Heinkel He 162


Heinkel He 162
Pix.gif Heinkel He 162 Salamander Silhouette d’un avion militaire.
He162 color010.jpg Vue de l’avion

Constructeur Drapeau : Allemagne Heinkel
Rôle Avion de chasse
Avion d'interception
Statut Prototype
Premier vol 6 décembre 1944
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur BMW 003E-1 ou E-2
Nombre 1
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 8,02 kN
Dimensions
Envergure 7,20 m
Longueur 9,05 m
Hauteur 2,6 m
Surface alaire 14,5 m2
Masses
À vide 1 660 kg
Maximale 2 700 kg
Performances
Vitesse maximale 830 km/h (Mach 0,74)
Plafond 12 000 m
Vitesse ascensionnelle 594 m/min
Rayon d’action 1 000 km
Armement
Interne 2 MK 108

Heinkel He 162 Volksjäger ou Salamander est un avion de chasse intercepteur de la Seconde Guerre mondiale.

Histoire

Le Heinkel He 162 Volksjäger (Chasseur du peuple) ou Salamander (Salamandre) fut conçu en dix semaines au cours de l'année 1944. Cet appareil répondait à un cahier des charges du Ministère de l'Air allemand pour un chasseur à réaction léger, facile à construire, facilement pilotable pour des pilotes n'ayant qu'une formation sommaire sur appareils militaires et pouvant décoller et atterrir sur des pistes sommairement aménagées (notamment des routes goudronnées ou la célèbre autoroute Hambourg-Berlin devenue un véritable aérodrome à la fin de la Seconde Guerre mondiale).

La construction de cet appareil ne nécessitait pas une main d'œuvre fortement qualifiée et peu de matériaux stratégiques qui se faisaient rare à la fin de la guerre. Ceci ne contribua pas à la qualité des exemplaires de série.

Il s'agit d'un monoplan à voilure médiane construite en bois et à fuselage en aluminium équipé d'un train d'atterrissage tricycle, d'un empennage bidérive, de deux canons Mauser MG 151 de 20 mm et d'un turboréacteur BMW 109-003E-1/2 de 800 kg de poussée implanté sur le dos de l'appareil, ce qui imposa un siège éjectable en raison du danger que posait une évacuation classique. Le He 162 se caractérisait également par sa faible envergure par rapport à son fuselage. Intercepteur avant tout, le He 162 n'offrait de réservoir de carburant que pour une demi-heure de vol au maximum.

Le premier vol du prototype eu lieu en décembre 1944. Celui-ci se révélant peu maniable, une nouvelle version fut mise au point sous la dénomination He 162A-2 avec des dérives agrandies et des saumons d'ailes au dièdre négatif.

Malgré tout, cet appareil normalement destiné à des pilotes directement issus des centres de vol à voile de la Hitlerjugend n'était pas un avion simple à piloter et requérait beaucoup d'attention de la part de ses pilotes, notamment du fait de la fragilité d'un réacteur peu fiable. Une autre opinion fut qu'en réalité il n'était pas plus difficile à manier qu'un autre appareil mais qu'il devait l'être différemment, les réflexes acquis sur les avions normaux devenant dangereux avec lui : en d'autres termes, il lui aurait fallu des pilotes n'ayant rien connu d'autre.

Quelques unités en furent équipées en avril-mai 1945 (notamment le I/JG 1) et l'utilisèrent dans des vols opérationnels mais il ne semble pas que cet appareil ait rencontré le moindre adversaire. Certains pensent qu'il a peut-être abattu un Typhoon de la RAF disparu sans cause connue. Si plusieurs He 162 furent perdus sur accidents, il semble qu'aucun n'a été abattu en vol : nettement plus rapide que les meilleurs chasseurs à hélice anglo-saxons, sa maniabilité (confinant à de l'instabilité pour un pilote maladroit) et sa petite taille en auraient fait un adversaire difficile.

A noter que les dernières séries de He 162A-2 furent dotés des premiers sièges éjectables (d'abord installés sur les Heinkel He 219), ceux-ci étant devenus indispensables en cas de nécessité d'éjection du fait de la position dangereuse du réacteur en cas d'évacuation « classique ».

Le He 162 fut la base de diverses études, telles que le He 162B à empennage papillon ou le He 162C à ailes en flèche inversée. Ces deux concepts restèrent sur la planche à dessin, bien qu'ayant été largement étudiés par la suite par les ingénieurs aéronautiques des pays alliés. La France put essayer des He 162 récupérés en Allemagne.

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Heinkel He 162 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Heinkel He 162 — Heinkel He 162 …   Deutsch Wikipedia

  • Heinkel he 162 — Salamander …   Wikipédia en Français

  • Heinkel He 162 — infobox Aircraft name =He 162 type =Fighter manufacturer =Heinkel caption = He 162 during post war trials, USA. designer = first flight =6 June 1944 introduction =1945 retired = status = Retired primary user =Luftwaffe more users = produced =… …   Wikipedia

  • Heinkel He 162 — He 162 Tipo Caza Fabricante …   Wikipedia Español

  • Heinkel He 162 Volksjager — «Хейнкель» He 162 («Саламандра») Назначени …   Википедия

  • Heinkel 162 S — Heinkel He 162 Heinkel He …   Deutsch Wikipedia

  • Heinkel P. 1073 — Heinkel He 162 Heinkel He …   Deutsch Wikipedia

  • Heinkel — Flugzeugwerke Г …   Википедия

  • Heinkel — Flugzeugwerke AG fue una compañía de diseño y fabricación de aviones alemana. Fue fundada por Ernst Heinkel en 1922 en Warnemünde, en cuyo honor se nombró la empresa, cuando se empezaron a relajar las limitaciones impuestas por el Tratado de… …   Wikipedia Español

  • Heinkel — Flugzeugwerke was a German aircraft manufacturing company founded by and named after Ernst Heinkel. It is noted for producing bomber aircraft for the Luftwaffe in World War II and for important contributions to high speed flight. History Heinkel… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.