Hector Bianciotti


Hector Bianciotti
Hector Bianciotti dans les années 1990.

Hector Bianciotti, né le 18 mars 1930 à Calchin Oeste en Argentine, est un journaliste, écrivain et académicien français d'origine italo-argentine.

Sommaire

Biographie

Hector (en espagnol, Héctor) Bianciotti est élevé au sein d’une famille de fermiers d’origine piémontaise. Ses parents parlaient le dialecte entre eux mais en interdisaient l'usage à leur fils, contraint de parler l'espagnol. Intégrant le petit séminaire franciscain de Moreno, il entre en contact avec la pensée théologique mais apparaît dépourvu de toute vocation religieuse[1]. Toutefois, il put y développer sa culture littéraire. À l’âge de quinze ans, il commence ainsi à étudier le français à partir de la confrontation de textes de Paul Valéry à leur traduction espagnole. En 1955, il quitte son pays pour l’Italie, où il séjourne à Rome dans une très grande pauvreté. Après un passage à Naples, il passe quatre ans en Espagne.

Il ne s’installe à Paris qu’à partir de février 1961. Un an plus tard, il commence à rédiger des rapports de lecture pour les éditions Gallimard. En 1969, son premier éditeur, Maurice Nadeau, lui permet de publier ses premières critiques littéraires dans La Quinzaine littéraire. Il est aussi assistant à la mise en scène d'opéras. Trois ans plus tard, il débute avec Le Nouvel Observateur une collaboration qui ne devient exclusive qu’à partir de 1974, année où il quitte définitivement La Quinzaine littéraire. Parallèlement, il écrit dans sa langue maternelle des romans (Les déserts dorés en 1962, Celle qui voyage la nuit en 1969, Ce moment qui s’achève en 1972) et une pièce théâtre, Les autres, un soir d’été (1970). Il est consacré en 1977 par le prix Médicis étranger qu’il reçoit pour Le Traité des saisons (1977).

Naturalisé français en 1981, il cesse l’année suivante d’écrire dans sa langue maternelle. Les nouvelles rassemblées en 1983 dans L’Amour n’est pas aimé (prix du Meilleur livre étranger) ont ainsi été écrites auparavant. Cette même année, il siège au comité de lecture de Gallimard et ceci jusqu’en 1989. Grand lecteur, il fait découvrir au grand public des écrivains alors peu connus comme Ferdinando Camon, Jean-Baptiste Niel, ou Eduardo Berti et il a un rôle important dans le parcours littéraire d'Hervé Guibert.

Deux plus tard, son premier roman en français, Sans la miséricorde du Christ (1985), se voit accorder le prix Femina.

En 1986, il quitte ses fonctions de critique littéraire du Nouvel Observateur pour aller les assumer au Monde. En 1988, il publie Seules les larmes seront comptées. Puis, à partir de 1992, une trilogie autobiographique (chez Grasset). Ses articles sur la littérature classique sont réunis sous le titre "Une passion en toutes Lettres" (Gallimard, 2001). Son dernier roman publié paraît en 2003, "Nostalgie de la maison de Dieu" (Gallimard).

Pour l’ensemble de son œuvre, il obtient le prix Prince Pierre de Monaco en 1993 et le Prix de la langue de France en 1994. Il est élu à l’Académie française, le 18 janvier 1996, au fauteuil d’André Frossard. Atteint de troubles de la mémoire Il vit au sein d'un établissement à Paris.

Distinctions

Bibliographie

  • Les Déserts dorés, Denoël (Lettres nouvelles), 1967
  • Celle qui voyage la nuit (Lettres nouvelles), Denoël, 1969
  • Les Autres, un soir d’été, Gallimard, 1970
  • Ce moment qui s’achève (Lettres nouvelles), Denoël, 1972
  • Le Traité des saisons, Gallimard, 1977
  • L’Amour n’est pas aimé, Gallimard, 1982
  • Sans la miséricorde du Christ, Gallimard, 1985
  • Seules les larmes seront comptées, Gallimard, 1988
  • Ce que la nuit raconte au jour, Grasset, 1992
  • Le Pas si lent de l’amour, Grasset, 1995
  • Comme la trace de l’oiseau dans l’air, Grasset, 1999
  • Une passion en toutes lettres, Gallimard, 2001
  • La nostalgie de la maison de Dieu, Gallimard, 2003
  • Lettres à un ami prêtre. Correspondance avec Benoît Lobet 1989-1994, Gallimard, 2006

Notes et références

  1. Hector Bianciotti, “La musique du Ressuscité”, Le Monde des Religions, n°4 – mars avril 2004, p. 50

Lien externe


Précédé par
André Frossard
Fauteuil 2 de l’Académie française
1996-
Suivi par
Membre actuel

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hector Bianciotti de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Héctor Bianciotti — Héctor Bianciotti, né le 18 mars 1930 à Calchin Oeste en Argentine, est un journaliste, écrivain et académicien français d origine italo argentine. Sommaire 1 Biographie 2 Distinctions 3 Bibli …   Wikipédia en Français

  • Hector Bianciotti — Héctor Bianciotti (* 18. März 1930 in Córdoba, Argentinien) ist ein in Frankreich lebender argentinischer Schriftsteller. Leben Héctor Bianciotti, Sohn armer, italienischer Einwanderer, trat im Alter von 12 Jahren in ein Franziskanerkloster ein.… …   Deutsch Wikipedia

  • Héctor Bianciotti — Héctor Bianciotti, 1990 Héctor Bianciotti (* 18. März 1930 in Calchin Oeste, Córdoba, Argentinien) ist ein in französischer Literaturkritiker und Schriftsteller argentinischer Herkunft. Inhaltsverzeichnis 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Hector Bianciotti — Hector Bianciotti, born March 19, 1930 in Argentina, is a writer and a member of the Académie française.His parents were immigrants from Piedmont, who communicated among themselves in the dialect of that region but who forbade its use with their… …   Wikipedia

  • Héctor Bianciotti — (n. Luque, Córdoba, Argentina, el 18 de marzo de 1930) es un escritor y crítico literario argentino naturalizado francés. Vive desde 1961 en París donde trabaja en la revista Le Nouvel Observateur y la editorial Gallimard. Es miembro de la… …   Wikipedia Español

  • Bianciotti — Héctor Bianciotti (* 18. März 1930 in Córdoba, Argentinien) ist ein in Frankreich lebender argentinischer Schriftsteller. Leben Héctor Bianciotti, Sohn armer, italienischer Einwanderer, trat im Alter von 12 Jahren in ein Franziskanerkloster ein.… …   Deutsch Wikipedia

  • Bianciotti — Bianciotti,   Hector, französischer Schriftsteller argentinischer Herkunft, * Córdoba (Argentinien) 18. 3. 1930; lebt seit 1961 in Paris, schreibt seit 1969 teilweise, seit 1983 ausschließlich in französischer Sprache. Seine Romane und… …   Universal-Lexikon

  • Angelo Rinaldi — à l Académie française. Angelo Rinaldi, né le 17 juin 1940 à Bastia, est un romancier et critique littéraire français. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Frédéric Vitoux — Frédéric Vitoux, né le 19 août 1944 à Vitry aux Loges (Loiret), est un écrivain et académicien français. Il s est notamment illustré dans les domaines du roman, de la biographie, et de la critique littéraire et cinématographique.… …   Wikipédia en Français

  • Jean Clair — Jean Clair, de son véritable nom Gérard Régnier, né le 20 octobre 1940 à Paris, est un conservateur général du patrimoine, écrivain, essayiste volontiers polémiste[1] et historien de l art. Ancien directeur du musée Picasso, il est membre de l… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.