Gérald Arboit


Gérald Arboit

Gérald Arboit est un historien français né en 1969, spécialiste des relations internationales contemporaines.

Biographie

Docteur en histoire contemporaine[1], il travaille sur le rôle des "forces profondes", et notamment de l'information, dans les relations internationales. Directeur de recherches au sein du Centre français de recherches sur le renseignement (CF2R[1]), il pose les fondements d'une histoire française du renseignement. Chaque mois, il livre une note historique très complète et informée [2][2]. Boursier au Centre d'études et de recherches européennes Robert Schuman (Université de Luxembourg) (2008-2009), il a travaillé sur le renseignement économique entre France, Belgique et Luxembourg entre 1911 et 1940. Au sein du Centre d'études et de recherches sur les médias en Europe (CERIME[3]) de l'Université de Strasbourg (1999-2007), il a travaillé sur l'histoire des médias et la médiatisation des relations internationales, au travers des crises notamment.

Ce spectateur de la vie internationale, du passé comme du présent, notamment à travers ses contributions à l'Annuaire français de relations internationales[4], en est aussi un acteur. Il participe depuis 2002 à diverses réunions culturelles internationales comme expert du Conseil de l'Europe (Strasbourg). Il a ainsi été l'animateur d'un atelier des États-généraux culturels méditerranéens, réunis à Marseille les 5 et 6 novembre 2008 ; son projet était de réaliser, avec une équipe internationale, un ouvrage d'histoire partagée de la Méditerranée destiné aux formateurs de formateurs des l'espace concerné [5]. Ce projet posant plus de questions politiques que de réponses scientifiques n'a pu être mener à bien.

Il est aussi auditeur de l'Institut des hautes études de Défense nationale[6] ; depuis avril 2009, il est secrétaire général-adjoint de l'association lorraine [7].

Publications

  • Histoire mondiale de l'espionnage, avec Eric Denécé (Rennes, Ouest France, 2010), 128 pages.
  • James Angleton. Le contre-espion de la CIA (Paris, Nouveaux Mondes, 2007), 175 pages.
  • La guerre en Irak. Les médias et les conflits armés, sous la direction de Gérald Arboit et Michel Mathien (Bruxelles, Bruylant, 2006), 330 pages.
  • Fragments de la vie de Charles Schulmeister de Meinau. Un mémoire inédit de l’espion de l’Empereur Napoléon Ier, préface d’Eric Denécé (Paris, L’Harmattan, 2003), 139 pages.
  • Aux sources de la politique arabe de la France. Le Second Empire au Machrek, préface de Jacques Frémeaux, professeur à la Sorbonne (Université de Paris-IV) (Paris, L’Harmattan, 2000), 336 pages.
  • Terres-Rouges. Le fer et le feu à Audun-le-Tiche, travail commandé par le Comité d’établissement de l’A.R.B.E.D., division des mines françaises (Knutange, Fensch Vallée, 1997), 171 pages.
  • Le Saint-Siège face au nouvel ordre au Moyen-Orient. De la guerre du Golfe à la reconnaissance diplomatique d’Israël (Paris, L’Harmattan, 1996), 222 pages.

Notes et références

  1. Aux sources de la politique arabe de la France. Le Second Empire au Machrek, Strasbourg III, 1999
  2. cf. des éléments de ses travaux repris comme référence sur Wikipédia James Jesus Angleton, Etta Palm d'Aelders, Opération Daguet, Direction du renseignement militaire, Stay-behind

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gérald Arboit de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Etta Palm d'Aelders — Etta Lubina Johanna Palm d Aelders (April 1743 ndash; March 28 1799) was a Dutch feminist outspoken during the French Revolution. She gave the address Discourse on the Injustice of the Laws in Favour of Men, at the Expense of Women to the French… …   Wikipedia

  • Etta Lubina Johanna Palm-Aelders — (* April 1743 in Groningen; † 28. März 1799 Den Haag) war eine niederländische Feministin und aktiv während der Französischen Revolution. Sie hielt am 30. Dezember 1790 die Rede Sur l´injustice des Loix en faveur des Hommes, au dépens de Femmes… …   Deutsch Wikipedia

  • Compagnie de Jésus — (les Jésuites) Type Ordre religieux apostolique Création 1540 Reconnaissance canonique 1540 Fondateur(s) …   Wikipédia en Français

  • Contre-guérilla — Stay behind Drapeau de l OTAN. Dans le cadre de la guerre froide, les cellules stay behind étaient des réseaux clandestins coordonnés par l OTAN. Implantées dans seize pays d Europe de l Ouest, ces cellules visaient à combattre une éventuelle… …   Wikipédia en Français

  • Direction Du Renseignement Militaire — La direction du renseignement militaire (DRM) est un organisme interarmées responsable du renseignement militaire et d intérêt militaire pour l ensemble des forces armées françaises. La DRM est chargée du recueil de l information, de son analyse… …   Wikipédia en Français

  • Direction du Renseignement Militaire — La direction du renseignement militaire (DRM) est un organisme interarmées responsable du renseignement militaire et d intérêt militaire pour l ensemble des forces armées françaises. La DRM est chargée du recueil de l information, de son analyse… …   Wikipédia en Français

  • Direction du renseignement militaire — La direction du renseignement militaire (DRM) est un organisme interarmées responsable du renseignement militaire et d intérêt militaire pour l ensemble des forces armées françaises. La DRM est chargée du recueil de l information, de son analyse… …   Wikipédia en Français

  • Etta Palm — d Aelders Etta Palm, connue également comme la baronne d Aelders, (née en avril 1743 à Groningen et morte le 28 mars 1799 à La Haye) est une espionne et féministe néerlandaise qui s impliqua dans la Révolution française. Elle est à …   Wikipédia en Français

  • Etta Palm d'Aelders — Etta Palm, connue également comme la baronne d Aelders, (née en avril 1743 à Groningen et morte le 28 mars 1799 à La Haye) est une espionne et féministe néerlandaise qui s impliqua dans la Révolution française. Elle est à l origine …   Wikipédia en Français

  • Henri Martin (activiste) — Pour les articles homonymes, voir Henri Martin et Martin. Métadonnées personne NOM Félix Victor Henri Martin NOMS ALTERNATIFS Docteur Martin COURTE DESCRIPTION …   Wikipédia en Français