Gérard Mordillat et Jérôme Prieur


Gérard Mordillat et Jérôme Prieur

Collaboration entre Gérard Mordillat et Jérôme Prieur

Réalisateurs et scénaristes, écrivains et essayistes, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur ont connu la notoriété en 1997 avec leur série Corpus Christi, composée de dix émissions sur Jésus, sur la chaîne franco-allemande Arte. Cette première série, qui analyse d'un point de vue historique les textes des Évangiles, les a conduits à renouveler ce principe de séries à fort succès médiatique. Avec Les Origines du Christianisme en 2003 et L'Apocalypse en 2008, ils ont enquêté sur l'émergence du christianisme dans le monde judéo-romain. Leurs travaux sont très contestés notamment pour la manière dont sont montées au finale des séquences enregistrées qui ne sont plus tout à fait en adéquation avec ce qu'entendaient signifier les intervenants. Lors de leur dernière série télévisée pour Arte, L'Apocalypse, de nombreux intervenants ont refusé de participer de nouveau.

Sommaire

Controverses

Leurs réponses aux nombreuses critiques éludent le fondement réel de leurs séries et livres grand public qui montrent leur manière de reconstruire l'histoire des religions dans les séries télévisées de Prieur et Mordillat (voir ci-dessous la section « liens externes »).

Filmographie commune

Gérard Mordillat et Jérôme Prieur ont d'abord travaillé ensemble à l'occasion d'une fiction et d'un documentaire sur Antonin Artaud en 1993.

Liste des chercheurs

Ces recherches dépassent largement la question des origines du christianisme (quelle que soit leur confession religieuse ou leur absence de confession religieuse : juifs, chrétiens ou athées), Mordillat et Prieur ont construit chaque émission autour d'une batterie de questions. Le montage confronte les opinions des interviewés montrant le plus souvent les accords et les quelques désaccords sur chacune des questions hors contexte réel de la volonté première et sincère de nombreux intervenants. Les auteurs ne dialoguent entre eux que par l'effet du montage et c'est bien là tout le fondement des reproches sévères adressés à la méthode choisie par Prieur et Mordillat. Pour les spectateurs ayant une connaissance de l'histoire du judaïsme ancien, les enjeux du débat sont évidents; pour le grand public, la série constitue une vulgarisation réussie et donne envie d'aller plus loin en consultant directement les ouvrages des chercheurs interrogés.

Une nouvelle série d'émissions a vu le jour en 2003, touchant aux origines du mouvement chrétien.

  • Corpus Christi[1]
  • Les Origines du Christianisme[2]

Bibliographie

Pour accompagner le succès commercial des émissions, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur ont publié en parallèle l'équivalent en ouvrages de vulgarisation sur les origines chrétiennes. Leur approche historique et littéraire des textes sacrés, leur insistance sur la construction progressive du dogme chrétien, leur ont valu de vives critiques.

  • Jean-Marie Salamito, Les chevaliers de l'Apocalypse, Lethielleux-Desclée de Brower, 2009 (critique de la série télévisée L'Apocalypse et du livre Jésus après Jésus).

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la télévision Portail de la télévision
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle
Ce document provient de « Collaboration entre G%C3%A9rard Mordillat et J%C3%A9r%C3%B4me Prieur ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gérard Mordillat et Jérôme Prieur de Wikipédia en français (auteurs)