiment territorial et est remis à la disposition du Ministre de la Guerre. Il commandait, depuis le début de la mobilisation, le 3ème bataillon du régiment, qu'il a conduit dans le camp retranché de Paris, dans les tranchées de l'Aisne, de l'Oise et de la Somme, sur les bords de la Meuse, avec une ardeur juvénile, un entrain infatigable, un dévouement de tous les instants. Le commandant Savatier emporte l'estime de ses chefs qui la lui ont déjà témoignée au cours de la campagne à plusieurs reprises, et la respectueuse affection de ses inférieurs. Son souvenir restera comme exemple dans la mémoire de ceux qui ont servi sous ses ordres, et sera pour eux un encouragement afin d'accomplir leur tâche jusqu'à la victoire finale. Aux Armées, le Lt-Cel Ct le 70ème Rgt Territ J. des Portes

Décorations

• Chevalier de l' Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand (1888). • Chevalier de la Légion d'honneur (1915). • Croix de guerre 1914-1918 (trois citations) • Commandeur de Saint-Stanislas de Russie (1916)

Ouvrages

  • Etude sur le dol, de sa nature, de son influences sur les faits juridique volontaires en droit romain et en droit français imprimerie de Boudet,1881
  • De l’honneur ou réflexions d’un prisonnier 185 pages Poitiers-Oudin 1885
  • Mémoires sur l'usure & ses effets Imprimerie Gustave Picquoin, 1891
  • La Concurrence déloyale, l'accaparement et l'organisation moderne du commerce et de l'industrie Extrait du XX Siècle -Libraigie Ch.Poussielgue-1896

La Théorie Moderne du Capital et de la Justice 243 pages Paris X – Rondelet 1898

Carnet de guerres 1914-1916

Quelques souvenirs 1938

Liens externes

Voir aussi

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Henri Savatier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Henri Lorin (1857-1914) — Pour les articles homonymes, voir Henri Lorin. Henri Lorin, né en 1857, fils d’Antonin Lorin (1819 – 1876) et de Mathilde Agasse (1827 – 1859) et mort en 1914, est un catholique français engagé au sein du catholicisme social. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • René Savatier — René Savatier, né le 29 mars 1892 à Poitiers et mort le 20 juin 1984 dans la même ville, est un universitaire français catholique qui a marqué le droit du XXe siècle. « Il n’est pas d’étudiants, de juristes, de… …   Wikipédia en Français

  • Lésigny (Vienne) — Pour les articles homonymes, voir Lésigny. 46° 50′ 58″ N 0° 46′ 06″ E …   Wikipédia en Français

  • 70e régiment d'infanterie territoriale — Pays  France Branche Armée de Terre Type Régiment d infanterie Rôle Infanterie Inscriptions sur l’emblème …   Wikipédia en Français

  • Catholicisme Social — Le catholicisme social est une doctrine apparue après la Révolution française et au début de la Révolution industrielle, qui vise à promouvoir une politique sociale conformément aux enseignements de l Église, ou même à bâtir une nouvelle société… …   Wikipédia en Français

  • Catholicisme social — Le catholicisme social est une doctrine apparue après la Révolution française et au début de la Révolution industrielle, qui vise à promouvoir une politique sociale conformément aux enseignements de l Église, ou même à bâtir une nouvelle société… …   Wikipédia en Français

  • Catholiques-sociaux — Catholicisme social Le catholicisme social est une doctrine apparue après la Révolution française et au début de la Révolution industrielle, qui vise à promouvoir une politique sociale conformément aux enseignements de l Église, ou même à bâtir… …   Wikipédia en Français

  • Catholiques sociaux — Catholicisme social Le catholicisme social est une doctrine apparue après la Révolution française et au début de la Révolution industrielle, qui vise à promouvoir une politique sociale conformément aux enseignements de l Église, ou même à bâtir… …   Wikipédia en Français

  • Chrétien socialiste — Catholicisme social Le catholicisme social est une doctrine apparue après la Révolution française et au début de la Révolution industrielle, qui vise à promouvoir une politique sociale conformément aux enseignements de l Église, ou même à bâtir… …   Wikipédia en Français

  • Chrétiens socialistes — Catholicisme social Le catholicisme social est une doctrine apparue après la Révolution française et au début de la Révolution industrielle, qui vise à promouvoir une politique sociale conformément aux enseignements de l Église, ou même à bâtir… …   Wikipédia en Français