Gynecomastie


Gynecomastie

Gynécomastie

Gynécomastie
CIM-10 : N62
Exemple de gynécomastie

La gynécomastie est le développement excessif des glandes mammaires chez l'homme. Elle peut être congénitale ou due à une maladie, à une tumeur ou à la prise de certains médicaments.

Sommaire

Épidémiologie

Les enfants peuvent être concernés dès la naissance, et parfois avec un seul sein anormalement gros.

Quand le phénomène apparait à l'adolescence (due à une sécrétion plus précoce d'œstrogènes alors que le niveau de testostérone est encore bas), les symptômes disparaissent dans 90 % des cas après quelques mois ou au plus après quelques années.

Elle est présente chez près de la moitié des hommes âgés[1], probablement secondaire à un taux de testostérone diminué[2].

Mécanisme/Physiopathologie

Le développement de la glande mammaire est du à un déséquilibre de la balance Androgènes/œstrogènes en faveur de ces derniers. Ce déséquilibre peut s'expliquer par :

  • une diminution de la testostérone (ex.: hypogonadisme central ou périphérique, primitif ou acquis...) ;
  • une augmentation de la SHBG (Sex Hormone-binding globulin) qui conduit à une diminution relative de la forme libre, et donc active, de la testostérone (c'est le cas dans l'hyperthyroïdie, certaines maladies du foie...) ;
  • une augmentation des œstrogènes (dans certaines formes du cancer du testicule ou en cas d'excès d'aromatisation (transformation chimique des précurseurs œstrogènes en cette dernière) dans le tissu graisseux périphérique ou lors d'une hyperthyroïdie ou d'une maladie de Klinefelter...) ;
  • une inefficacité des récepteurs hormonaux aux androgènes (secondaire à un traitement...) ;
  • un déplacement de l'œstrogène de son récepteur (la SHBG) par une molécule, augmentant ainsi la forme libre de cette hormone (cas de certains médicaments).

Causes

Syndrome paranéoplasique

Certains cancers peuvent secréter des hormones de type œstrogène ou des précurseurs de cette dernière.

Troubles endocriniens

Causes médicamenteuses

Un certain nombre de médicaments ont pour effet secondaire de provoquer une pousse des seins chez l'homme. Ce sont essentiellement en cas de prise de :

On évoque aussi des expositions chroniques (ou in utero dans le cas d'enfants présentant une gynécomastie anormale à la naissance) à de faibles doses de leurres hormonaux, qui miment les œstrogènes, et/ou à des produits qui auraient des impacts hormonaux et/ou toxiques sur la thyroïde ou les testicules.

Anomalies hépatiques

Maladie génétique

Sans rapport avec un trouble de la différenciation sexuelle

En rapport avec un trouble de la différenciation sexuelle

Diagnostic

Il repose sur la palpation des seins.

L'examen clinique est complété par une palpation des testicules à la recherche d'un cancer ou d'une atrophie(diminution de taille).

En l'absence de cause évidente, le bilan est complété par une radiographie pulmonaire (problème médiastinal + pulmonaire) et une échographie abdominale (problème rénal + surrénal + hépatique).

Au niveau biologique, il faut doser, également en l'absence de cause évidente, les :

  • ASAT + ALAT + Gamma-GT (à la recherche d'un problème hépatique)
  • TSH à la recherche d'un problème de thyroïde ;
  • FSH, LH pour explorer des problèmes hypophysaires ;
  • Testostérone ;
  • HCG ;
  • Prolactine ;
  • en plus des explorations non spécifiques de dépistage (NFS, CRP, Créatinémie plasmatique...)

Diagnostic différentiel

La gynécomastie est due à l'augmentation de taille des glandes mammaires. Elle doit donc être distinguée :

  • d'une pseudo-gynécomastie par infiltration graisseuse du sein ;
  • d'un cancer du sein.

Une échographie et/ou une mammographie peut aider à faire la distinction.

Traitement

Il s'agit essentiellement du traitement de la cause, lorsque cette dernière est identifiée. Une gynécomastie prolongée (supérieure à un an) peut ne pas régresser du fait de l'installation d'une fibrose.

Lorsque la cause n'est pas identifiée, ou que celle ci n'est pas curable, un traitement par tamoxifène peut avoir une certaine efficacité[1]. D'autres médicaments ont été testés dont la testostérone et ses dérivés et l'anastrozole (inhibiteur de l'aromatase).

Voir aussi

Notes et références

  1. a  et b Braunstein GD, Gynecomastia, New Eng J med, 2007;357:1229-1237
  2. Harman SM, Metter EJ, Tobin JD et Als. Longitudinal effects of aging on serum total and free testosterone levels in healthy men, J Clin Endocrinol Metab; 2001;86:724-731

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « Gyn%C3%A9comastie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gynecomastie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gynécomastie — Classification et ressources externes CIM 10 N62 CIM …   Wikipédia en Français

  • gynécomastie — [ ʒinekomasti ] n. f. • v. 1900; de gynéco et gr. mastos « mamelle » ♦ Méd. Développement exagéré des glandes mammaires chez l homme. ● gynécomastie nom féminin Développement anormal des glandes mammaires chez l homme. gynécomastie [ʒinekomasti]… …   Encyclopédie Universelle

  • gynécomastie — Hypertrophie des seins chez l’homme. Réponse éphémère au flux hormonal de la puberté, ou chez le vieil homme à des dépôts adipeux, cette poussée mammaire est artificiellement induite chez le travesti* et le transsexuel* par injection… …   Dictionnaire de Sexologie

  • Gonflement des seins — Gynécomastie Gynécomastie CIM 10 : N62 Exemple de gynécomastie La gynécomastie est le développement excessif des glandes mammaires chez l homme …   Wikipédia en Français

  • Seins gonflés — Gynécomastie Gynécomastie CIM 10 : N62 Exemple de gynécomastie La gynécomastie est le développement excessif des glandes mammaires chez l homme …   Wikipédia en Français

  • GÉNITAL (APPAREIL) — Dans le règne animal, et spécialement chez les Métazoaires, la présence d’un appareil génital est liée à la reproduction sexuée. À l’opposé de la reproduction asexuée, où un seul individu engendre des copies de lui même à peu près exactes, jamais …   Encyclopédie Universelle

  • PARANÉOPLASIQUES (SYNDROMES) — On entend par syndromes paranéoplasiques, l’ensemble des manifestations cliniques, assorties ou non de désordres biologiques, liées au cancer (qu’elles apparaissent avant sa mise en évidence, au moment de celle ci ou après) et dont l’expression… …   Encyclopédie Universelle

  • Anabolisant — Stéroïde anabolisant Structure de la sex hormone binding globulin, transportant la 5α dihydrotestosterone.[1] Les stéroïdes anabolisants, également connus sous le nom de stéroïdes …   Wikipédia en Français

  • Body fitness — Culturisme Le bodybuilder Markus Rühl en démonstration à Biberach an der Riß (Allemagne). Le culturisme ou bodybuilding (« construction du corps », en anglais), est un sport qui consiste principalement à développer sa masse musculaire… …   Wikipédia en Français

  • Bodybuilder — Culturisme Le bodybuilder Markus Rühl en démonstration à Biberach an der Riß (Allemagne). Le culturisme ou bodybuilding (« construction du corps », en anglais), est un sport qui consiste principalement à développer sa masse musculaire… …   Wikipédia en Français