Hankyū


Hankyū

Hankyu Corporation

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir hankyū pour l'arc court japonais (arme de tir). 
Hankyu Corporation logo.gif

Logo de Hankyu Corporation
Création 19 octobre 1907
Fondateur(s) Ichizō Kobayashi
Forme juridique Kabushiki kaisha
Siège social 1-1 Sakaemachi, Ikeda, Ōsaka
Japon Japon
Activité(s) Transport ferroviaire
Immobilier
Divertissement
Commerce de détail
Société mère Hankyu Hanshin Holdings[1]
Société(s) sœur(s) Hanshin Electric Railway
Nosé Electric Railway
Kita-Osaka Kyuko Railway
Hokushin Kyuko Railway
Site Web (ja) http://dentetsu.hankyu.co.jp
Principaux concurrents
JR-West, Kintetsu, Keihan

Hankyu Corporation[1] est une grande entreprise ferroviaire japonaise privée, possédant un réseau de lignes de chemins de fer centré sur la ville d'Ōsaka[2].

Cette entreprise, plus connue sous le nom de Hankyū, opère plusieurs lignes situées dans la conurbation du Keihanshin où se trouvent les villes de Kyōto, Kōbe, Takarazuka et Ōsaka[3].

Sommaire

Historique

Fondation

Photographie sur-élevée montrant la gare Hankyu Minoo et les voies de chemin de fer sortant de ce terminus
La gare de Minoo, l'une des plus anciennes de la Hankyū

L'entreprise Hankyu Corporation a été fondée le 19 octobre 1907 par Ichizō Kobayashi sous le nom japonais Minoo Arima Denki-Kidō (en kanjis : 箕面有馬電気軌道), signifiant en français Chemin de fer électrifié Minoo Arima[4].

L'entreprise a ouvert le 10 mars 1910 deux lignes : une appelée ligne Takarazuka, reliant les villes de Takarazuka et Ōsaka ; et une autre appelée ligne Minoo reliant la ville de Minoo à la ligne Takarazuka[3].

Il est apparu dès les premières années que le volume de passagers transportés en semaine serait insuffisant pour récolter les fonds nécessaires à l'extension de la ligne Takarazuka jusqu'à Arima[4] qui faisait pourtant partie du plan de développement[5].

Très populaire en raison de ses onsen (bains thermaux naturels japonais) fréquentés depuis le VIIIe siècle[6], la desserte de la ville d'Arima était pourant un élément clé dans la réussite de la compagnie[4]. L'impossibilité de mener à bien cette extension a poussé l'entreprise développer ses propres attractions afin d'attirer les voyageurs[7], ce qui a eu un impact significatif sur le développement de l'entreprise.

Développement

Le projet de la future ligne de Kōbe, reliant Ōsaka à Kōbe, a conduit l'entreprise à changer son nom en 1918 pour devenir Hanshin Kyūko Dentetsu, plus connue sous le nom contracté Hankyū[8].

La ligne de Kōbe reliant les gares de Sanomiya et d'Umeda (Ōsaka) est ouverte le 16 juillet 1920[8].

En 1943, la Hanshin Kyūko Railway et la Keihan Railway fusionnent sous le nom Keihanshin Kyūko Railway. En 1949, cette dernière décide de se séparer de ses lignes Keihan, Katano, Uji, Keishin, Ishiyama-Sakamoto en créant la compagnie Keihan Electric Railway. Elle conserve toutefois plusieurs lignes acquises lors de la fusion, notamment la ligne principale connectant Ōsaka à Kyōto.

Keihanshin Kyūko Railway est renommé en Hankyū Railway en 1973. En 2005 Hankyū Railway devient une filiale de Hankyū Holdings.

En 2006, Hankyū Holdings rachète Hanshin Electric Railway, et devient Hankyu Hanshin Holdings.

Métiers

L'entreprise Hankyu Corporation est présente dans quatre secteurs d'activités, qui sont le transport en commun ferroviaire, le marché des biens immobiliers, les divertissements et la vente au détail.

Transport en commun ferroviaire

Marché des biens immobiliers

Divertissements

Article détaillé : Takarazuka Revue.

Vente au détail

Réseau

Le réseau ferroviaire de Hankyū

Le réseau ferroviaire de Hankyū est divisé en trois branches principales qui convergent à Umeda :

  • Ligne Kyōto
  • Ligne Takarazuka
  • Ligne Kōbe

Ces lignes représentent au total 147 km de voies, et desservent 140 gares.

Rame automotrice Hankyū série 8300.
Panneau d'horaires de la ligne Kyōto
Affiche sur la ligne Hankyu.


Ligne Kyōto

Cette ligne relie Ōsaka à Kyōto.

Correspondances :

  • Ligne Senri
  • Ligne Arashiyama.

La ligne Senri se termine à Tenjin-bashi-suji 6-chome, mais la voie se poursuit jusqu'à Tengachaya. Ce tronçon (la ligne Sakaisuji) appartient au Métro municipal d'Osaka. Cette ligne est à l'écartement standard de 1,435m.

Ligne Takarazuka

Cette ligne relie Ōsaka à Takarazuka. Correspondances :

  • Ligne Minoo
  • Ligne Myōken (à travers la compagnie Nose Railway)

Ligne Kōbe

Cette ligne relie Ōsaka à Kōbe.

Correspondances :

  • Ligne Itami
  • Ligne Imazu
  • Ligne Koyo

Matériel roulant

Les trains Hankyū se distinguent à leur livraison bordeaux, celle-ci étant complétée sur le dessus d'un liseré de couleur blanc-cassé sur les trains de classe 6000 et supérieure.

Sur les lignes Kōbe et Takarazuka

  • classe 9000
  • classe 8200
  • classe 8000
  • classe 7000
  • classe 6000
  • classe 5100
  • classe 5000
  • classe 3100 (transféré à la Nose Electric Railway)
  • classe 3000
  • classe 2000 (transféré à la Nose Electric Railway)

Sur la ligne Kyōto

Notes et références

  1. a  et b (ja)Hankyu Corporation, « 会社概要 ». Mis en ligne le 15 mai 2009, consulté le 16 mai 2009
  2. (en)[pdf]Hankyu Hanshin Holdings, « Hankyu Hanshin Holdings - Annual Report 2008 », juin 2008. Mis en ligne le 15 mai 2009, consulté le 15 mai 2009
  3. a  et b (en)[pdf]Shuichi Takashima, « Railway Operators - Northern and Western Kinki Region », janvier 2004, Railway Operators in Japan. Mis en ligne le 15 mai 2009, consulté le 15 mai 2009
  4. a , b  et c (en)Leroy W. Demery, Jr., « How Japan’s Hankyu Railway Became a Retail Powerhouse », août 2002, California Rail News. Consulté le 16 mai 2009
  5. Comme en témoigne le nom de l'entreprise : Minoo Arima Denki-Kidō.
  6. (en)Rokko and Arima-onsen Hot Springs, Japan National Tourism Organization. Consulté le 16 mai 2009
  7. (en)[pdf]Takahiko Saito, « Japanese Private Railway Companies and Their Business Diversification », janvier 1997, Features, Japanese Railway & Transport Review. Mis en ligne le 15 mai 2009, consulté le 15 mai 2009
  8. a  et b (ja)Article correspondant sur le wiki japonais

Voir aussi

Liens externes

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail du Japon Portail du Japon
  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
Ce document provient de « Hankyu Corporation ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hankyū de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hankyu — Corporation  Pour l’article homonyme, voir hankyū pour l arc court japonais (arme de tir).  Logo de Hankyu Corporation …   Wikipédia en Français

  • Hankyu Railway — (阪急電鉄, Hankyū Dentetsu ) is a Japanese private railway that provides commuter and interurban service to the northern Kansai region. Its main terminal is at Umeda Station in Osaka. The signature color of Hankyu cars is maroon. IC cards (PiTaPa and …   Wikipedia

  • Hankyu Railway — Hankyu Corporation  Pour l’article homonyme, voir hankyū pour l arc court japonais (arme de tir).  Logo de Hankyu Corporation …   Wikipédia en Français

  • Hankyū Railway — Hankyu Corporation  Pour l’article homonyme, voir hankyū pour l arc court japonais (arme de tir).  Logo de Hankyu Corporation …   Wikipédia en Français

  • Hankyū Dentetsu — K.K. Rechtsform Kabushiki gaisha (Aktiengesellschaft) Gründung …   Deutsch Wikipedia

  • Hankyu Nishinomiya Stadium — Hankyu Nishinomiya Gardens Location Takamatsucho, Nishinomiya, Hyogo Prefecture, Japan Opened 19 …   Wikipedia

  • Hankyu 9300 — Hankyū 9300 Rame automotrice Hankyū classe 9300 Constructeur Hitachi Client …   Wikipédia en Français

  • Hankyū 9300 — Hankyū classe 9300 Identification Exploitant(s) : Hankyū Railway Composition : 8 caisses dont 3 motrices …   Wikipédia en Français

  • Hankyu International Hotel Osaka (Osaka) — Hankyu International Hotel Osaka country: Japan, city: Osaka (Kita ku) Hankyu International Hotel Osaka The Hankyu International Hotel Osaka is 0.8 kilometres from the city centre,1.5 kilometres from the Umeda and 12 kilometres from the Intex… …   International hotels

  • Hankyu 8300 — Hankyū 8300 Rame automotrice Hankyū classe 8300 Constructeur Alna Sharyō Client …   Wikipédia en Français