Hans Kung


Hans Kung

Hans Küng

Hans Küng est un théologien suisse, né le 19 mars 1928 à Sursee dans le canton de Lucerne (Suisse).

Sommaire

Biographie

Après avoir fait des études en théologie à Rome à l'Université grégorienne, il est ordonné prêtre en 1954. Il continue ses études dans diverses universités européennes, dont la Sorbonne à Paris où il soutient une thèse de doctorat intitulée "La justification. La doctrine de Karl Barth et une réflexion catholique". En 1960, Hans Küng est nommé professeur de théologie à l'université Eberhard Karl de Tübingen, en République fédérale d'Allemagne. Il y a pour collègue Josef Ratzinger (futur pape Benoît XVI), avec qui il participe au concile Vatican II comme théologien expert (peritus). Cette expérience le marquera profondément.

Au cours des années 1970, Hans Küng publie de nombreux ouvrages tout en poursuivant son enseignement. Il se fait remarquer dès le début de la décennie en publiant en 1971 Infaillible ? Une interpellation dans lequel il remet en cause un certain nombre d'affirmations de la doctrine catholique consacrées par le concile Vatican I (1870), durant lequel avait notamment été proclamé le dogme de l'infaillibilité de l'évêque de Rome, c'est à dire le pape. C'est également à cette époque qu'il publie son monumental Être chrétien, qui est en quelque sorte un exposé raisonné de son système théologique.

En décembre 1979, suite à une longue controverse avec Rome et spécialement la Congrégation pour la doctrine de la foi, il se voit retirer sa missio canonica (reconnaissance officielle de l'Église catholique qu'un professeur est habilité à enseigner la théologie et à participer à la collation des grades universitaires catholiques). Il est maintenu à l'université Eberhard Karl de Tübingen comme professeur et directeur de l'institut des recherches œcuméniques.

Il cesse officiellement son enseignement en 1996.

Il se dévoue depuis déjà 1993 à la fondation "Pour une éthique planétaire" (Weltethos) qui cherche à développer et renforcer la coopération entre les religions au-delà d'une vague reconnaissance des valeurs communes. Il cherche particulièrement à initier de véritables initiatives pratiques en vue de la paix et du développement. On peut consulter son site qui inclut la déclaration pour une éthique planétaire[1]. Cet engagement lui a valu de recevoir le Prix Niwano de la paix en 2005.

En septembre 2003, il publie un article dans le Monde des Religions, pour constater que la repentance de l'an 2000 est un geste médiatique qui n'a pas été suivi d'actes majeurs tendant à la concrétiser.

Pour lui, les différentes religions sont l'expression de la légitime religiosité de l'homme. Elles sont ou devraient être au service de l'homme et ne devraient être que des aspects secondaires d'une éthique humaine, et donc mondiale (la "Weltethik"), plus fondamentale, où - finalement - Dieu est au service de l'homme. Il a déclaré en 2003 chercher une « réconciliation pragmatique » avec Rome. Le cardinal Karl Lehmann, de Mayence, a déclaré alors à la presse que son attitude était une « remarquable expression de bonne volonté » et annoncé son intention d'intervenir à ce sujet auprès de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Bien que inquiet par l'élection du cardinal Josef Ratzinger comme pape sous le nom de Benoît XVI, Hans Küng a longuement été reçu par celui-ci à Castel Gandolfo le 24 septembre 2005[2].

Œuvres

  • Dieu existe-t-il ?, 1981
  • Qu'est-ce que l'Église ?, 1990
  • Liberté du chrétien, 1991
  • Être chrétien, 1994
  • Mon combat pour la liberté : mémoires, 2006

Références et sources

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail de la Suisse Portail de la Suisse
Ce document provient de « Hans K%C3%BCng ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hans Kung de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hans Küng — (2009) Hans Küng (* 19. März 1928 in Sursee, Kanton Luzern) ist ein Schweizer Theologe, römisch katholischer Priester und Autor. Er ist emeritierter Professor für Ökumenische Theologie an der Eberh …   Deutsch Wikipedia

  • Hans Küng — (Sursee, Cantón de Lucerna, 19 de marzo de 1928), es un sacerdote católico, teólogo controvertido y prolífico autor. Desde 1995 es Presidente de la Fundación por una Ética Mundial (Stiftung Weltethos). Küng es un sacerdote católico en activo …   Wikipedia Español

  • Hans Küng — (born March 19, 1928 in Sursee, Canton of Lucerne), is a Catholic priest, a Swiss theologian, and a prolific author. Since 1995 he has been President of the Foundation for a Global Ethic ( Stiftung Weltethos ). Küng remains a Catholic priest in… …   Wikipedia

  • Hans Küng — (2009) Hans Küng est un théologien suisse, né le 19 mars 1928 à Sursee dans le canton de Lucerne (Suisse). Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Hans Küng — Nacido en 1928 en Sursee (Suiza), Hans Küng es catedrático de Teología Ecuménica en la Universidad de Tubinga, aunque fue inhabilitado para la docencia por el ex Santo Oficio en 1980. Su actitud crítica frente al Vaticano, y especialmente frente… …   Enciclopedia Universal

  • Hans Kueng — Hans Küng Hans Küng est un théologien suisse, né le 19 mars 1928 à Sursee dans le canton de Lucerne (Suisse). Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 Références et sources …   Wikipédia en Français

  • Hans Albert — mit seiner Frau Margarethe beim alljährlichen Besuch des Europäischen Forums Alpbach. Hans Albert (* 8. Februar 1921 in Köln) ist ein deutscher Philosoph und Soziologe. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Hans Albert — (né le 8 février 1921 à Cologne) est un philosophe et sociologue allemand. Très influencé par Karl Popper, il tentera de donner une forme plus systématique et cohérente de la philosophie du rationalisme critique dans son principal ouvrage Traktat …   Wikipédia en Français

  • Küng — ist der Name von Carmen Küng (* 1978), Schweizer Curlerin Erhart Küng (auch Erhard Küng; * um 1420, † vor dem 30. Januar 1507), Werkmeister am Berner Münster Hans Küng (* 1928), katholischer Schweizer Theologe, Priester und… …   Deutsch Wikipedia

  • Kung — may refer to the following:*H. T. Kung, Computer Scientist at Harvard University *Kung, interpreted as a highly focused and potent concentration of effort, is the mental foundation behind all hand/leg techniques in Chinese self defence *Kung… …   Wikipedia