Gérard de la télévision


Gérard de la télévision
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gérard.
Gérard de la télévision
Gérard de la télévision 2010
Prix remis Gérard de la télévision
Description Récompense des pires produits et personnalités du paysage télévisuel français
Organisateur Fréderic Royer, Arnaud Demanche et Stéphane Rose
Pays Drapeau de France France
Date de création 2006
Site officiel http://lesgerard.fr

Les Gérard de la télévision sont une cérémonie satirique qui récompense les plus mauvais programmes et animateurs de la télévision française. Parodiant les codes des cérémonies du type 7 d'Or, elle a jusqu'à présent eu lieu en fin d'année, à la même période à laquelle se déroulaient, justement, feu les 7 d'or. La première remise de prix a eu lieu le 29 novembre 2006 au « Réservoir » à Paris, présentée par Frédéric Royer, Arnaud Demanche et Stéphane Rose. La deuxième cérémonie a eu lieu le 10 décembre 2007 au théâtre du Splendid, et pour la première fois en direct sur Paris Première. La troisième le 8 décembre 2008 au Théâtre Michel, et diffusée également en direct sur Paris Première, tous comme la quatrième le 7 décembre 2009, et la cinquième le lundi 6 décembre 2010.

Sommaire

Les créateurs

Suite au succès de la première cérémonie des Gérard du cinéma, Frédéric Royer, Arnaud Demanche et Stéphane Rose lancent quelques mois plus tard les Gérard de la télévision.

En dehors des cérémonies, les trois animateurs des Gérard ont publié un livre, le "Dictionnaire Injuste et Borné de la Télé". Ils ont aussi participé à feu l'émission Le Comité de la carte sur Paris Première.

Arnaud Demanche a également réalisé deux courts-métrages : Malédiction et Machination.

Stéphane Rose a publié quatre livres : Pourvu qu'elles soient rousses (ed L'Archipel), Défense du poil (La Musardine), Le Kit de l'Ecole du Rire et le Kit de l'Epouvante (ed Milan). Ce dernier est illustré par Arnaud Demanche.

« Récompense »

A l'instar des autres cérémonies, les Gérard de la télévision distribuent, ou du moins sont censés distribuer, des récompenses en main propre au lauréat. Il s'agit d'un (vrai) parpaing doré, surmonté d'une plaque portant la catégorie de la récompense. De par la nature de la récompense, peu de personnes sont réellement venues chercher le prix, même si ces dernières sont officiellement invitées à la cérémonie. À ce sujet en 2008, les animateurs du Magazine de la santé au quotidien Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse se sont plaints dans leur émission d'avoir reçu leur invitation après la cérémonie, et que dans le cas où ils l'auraient reçue dans les temps, ils seraient venus à la cérémonie chercher leur récompense.

Michel Cymès est néanmoins venu jouer un sketch lors de la cérémonie des Gérard du Cinéma 2010.

Valérie Damidot est venue chercher son Gérard de l'animatrice relou en 2008, et Valérie Payet son Gérard de la Valérie la même année.

Lors de la cérémonie 2009, étaient notamment présents Patrick Sébastien (qui s'est plaint de ne toujours pas avoir obtenu de récompense malgré le travail accompli), et Tex venu chercher son parpaing dans une catégorie qui lui était dédiée, le « Gérard de la pire imitation d’un accent étranger par Tex dans les Z'amours ».

Lors de la cérémonie 2010, Karine Lima, Valérie Damidot, Eric Naulleau et Magloire se sont succédé sur scène.

Catégories

Contrairement aux 7 d'or dont ils sont la parodie, ou aux Razzie Awards dont ils sont inspirés, les catégories dans lesquelles sont « récompensés » les lauréats varient chaque année, au gré de l'inspiration des créateurs. Seule la catégorie « Gérard de la réalisatrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari », où le prix est systématiquement attribué à Arielle Dombasle (qui en est d'ailleurs l'unique « lauréable ») est présente chaque année, à la manière d'un running gag.

Palmarès et nominations

2006

Article détaillé : Gérard de la télévision 2006.

2007

Article détaillé : Gérard de la télévision 2007.

2008

Article détaillé : Gérard de la télévision 2008.

2009

Article détaillé : Gérard de la télévision 2009.

2010

Article détaillé : Gérard de la télévision 2010.

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gérard de la télévision de Wikipédia en français (auteurs)