HMS Terror (1813)


HMS Terror (1813)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir HMS Terror.
Terror
HMSTerrorThrownUpByIce.jpg
HMS Terror pris dans les glaces lors de l'expédition de George Back (1836-37)

Histoire
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Commanditaire Royal Navy
Lancement 1813
Statut Abandonné le 22 avril 1848 dans le détroit de Victoria car écrasé dans les glaces
Caractéristiques techniques
Type Bombarde
Déplacement environ 330 tonnes
Propulsion Voile puis hélice
Puissance Machine à vapeur de 20 ch
Caractéristiques militaires
Blindage Coque renforcée par des plaques de métal
Armement Deux mortiers (13 et 10 pouces)
Autres caractéristiques
Chantier naval Davy, Topsham

Le HMS Terror de 1813 est une bombarde conçue par Henry Peake et construite par la Royal Navy dans le chantier naval de « Davy » à Topsham dans le comté du Devon. Le navire, répertorié selon les sources comme étant soit de 326 ou de 340 tonnes, transportait deux mortiers, un de 13 pouces et l'autre de 10 pouces.

Sommaire

Carrière militaire

Le Terror participa à la guerre de 1812 contre les États-Unis. Sous le commandement de John Sheridan, il a pris part aux bombardements de Stonington dans le Connecticut du 9 août au 12 août 1814, et de Fort McHenry au cours de la bataille de Baltimore du 13 septembre au 14 septembre 1814. Cette bataille inspira à Francis Scott Key le texte du poème The Star-Spangled Banner qui, mis en musique, devint l'hymne national des États-Unis. En janvier 1815, toujours sous le commandement de Sheridan, le Terror a été impliqué dans l'attaque de St. Marys en Géorgie.

Carrière scientifique

Arctique

En 1836, le commandement du Terror a été donnée à George Back pour une expédition dans la partie nord de la baie d'Hudson, avec des plans pour traverser la péninsule de Melville à pied et explorer sa rive opposée. Le Terror a été bloqué dans les glaces pendant 10 mois. Au printemps 1837, une rencontre avec un iceberg a endommagé le navire. Le navire allait couler lorsque que Back réussit à l'échouer sur une côte irlandaise à Lough Swilly.

Antarctique

Article détaillé : Expédition Erebus et Terror.
L'HMS Erebus et le HMS Terror lors de l'expédition scientifique de Ross entre 1839 à 1843.

Le Terror a été réparé et affecté à un prochain voyage vers l'Antarctique en compagnie de HMS Erebus sous le commandement de James Clark Ross. Francis Crozier a été nommé commandant du Terror lors de cette expédition, qui a duré trois années de 1839 à 1843. Le mont Terror sur l'île de Ross, découvert lors de l'expédition, a été nommé selon le navire.

De nouveau l'Arctique

Article détaillé : Expédition Franklin.

L'HMS Erebus et le HMS Terror furent tous deux équipés d'une machine à vapeur de 20 chevaux et d'un renforcement en fer pour la coque pour leur prochain voyage vers l'Arctique avec John Franklin. Le commandement du Terror fut de nouveau donné à Crozier. L'expédition a reçu l'ordre de rassembler des données sur le magnétisme dans l'Arctique canadien et de tenter une traversée du passage du Nord-Ouest, qui avait déjà été accompli par deux navires, l'un venant de l'Est et l'autre de l'Ouest, mais qui n'avait jamais été entièrement fait par un navire.

Les navires ont été vus pour la dernière fois entrant en mer de Baffin en août 1845. La disparition de l'expédition Franklin déclencha un énorme effort de recherche dans l'Arctique. Une série d'expéditions entre 1848 et 1866 permit de connaître le sort des navires. Bloqués par la glace, ils furent abandonnés. Leurs équipages sont morts de froid ou de faim, en essayant de rejoindre par la terre le Sud. Les expéditions ultérieures ont aussi révélé, en particulier par l'autopsie de membres des équipages, que leurs rations, des conserves mal préparées, auraient pu être cause de saturnisme ou de botulisme.

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article HMS Terror (1813) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HMS Terror (1813) — Hecla Klasse HMS Erebus und HMS Terror 1845 Geschichte …   Deutsch Wikipedia

  • HMS Terror (1813) — У этого термина существуют и другие значения, см. Террор (значения). Террор HMS Terror …   Википедия

  • HMS Terror (1813) — HMS Terror was a bomb vessel designed by Sir Henry Peake and constructed by the Royal Navy in the Davy shipyard in Topsham, Devon. The ship, variously listed as being of either 326 or 340 tons, carried two mortars, one 13 inch and one 10 inch.War …   Wikipedia

  • HMS Terror — Nine ships of the Royal Navy have borne the name HMS Terror :*HMS Terror was a 4 gun bomb vessel launched in 1696, and captured and burnt by the French in 1704. *HMS Terror was a 14 gun bomb vessel launched in 1741 and sold in 1754. *HMS Terror… …   Wikipedia

  • HMS Terror — Neun Schiffe der britischen Royal Navy trugen den Namen Terror bzw. HMS Terror: Die erste Terror lief 1696 vom Stapel und war eine mit 4 Kanonen bestückte Bombarde. Sie wurde 1704 von Frankreich gekapert und niedergebrannt. Die zweite Terror war… …   Deutsch Wikipedia

  • HMS Terror —     Cette page d’homonymie contient une liste de bateaux partageant le même nom. Si un lien interne vous a conduit sur cette page alors qu il existe un article détaillé, merci de le mettre à jour pour qu il pointe directement dessus.… …   Wikipédia en Français

  • HMS Erebus — Five ships of the Royal Navy have been named HMS Erebus after Erebus, the dark region of Hades in Greek Mythology.*HMS|Erebus|1807|6 was a rocket vessel launched in 1807, converted to an 18 gun sloop in 1808, to a fire ship in 1809, and to a 24… …   Wikipedia

  • Expédition Franklin — Carte de la route probable de l HMS Erebus et de l HMS Terror pendant l expédition Franklin. Pour se rendre compte des distances, la distance entre la baie de Disko (5) et l embouchure du fleuve Mackenzie (6) est de… …   Wikipédia en Français

  • Экспедиция Франклина (1845—1847) — Экспедиция Франклина (1845) …   Википедия

  • Liste historischer Schiffe der Royal Navy — Die Liste historischer Schiffe der Royal Navy enthält Namen bekannter Schiffe, die bei der britischen Royal Navy in Dienst standen. In Klammern ist das Jahr der Indienststellung angegeben. Für eine Auflistung heutiger Schiffe siehe Liste von… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.