Heinz Lammerding


Heinz Lammerding
Heinz Lammerding
Naissance 27 août 1905
Dortmund
Décès 13 janvier 1971
Bad Tölz
Origine Allemand
Allégeance Flag of the NSDAP (1920–1945).svg Troisième Reich
Arme Schutzstaffel SS SVG1.1.svg Schutzstaffel
Grade SS-Gruppenführer, Generalleutnant der Waffen SS
Années de service 1933 - 1945
Conflits Seconde Guerre mondiale

Heinz Bernard Lammerding (né le 27 août 1905 à Dortmund et décédé le 13 janvier 1971 à Bad Tölz) était un criminel de guerre, général Waffen-SS et ingénieur allemand.

Il servit dans les Waffen-SS pendant la Seconde Guerre mondiale jusqu'au grade de SS-Brigadeführer et Generalmajor.

Sommaire

Biographie

De 1923 à 1928, il poursuivit des études universitaires en génie civil.

De 1928 à 1933, il fut employé comme cadre, puis chef de service au département de l'urbanisme de Dortmund.

En 1931, il adhéra au parti nazi et s'engagea dans la SA.

En 1932, il obtint son diplôme d'ingénieur en génie civil.

En 1933, il devint membre permanent de la SA (régiment SA de Paderborn).

En 1934, il fut nommé directeur de l'école du génie de la SA, puis inspecteur du génie au GQG de la SA.

En 1935, il fut admis à la SS, puis à la SS-VT, future Waffen-SS, où il fut versé comme SS-Obersturmführer (lieutenant) au sein du bataillon du génie d'assaut (SS-Pionier-Sturmbann).

En 1937, il fut promu SS-Hauptsturmführer (capitaine) et se perfectionna à l'école d'officiers de Braunschweig.

En 1939, il fut nommé SS-Sturmbannführer (commandant) et fut chargé de former, puis de commander le bataillon du génie de la division Totenkopf.

En 1940, il conduisit le bataillon dans la campagne de France et obtint la Croix de fer de 2e classe (Eisernes Kreuz 2.Klasse) le 23 mai, puis la Croix de fer de 1re classe (Eisernes Kreuz 1.Klasse) le 22 juin pour bravoure au feu.

De 1940 à 1942, il servit à l'état-major de la division Totenkopf.

En 1941, il prit part à la campagne de Russie et au combat de la poche de Demyansk, ce qui lui valut la médaille du front de l'Est. Promu SS-Obersturmbannführer (lieutenant-colonel), il occupa le poste de chef d'état-major de la 3.SS-Infanterie-Division (mot.) Totenkopf.

En automne 1942, il fut chargé de réorganiser et de commander le SS-Infanterie-Regiment 9 Thule dans la nouvelle 3.SS-Panzer-Grenadier-Division Totenkopf.

Début 1943, promu SS-Standartenführer (colonel), il fut de nouveau chef d'état-major, d'abord du II.SS-Panzer-Korps, puis du SS-Obergruppenführer (général de corps d'armée) Erich von dem Bach-Zelewski, chargé de la lutte contre les partisans sur le front de l'Est. Dans cette dernière fonction, il signa des ordres de représailles (fusillades et incendies de villages).

Fin 1943, il exerça le commandement de divers Kampfgruppen (groupements de combat de l'importance d'un gros régiment) sur le front de l'Est. Nommé SS-Oberführer (grade entre colonel et général), il prit la tête du Kampfgruppe Das Reich (reliquat de la division d'environ 5000 hommes) et obtint la Croix allemande en or (Deutsches Kreuz in Gold).

Au printemps 1944, il reçut la Croix de chevalier (Ritter Kreuz) pour toute la campagne de Russie et, par faveur spéciale du Reichsführer SS Heinrich Himmler, fut promu SS-Brigadeführer (général de brigade) et chargé de reconstituer la 2.SS-Panzer-Division Das Reich dans le sud de la France. Il commandait donc cette division lorsque le SS-Aufklärungs-Abteilung 2 (groupe de reconnaissance) pendit 99 habitants de Tulle le 9 juin et lorsqu'une compagnie du 1er bataillon du SS-Panzer-Grenadier-Regiment 4 Der Führer massacra 642 habitants d’Oradour-sur-Glane le 10 juin.

En été 1944, il conduisit la 2.SS-Panzer-Division Das Reich dans la bataille de Normandie. Blessé en juillet, il fut évacué.

En automne 1944, il retrouva son commandement pour la bataille des Ardennes.

Début 1945, Himmler le nomma chef d'état-major du "groupe d'armées" dont il avait pris la tête sur la Vistule.

Au printemps 1945, il commanda la dernière division de la Waffen-SS, la 38.SS-Grenadier-Division Nibelungen, composée en partie des élèves-officiers de l'école SS de Bad Tölz.

En 1953, il fut jugé pour crimes de guerre pour le massacre de Tulle et Oradour-sur-Glane en juin 1944, en France, et condamné à mort par contumace par le tribunal de Bordeaux, mais il ne fut jamais extradé par l'Allemagne de l'Ouest[1] ; lorsque, après le procès de Bordeaux les Britanniques, à la demande des Français, donnèrent l'ordre de l'arrêter, il quitta Düsseldorf où il vivait sans se cacher, pour se réfugier dans le Schleswig-Holstein, zone occupée par les Américains[2] . Il reprit ensuite ses activités d'ingénieur en génie civil à Düsseldorf jusqu'à sa retraite et mourut d'un cancer généralisé à l'âge de soixante-six ans en 1971. Ses funérailles attirèrent plusieurs centaines d'anciens officiers nazis, dont Otto Weidinger[3].

Promotion

Décoration

Notes et références

  1. L'"assassin d'Oradour-sur-Glane" est mort à l'âge de 86 ans, Le Monde du 14 août 2007.
  2. Douglas W.Hawes, Oradour, le verdict final
  3. Mentionné par Douglas W.Hawes.
  • Guy Penaud, "La "Das Reich", 2° SS Panzer Division", 2205, Editions de La Lauze, Périgueux (France)
  • Douglas W. Hawes, Oradour, le verdict final, Seuil, 2009 (ISBN 978-2-02-098365-5), traduction de Oradour. The final Verdict, Bloomington, Indiana, 2007.

Liens externes


Fonctions militaires
Précédé de :
SS-Obergruppenführer Walter Krüger
Commandant de la 2e division SS Das Reich
23 octobre 1943 - 24 juillet 1944
Suivi de :
SS-Standartenführer Christian Tychsen
Précédé de :
SS-Brigadeführer Otto Baum
Commandant de la 2e division SS Das Reich
23 octobre 1944 - 20 janvier 1945
Suivi de :
SS-Standartenführer Karl Kreutz

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Heinz Lammerding de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Heinz Lammerding — (b. 27 August 1905, Dortmund, Germany – d. 13 January 1971, Dusseldorf, Germany) was an Brigadeführer in the Waffen SS and a commander of 2. SS Division Das Reich.Post warIn 1953, he was tried for war crimes for the massacre of Tulle and Oradour… …   Wikipedia

  • Heinz Lammerding — Heinz Bernard Lammerding (* 27. August 1905 in Dortmund; † 13. Januar 1971 in Bad Tölz) war ein deutscher Ingenieur sowie SS Gruppenführer und Generalleutnant der Waffen SS. Als Hauptverantwortlicher für die Massaker der 2. SS Panzer Division… …   Deutsch Wikipedia

  • Lammerding — Heinz Bernard Lammerding (* 27. August 1905 in Dortmund; † 13. Januar 1971 in Bad Tölz) war Ingenieur sowie SS Gruppenführer und Generalleutnant der Waffen SS. Als Hauptverantwortlicher für die Massaker der 2. SS Panzer Division „Das Reich“ an… …   Deutsch Wikipedia

  • Heinz Barth — (15 October 1920, Gransee, Brandenburg, Germany – 6 August 2007, Gransee, Brandenburg, Germany) was an Obersturmführer in the Waffen SS and war criminal. He was dubbed Murderer of Oradour sur Glane for his involvement in the Oradour sur Glane… …   Wikipedia

  • Lammerding — Heinz Lammerding Heinz Bernard Lammerding (né le 27 août 1905 à Dortmund et décédé le 13 janvier 1971 à Bad Tölz) était un criminel de guerre, général Waffen SS et ingénieur allemand. Il servit dans les Waffen SS pendant la Seconde Guerre… …   Wikipédia en Français

  • Heinz Barth — (Garnsee, 1920 6 de agosto de 2007) fue un oficial de las SS y un criminal de guerra nazi, responsable de la matanza de Oradour sur Glane, en 1944, donde murieron 642 civiles. Nació en Garnsee, cerca de Berlín. A los 23 años era un oficial de las …   Wikipedia Español

  • Heinz Barth — Pour les articles homonymes, voir Barth (homonymie). Heinz Barth Heinz Barth Naissance 15 octobre 1920 Gransee Allemagne …   Wikipédia en Français

  • Massacre de Tulle — Le massacre de Tulle désigne les crimes commis dans la ville de Tulle par la 2e division SS Das Reich le 9 juin 1944, 72 heures après le débarquement en Normandie. Après une offensive des FTP, les 7 et 8 juin 1944, au cours de laquelle les… …   Wikipédia en Français

  • Massacre De Tulle — Le massacre de Tulle désigne les crimes commis dans la ville de Tulle par la 2e division SS Das Reich en juin 1944, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Après une offensive des FTP, le 7 et 8 juin 1944, au cours de laquelle les troupes… …   Wikipédia en Français

  • Massacre de tulle — Le massacre de Tulle désigne les crimes commis dans la ville de Tulle par la 2e division SS Das Reich en juin 1944, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Après une offensive des FTP, le 7 et 8 juin 1944, au cours de laquelle les troupes… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.