Hamac


Hamac
Un hamac de jardin

Hamac vient de l'espagnol mais est à l'origine un mot Taino, hamaca. Un hamac est une toile ou un filet suspendu entre deux points d'ancrage, destiné à dormir ou à se reposer. Un hamac peut être soit individuel, soit familial. Il peut être doublé, rembourré au niveau du couchage et avoir des poches intérieures ou extérieures, ainsi que des fioritures diverses pour le décorer.

Sommaire

En Amérique centrale

Les hamacs sont très courants dans presque toutes les maisons du Yucatán. Les Yucatèques, descendants du peuple Maya, en ont fait un artisanat inimité durant des siècles de tradition. Ils sont à l'origine d'un tissage particulier dit maya hamac permettant de s'allonger dans son travers et non dans sa longueur, procurant un confort inégalé pour le dos et des tailles pour accueillir plus de 4 personnes, typiquement et uniquement produit dans cette région du Mexique. Ils ne proviennent pas de la civilisation historique Maya, on dit qu'ils arrivèrent au Yucatán par la mer des Caraïbes moins de deux siècles avant l'arrivée des espagnols. On dit aussi qu'ils seraient originaires du Bassin d'Amazonie où les Indiens l'utilisaient afin de ne pas être au contact du sol et envahis par les insectes variés. Ils sont composés de divers matériaux et la qualité dépend surtout de forme de la maille et la quantité de fil utilisé. Les hamacs sont fabriqués dans les villages autour de la ville de Mérida, en particulier à Tixcocob et se vendent dans le monde entier. Les hamacs sont très importants dans le cœur des Yucatèques et dans les maisons les plus humbles on trouve de quoi accrocher son hamac.

En Amérique du Sud

Hamacs au Brésil

Il est présent dans de nombreuses cultures indigènes d'Amérique du Sud, en particulier chez les nomades vivant dans les forêts primaires des régions tropicales, mais se révèle aussi très utilisé dans toutes les couches de la population brésilienne en raison de son faible coût et du faible espace occupé...

Dans la marine

Après leur découverte par la flotte de Christophe Colomb en 1492, les Espagnols ont introduit l'usage des hamacs à bord des navires[1]. Le hamac, surnommé « branle », permettait aux matelots de dormir dans un certain calme, une partie des mouvements des navires étant absorbée par les cordages (les "araignées") qui le suspendaient. Ils étaient partagés entre chaque bordée d'une demi-journée chaque (les tribordais et les bâbordais), les uns laissant leurs places aux autres pour se reposer et réciproquement. De plus, pliés serrés et rangés sur le pavois des bateaux de guerre, ils contribuaient à se protéger des projectiles lors des attaques ennemies (d'où l'expression, « branle-bas de combat »).

Dans la marine nationale française les hamacs ont définitivement été remplacés par les couchettes dans les années 70. Les couchettes étant en place à demeure, les repas ne pouvaient plus être pris dans les postes d'équipage et les bâtiments furent équipés de cafétérias. Le passage à la rampe et le plateau alvéolé avaient remplacé le plat de huit, la gamelle et le bidon...C'était La fin d'une époque !

Divers

Depuis quelques années on trouve également des hamacs de camping particulièrement légers, munis de toit de toile et destinés par exemple au cyclotourisme.

Notes et références

  1. Samuel Eliot Morison, Christophe Colomb, Amiral de la Mer océane, Saint-Clair, Neuilly-sur-Sein, 1974, p. 141-142.
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hamac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hamac — hamac …   Dictionnaire des rimes

  • hamac — [ amak ] n. m. • 1519; amache, hamacqueXVIe; esp. hamaca, du caraïbe hamacu ♦ Rectangle de toile ou de filet suspendu horizontalement par ses deux extrémités, utilisé comme lit. Hamac de marin. Se balancer dans un hamac. Accrocher, gréer un hamac …   Encyclopédie Universelle

  • hamac — HAMÁC, hamacuri (hamace), s.n. Pânză (de vele) sau plasă dreptunghiulară de sfoară, care se întinde orizontal între doi stâlpi, doi copaci etc. şi care serveşte ca pat mobil sau ca leagăn. – Din fr. hamac. Trimis de gall, 13.09.2007. Sursa: DEX… …   Dicționar Român

  • *hamac — ● hamac nom masculin (espagnol hamaca, du caraïbe) Rectangle de toile ou de filet suspendu à ses deux extrémités, dans lequel on s allonge pour dormir ou se reposer. Chemise utilisée dans les meubles à classement suspendu et destinée à recevoir… …   Encyclopédie Universelle

  • hamac — HAMAC: Propre aux créoles. Indispensable dans un jardin. Se persuader qu on y est mieux que dans un lit …   Dictionnaire des idées reçues

  • hamac — hamac, hamaca etc., obs. ff. hammock …   Useful english dictionary

  • hamac — (ha mak) s. m. 1°   Terme de marine. Lit composé d un rectangle de toile un peu plus long que la grandeur moyenne de l homme, qui est suspendu horizontalement et où couchent les matelots. 2°   Sorte de lit portatif, fort en usage en Afrique et en …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HAMAC — s. m. (H s aspire. On prononce le C.) Sorte de lit formé d un morceau de toile ou d un filet, suspendu horizontalement à deux points fixes par ses extrémités, de manière à pouvoir se balancer. On se sert principalement de hamacs sur les vaisseaux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HAMAC — n. m. Sorte de lit formé d’un morceau de toile ou d’un filet, suspendu horizontalement à deux points fixes par ses extrémités, de manière à pouvoir se balancer. Coucher dans un hamac. Le hamac d’un matelot …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Hamac — Ha|mac [a mak] der; s, s <aus gleichbed. fr. hamac zu span. hamaca, dies aus hait. (Eingeborenensprache) (h)amaca> (veraltet) Hängematte …   Das große Fremdwörterbuch


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.