Hayden Roulston


Hayden Roulston
Hayden Roulston Icône cycliste
Hayden Roulston.jpg
Hayden Roulston au départ du Grand Prix E3 2009
Informations
Nom Roulston
Prénom Hayden
Date de naissance 10 janvier 1981 (1981-01-10) (30 ans)
Pays Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Équipe actuelle HTC-Highroad
Spécialité Pistard
Équipe pro
2003-2004
2005
2006
2009
2010
2011
2012-
Cofidis
Discovery Channel
Health Net
Cervélo Test Team
HTC-Columbia
HTC-Highroad
RadioShack-Nissan
Principales victoires
1 classement général

UCI Oceania Tour (2008)
3 championnats
médaille d'or , Océanie Champion d'Océanie sur route (2007)
Drapeau : Nouvelle-Zélande Champion de Nouvelle-Zélande en 2006 et 2011

Hayden Roulston (né le 10 janvier 1981 à Ashburton) est un coureur cycliste néo-zélandais. Il concourt sur route et sur piste. Il a notamment été champion de Nouvelle-Zélande sur route en 2006 et médaillé aux Jeux olympiques de 2008 à Pékin en poursuite individuelle et par équipes. Régulièrement associé à Gregory Henderson pour la course à l'américaine, il a obtenu la médaille d'argent de cette discipline aux championnats du monde de cyclisme sur piste 2003. Il est membre de l'équipe HTC-Highroad.

Sommaire

Biographie

L'arrivée en France

Hayden Roulston arrive en France, au club Bressuire Activités Cyclistes, au début des années 2000. Il y rencontre le succès sur les épreuves amateurs françaises, remportant onze courses (deux en 2001 et neuf en 2002)[1]. Il se classe également deuxième du Tour de Wellington en 2002, et obtient ses premiers résultats significatifs sur piste cette année-là. Il obtient la médaille de bronze de la poursuite par équipes aux Jeux du Commonwealth et participe avec succès à la manche de Sydney de la coupe du monde. Un mois après cette compétition, en juin, il signe un premier contrat professionnel avec l'équipe française Cofidis pour les saisons 2003 et 2004[2].

2003-2004 : Cofidis

En rejoignant Cofidis, Hayden Roulston devient le compagnon d'entraînement de David Millar à Biarritz[1]. Ses principaux résultats sur route durant sa première saison professionnelle sont obtenus au Tour de Belgique, où il remporte le maillot rouge du classement des sprints[3] et au Tour de Pologne où il gagne la septième étape[4]. Durant l'été, il prend part aux championnats du monde de cyclisme sur piste à Stuttgart. Il y obtient la médaille d'argent de l'américaine avec Gregory Henderson.

En 2004, Roulston se met à nouveau en évidence sur les route belges en remportant la première étape du Tour de la Région wallonne. Il monte également sur le podium du Tour du Doubs et du championnat de Nouvelle-Zélande sur route. Il participe aux Jeux olympiques d'Athènes, où il se classe septième de l'américaine avec Henderson.

2005 : Discovery Channel

En septembre 2004, Heyden Roulston s'engage pour les saisons 2004 et 2005 avec l'équipe américaine Discovery Channel[5]. Il réside alors à Waregem, en Flandre occidentale. Ses débuts avec sa nouvelle équipe sont difficiles. Malade durant le Tour de Langkawi, il aborde la saison belge par Kuurne-Bruxelles-Kuurne en ayant effectué deux jours de course. Il fait néanmoins une très bonne course, finissant septième après avoir travaillé pour son leader George Hincapie, qui l'emporte. Il participe aux courses flamandes jusqu'au Tour des Flandres. Souffrant d'un kyste dont il est opéré, il ne court plus durant le reste de la saison[6]. En octobre, il est impliqué dans une rixe à Timaru et écope d'une amende[7]. Après des excuses publiques du coureur, Discovery Channel maintient son contrat pour 2006[6]. Roulston demande cependant la résiliation de ce dernier[8] et s'engage avec l'équipe Health Net où il rejoint son compatriote Gregory Henderson[9].

2006 : Health Net et les problèmes cardiaques

Les premiers mois de Roulston chez Health Net sont couronnés de succès. Il remporte pour la première fois le Tour de Wellington, et brille sur piste s'imposant aux championnats nationaux dans les épreuves de poursuite individuelle et par équipes. Il participe à nouveau aux Jeux du Commonwealth et y obtient la médaille d'argent de la course aux points. Sa carrière va cependant passer proche d'une fin prématurée. En août, une maladie de Naxos est diagnostiquée chez lui[10]. Il retrouve cependant la compétition quelques mois plus tard, s'estimant guéri après avoir suivi une méthode médicale non conventionnelle d'origine japonaise baptisée Reiki[11]. Il parvient même à s'offrir le titre de champion de Nouvelle-Zélande sur route en octobre[12]. Il ne reste cependant pas dans l'effectif d'Health Net.

2007-2008 : vers les Jeux olympiques de Pékin

Sans contrat professionnel, Hayden Roulston parvient à enregistrer des résultats importants en 2007. En début d'année, il s'impose pour la deuxième fois au Tour de Wellington. En septembre, il est sélectionné en équipe nationale pour les championnats du monde sur route à Stuttgart, après les forfaits de Julian Dean, Greg Henderson et Timothy Gudsell, tous trois blessés[13]. Il participe à la course en ligne, qu'il abandonne. Il clôt sa saison en remportant aux championnats océaniens la course en ligne sur route[14] et la course aux points sur piste, avec Gregory Henderson[15].

En 2008, Roulston remporte à nouveau des étapes au Tour de Wellington, puis est sélectionné en équipe de Nouvelle-Zélande pour les championnats du monde de cyclisme sur piste à Manchester en mars. Il manque de peu la médaille en poursuite individuelle (4e) et par équipes (4e). Il est également 9e de l'américaine avec Greg Henderson. Durant les mois qui suivent, il dispute à nouveau des courses sur route pour préparer les Jeux olympiques de Pékin avec les autres pistards néo-zélandais. Il s'impose sur des courses amateures en Belgique (GP Etienne de Wilde) et en France (Tour des Deux-Sèvres)[16]. Aux Jeux, il réalise un excellent parcours en poursuite individuelle. Auteur du deuxième meilleur temps en qualification, il élimine ensuite le jeune américain Taylor Phinney pour se retrouver en finale contre Bradley Wiggins. Le triple champion du monde et champion olympique en titre s'impose. Roulston s'empare de la médaille d'argent. Il rejoint ensuite l'équipe néo-zélandaise de poursuite par équipes pour les demi-finales. En éliminant l'Espagne, Sam Bewley, Marc Ryan, Jesse Sergent et Roulston obtiennent le troisième temps, et se qualifient pour la petite finale. Ils y battent l'équipe d'Australie, tenante du titre, et décrochent la médaille de bronze. Après ces deux podiums, Hayden Roulston achève ses Jeux par l'épreuve de l'américaine avec Greg Henderson, dont ils prennent la dixième place.

2009: Cervélo Test Team

En 2009, il rejoint l'équipe Cervélo Test Team.

2010-: HTC

Il rejoint pour la saison 2010 l'équipe américaine Team HTC-Columbia pour aider ses leaders Mark Cavendish et André Greipel dans les sprints. Il termine 10e de Paris-Roubaix en début de saison. En août il gagne sa première victoire de la saison au Tour du Danemark en remportant la 5e étape en résistant au retour du peloton dans les derniers kilomètres[17]. En fin de saison, il participe au Tour d'Espagne[18] où il remporte la première étape, un contre-la-montre par équipes avec le Team HTC-Columbia et aux championnats du monde du route à Melbourne[19].

Début 2011, il devient pour la deuxième fois champion de Nouvelle-Zélande sur route[20].

Palmarès sur route

Résultats sur les grands tours

Tour de France

Tour d'Espagne

  • 2010 : abandon (13e étape), vainqueur du contre-la-montre par équipes

Palmarès sur piste

Jeux olympiques

  • Pékin 2008
    • médaille d'argent , Jeux olympiques Médaillé d'argent de la poursuite
    • médaille de bronze , Jeux olympiques Médaillé de bronze de la poursuite par équipes

Championnats du monde

Coupe du monde

  • 2002 :
    • 2e de la poursuite à Sydney
    • 1er de la poursuite par équipes à Sydney
    • 1er de l'américaine à Sydney

Championnats nationaux

  • Champion de Nouvelle-Zélande de poursuite en 2006
  • Champion de Nouvelle-Zélande de poursuite par équipes en 2006

Jeux du Commonwealth

  • Manchester 2002 : Med 3.png Médaillé de bronze de la poursuite par équipes
  • Melbourne 2006 : Med 2.png Médaillé d'argent de la course aux points par équipes

Championnats océaniens

Notes et références

  1. a et b Nicolas Gachet, « Arrêter les Health Net aux États-Unis » sur cyclismag.com, 21 décembre 2005. Consulté le 19 août 2008
  2. (en) New Zealand's Hayden Roulston signs for Cofidis sur cyclingnews.com, 21 juin 2002. Consulté le 19 août 2008
  3. Fantastic Rogers, fantastic Bruylandts sur cyclingnews.com, 25 mai 2003. Consulté le 19 août 2008
  4. Classement de la 7e étape du Tour de Pologne 2003 sur cyclingnews.com, 14 septembre 2003. Consulté le 19 août 2008
  5. (en) Roulston to Discovery sur cyclingnews.com, 5 septembre 2004. Consulté le 19 août 2008
  6. a et b (en) A big base for a big 2006 sur cyclingnews.com, 9 novembre 2005. Consulté le 19 août 2008
  7. (en) Roulston fined after fight, apologises sur cyclingnews.com, 27 octobre 2005. Consulté le 19 août 2008
  8. (en) Roulston leaves Discovery sur cyclingnews.com, 18 novembre 2005. Consulté le 19 août 2008
  9. (en) Roulston to Health Net sur cyclingnews.com, 20 décembre 2005. Consulté le 19 août 2008
  10. (en) Roulston retires for health reasons sur cyclingnews.com, 31 août 2008. Consulté le 20 août 2008
  11. (en) Fearless Roulston wins NZ road championship despite heart condition sur cyclingnews.com, 23 octobre 2006. Consulté le 20 août 2008
  12. (en) Roulston's revenge sur cyclingnews.com, 22 octobre 2006. Consulté le 20 août 2008
  13. (en) New Zealand names Worlds selection for Stuttgart sur cyclingnews.com, 14 septembre 2007. Consulté le 20 août 2008
  14. (en) Roulston dominates Oceania cycling road race, 18 novembre 2007. Consulté le 20 août 2008
  15. (en) Roulston, Henderson crash to victory sur cyclingnews.com, 14 novembre 2007. Consulté le 20 août 2008
  16. Freddy Guérin, « La seconde vie d'Hayden Roulston » sur cyclismag.com, 16 juillet 2008. Consulté le 19 août 2008
  17. Roulston résiste, Fuglsang sacré sur cyclismactu.net, le 8 août 2010
  18. Liste des participants (dossards) sur cyclismactu.net le 28 août 2010
  19. La liste officielle des engagés sur cyclismactu.net le 2 octobre 2010
  20. Le titre pour Roulston sur cyclismactu.net le 9 janvier 2011

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hayden Roulston de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hayden Roulston — Información personal Nombre completo Hayden Roulston Fecha de nacimiento 10 de enero de 1981 País …   Wikipedia Español

  • Hayden Roulston — beim E3 Prijs 2009 Hayden Roulston (* 10. Januar 1981 in Ashburton) ist ein neuseeländischer Radrennfahrer. Roulston wurde 2002 Profi bei der französischen Equipe Cofidis. 2003 konnte er eine Etappe der Polen Rundfahrt gewinnen. Ein Jahr später… …   Deutsch Wikipedia

  • Hayden Roulston — Infobox Cyclist ridername = Hayden Roulston fullname = Hayden Roulston nickname = dateofbirth = birth date and age|df=yes|1981|1|10 country = NZL height = weight = currentteam = discipline = Road role = Rider ridertype = amateurteams =… …   Wikipedia

  • Roulston — Hayden Roulston (* 10. Januar 1981 in Ashburton) ist ein neuseeländischer Radrennfahrer. Roulston wurde 2002 Profi bei der französischen Equipe Cofidis. 2003 konnte er eine Etappe der Polen Rundfahrt gewinnen. Ein Jahr später entschied er eine… …   Deutsch Wikipedia

  • Bahnrad-Weltmeisterschaft 2008 — Die Bahn Radweltmeisterschaft 2008 fanden vom 26. bis 30. März in Manchester statt. Insgesamt nehmen 300 Bahnradfahrer teil, davon 207 Männer und 93 Frauen. Die Fahrer kommen aus 37 Nationen und streiten sich in 18 Disziplinen um die Medaillen.… …   Deutsch Wikipedia

  • New Zealand at the 2008 Summer Olympics — New Zealand at the Olympic Games Flag of New Zealand – Flag bearers …   Wikipedia

  • Championnats de Nouvelle-Zélande de cyclisme sur route — Les championnats de Nouvelle Zélande de cyclisme sur route sont organisés tous les ans. Sommaire 1 Palmarès masculin 1.1 Podiums de la course en ligne …   Wikipédia en Français

  • Commonwealth Games 2006/Radsport — Inhaltsverzeichnis 1 Bahn Männer 1.1 Sprint 1.2 Team Sprint 1.3 1000 m Zeitfahren 1.4 4000 m Einzelverfolgung 1.5 4000 m Mannschaftsve …   Deutsch Wikipedia

  • 14e étape du Tour de France 2009 — Article principal : Tour de France 2009. Tour de France 2009 14e étape …   Wikipédia en Français

  • Quatorzième étape du Tour de France 2009 — 14e étape du Tour de France 2009 Article principal : Tour de France 2009. Tour de France 2009 14e étape …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.