HMS Repulse


HMS Repulse

55° 53′ 52″ N 4° 24′ 16″ W / 55.897786, -4.404423

HMS Repulse
HMS Repulse 1920s.jpg
HMS Repulse en manœuvres dans les années 1920

Histoire
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Commanditaire John Brown & Company
Commandé 30 décembre 1914
Quille posée 25 janvier 1915
Lancement 8 janvier 1916
Statut coulé par une action ennemie le 10 décembre 1941
Caractéristiques techniques
Type Croiseur de bataille
Longueur 242 m
Maître-bau 28 m
Tirant d'eau 9,80 m
Déplacement 32 000 t. standard
38 300 t. Pleine Charge
Puissance 112,000 ch
Vitesse 31,7 nœuds (59 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage 70 mm
Armement 6 pièces de 381 (3×2), 12 pièces de 102 mm (3×3, 2×2), 24 de 40 mm AA (3×8), 8 de 20 mm AA, 8 TLT 533 mm SM, 2 avions
Aéronefs 4, avec 1 catapultes
Autres caractéristiques
Équipage 1 181 hommes

Le HMS Repulse était un croiseur de bataille de classe Renown qui servit dans la Royal Navy de 1916 à 1941, année où il fut coulé. En effet, des appareils japonais envoyèrent par le fond le Repulse en décembre 1941, peu de temps après l'attaque sur Pearl Harbor.

Sommaire

Première Guerre mondiale

La première action à laquelle le Repulse prit part fut la seconde Bataille de Heligoland le 17 novembre 1917. Un mois plus tard, le Repulse fut endommagé lors d'une collision avec le modifier] Seconde Guerre mondiale

Chasse des navires allemands

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le Repulse à d'abord servi dans la protection de convois transatlantiques. Puis son rôle évolua progressivement vers la chasse des navires allemands grâce à sa vitesse élevée (presque 32 nœuds). Le Repulse participa à la chasse des croiseurs de bataille Scharnhorst et Gneisenau en janvier 1941. En mai, il tente (sans succès) d'obtenir un contact avec le cuirassé Bismarck, qui sera coulé le 27 mai par les cuirassés Rodney et King Georges V.

Transfert vers l'Océan Indien

À l'été 1941, il est envoyé au Cap en Afrique du Sud puis il est transféré en Inde où il arrive le 28 octobre. Bien que le Japon n'ait pas encore attaqué les alliés, son expansion dans l'Asie du sud-est dérange l'état-major anglais qui décide l'envoi d'une force navale (dont le HMS Repulse et le HMS Prince of Wales) pour dissuader les Japonais de s'en prendre aux intérêts alliés. Malheureusement pour la Royal Navy l'échouage du porte-avions HMS Indomitable ne permit pas à ces deux bâtiments de ligne de disposer d'une protection aérienne. Ils devront se contenter de quelques vieux biplans indiens pour assurer leur défense aérienne.

Entrée en guerre du Japon

Le 7 décembre 1941, l'empire du Japon attaque les États-Unis à Pearl Harbor. Les Anglais se doutant maintenant de la proximité d'une attaque japonaise sur leur positions sud-asiatiques, décidèrent le lendemain de faire appareiller la flotte en direction de Bornéo (hors de portée des biplans indiens) pour empêcher tout éventuel débarquement japonais en Malaisie. Le 10 décembre au large des îles Anambas, durant la bataille de Malaisie, les navires anglais sont repérés par l'aéronautique japonaise qui organisa le décollage immédiat de 88 avions (dont 61 bombardiers et torpilleurs). Les navires anglais, sans couverture aérienne, ne purent rien faire contre les avions japonais. Le Repulse, touché par une bombe et cinq torpilles, coula à 12 h 35 emportant une partie de son équipage (327 disparus). Le Prince of Wales fut envoyé par le fond seulement une heure plus tard. Trois jours après l'attaque de Pearl Harbor les Japonais écartaient durablement les risques de représailles de la part des Alliés.

Conséquences

La Royal Navy venait de subir un de ses plus grands désastres de la Seconde Guerre mondiale. En coulant le Repulse, l'aviation confirma aussi le rôle essentiel qu’elle jouait désormais dans la guerre navale.

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens internes

Sources



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article HMS Repulse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HMS Repulse — Twelve ships of the Royal Navy have been named HMS Repulse .*HMS Repulse was a 50 gun galleon also known as Due Repulse , launched in 1595 and in the records until 1645. *HMS Repulse was a 32 gun fifth rate, originally the French ship Bellone .… …   Wikipedia

  • HMS Repulse — Двенадцать кораблей Королевского флота носили название HMS Repulse (рус. Отпор). галеон также известен как Due Repulse; спущен на воду в 1595, в списках до 1645. HMS Repulse  32 пушечный корабль 5 ранга, исходно французский фрегат куттер;… …   Википедия

  • HMS Repulse — Die britische Royal Navy besaß insgesamt zwölf Schiffe mit dem Namen Repulse bzw. HMS Repulse Die erste Galeone, auch bekannt als Due Repulse, 1595 vom Stapel gelaufen und in den Listen noch bis 1645 geführt. Die zweite Kanonen Fregatte,… …   Deutsch Wikipedia

  • HMS Repulse (1916) — HMS Repulse El HMS Repulse en 1920 Banderas …   Wikipedia Español

  • HMS Repulse (1916) — HMS Repulse was a Renown class battlecruiser, the second to last battlecruiser built by John Brown and Company, Clydebank, Scotland, for the Royal Navy. She was originally intended to be a unit of the R class battleships, but was ordered to a… …   Wikipedia

  • HMS Repulse (1892) — HMS Repulse was a Royal Sovereign class predreadnought battleship of the Royal Navy. She was the tenth ship to bear the name HMS Repulse .Technical CharacteristicsHMS Repulse was ordered under the Naval Defence Act Program of 1889. Laid down at… …   Wikipedia

  • HMS Repulse (1759) — HMS Repulse Bellone …   Википедия

  • HMS Repulse (1803) — Repulse HMS Repulse …   Википедия

  • HMS Repulse (1780) — HMS Repulse HMS Repulse Служба …   Википедия

  • HMS Repulse (S23) — was the second of the Royal Navy s Resolution class ballistic missile submarines.Launched on 4 November 1967, she was the last of her class in service, decommissioning in 1996. Repulse was actually the third Polaris submarine of the Resolution… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.