Gye


Gye

48° 37′ 15″ N 5° 52′ 35″ E / 48.6208, 5.8764

Gye
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement de Toul
Canton de Toul-Sud
Code commune 54242
Code postal 54113
Maire
Mandat en cours
Alain Orditz
2008 - 2014
Intercommunalité Communauté de communes du Toulois
Démographie
Population 187 hab. (1999)
Densité 29 hab./km²
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 15″ Nord
       5° 52′ 35″ Est
/ 48.6208, 5.8764
Altitudes mini. 214 m — maxi. 252 m
Superficie 6,51 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Gye est une communes françaises, située dans le département de Meurthe-et-Moselle et la région Lorraine.

Sommaire

Géographie

Village située à 30 km de Nancy

Gye est une petite commune située dans la plaine du Toulois, non loin des côtes de Toul, célèbres pour son « gris de Toul » (vin). Gye se caractérise par une forte implantation du secteur primaire. En effet, il existe environ six exploitations agricoles pour une population de 199 habitants, soit une exploitation pour 33 habitants. On dénombre donc plus de bovins que d'humains sur le territoire de cette petite commune.


Histoire

Gye et ses origines

Selon les dernières recherches historiques, le nom de Gye serait apparu à la fin du XIVe siècle. À cette époque, le roi Charles VI de France qui partait en croisade en Flandres fit étape sur le territoire actuel de la commune. Le souverain devait à l'origine y rester seulement deux jours pour se reposer mais séduit par le paysage et des habitants plus qu'accueillants à son égard, il déclara solennellement : « J'y suis, j'y reste ». Le Français étant au XIVe siècle très différent de celui parlé et écrit actuellement, le "j'y" se transforma en Gye.

À la Révolution française, Gye se démarque par son soutien aux Chouans à l'ouest du Pays. La commune, se souvenant de sa dette envers Charles VI, est en effet l'une des seules de l'est de la France à soutenir les royalistes. Beaucoup d'armes sont alors envoyées vers le sud du Maine-et-Loire afin de soutenir les Vendéens. Le village se spécialise alors dans la construction d’arbalètes modernes pour l'époque ainsi que de fusils à baïonnettes. Cependant, en 1798, le général républicain Lazare Hoche décide d'en finir avec ce bastion d'irréductibles royalistes et mate la rébellion dans un bain de sang. Il aura fallu près d'un mois et demi au Général pour se défaire du village. En effet, les habitants étaient largement soutenus moralement par le Comte du village qui avait envoyé à chacun un courrier.

Histoire du mouvement indépendantiste gynois

Le mouvement indépendantiste gynois tire ses origines de la Révolution française. Gye sous l'impulsion du notable Emile Garicoux refuse l'installation de la République et va logiquement former un front anti-républicain (cf : Gye et ses origines). Cependant, le village cédera face aux républicains malgré sa résistance légendaire. À partir de ce moment, le village profondément anti-républicain s'isole et refuse la dimension patriotique grandissante en France, mise en place par la République et ses symboles. Une lueur d'espoir semble revenir sur le village durant l'Empire. En 1808, l'Empereur Napoléon Bonaparte est accueilli sous des cris admirateurs par les gynois, qui voient en Napoléon un fossoyeur de la République. Cependant, la politique d'unité nationale prônée par le césar va décourager les villageois. C'est en février 1919 qu' a lieu à Gye la première réunion du "Front de libération gynois". En effet, la Grande Guerre très meurtrière en Lorraine a tué beaucoup de villageois gynois. Ces derniers demandent des compensations financières et matérielles à l’État. Or celui-ci refuse catégoriquement d'allouer au petit village une quelconque compensation.( décret ministériel du 15/06/1919).

Économie

On peut souligner l'attractivité de cette commune qui connaît actuellement un des taux de chômage parmi les plus faibles de France. En effet, seulement 3,8 pour cent des actifs sont actuellement au chômage. C'était déjà le cas en 1999: la stabiltité économique de cette bourgade est donc indéniable puisque son taux de chômage est égal à celui des Pays-Bas avant la crise économique mondiale de 2007-2008.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Alain Orditz UMP  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999
118 114 120 104 111 187
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes

Personnalités liées à la commune

Plusieurs personnalités sont nées dans la commune:

  • Maxime Ohron (imitateur)
  • Virginie Despentes (écrivaine)

Lieux et monuments

  • Vestiges de la voie romaine de Trèves-Lyon.
  • Ancien fort de Tillot. Le fort du Tillot fait partie du système de défense Système Séré de Rivières, du nom d'un ingénieur militaire français. Ce système de défense a été bâti à partir de 1874, peu après la guerre de 1870. Le fort du Tillot est situé entre la N74 et l'A31, dans le bois du Tillot. Il est notamment accessible à partir de la N74 (chemin de Valcourt ou lieu dit du Tillot).

Il existe aussi à 200m du village de Gye une petite avancée fortifiée composée d'une demi-dizaine de casmates, visibles et accessibles. Cet ensemble fortifié est situé sur un léger relief positif, dominant légèrement la plaine touloise. La construction fortifiée est accessible à partir du chemin situé tout à côté du cimetière de Gye (rue de la Saux). Ce lieu a été réaménagé au début des années 2000, pour permettre aux curieux un accès sécurisé. "Queues de cochons" et "fils barbelés" sont encore visibles.

Édifices religieux

  • Eglise : tour et nef XVIIIe siècle, chapelle latérale XVe siècle, chevet XVe siècle chœur gothique.
  • Deux croix de chemin XVIIe et XVIIIe siècles.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gye de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gye — Gye …   Deutsch Wikipedia

  • GYE — steht für: Flughafen Guayaquil in Ecuador (IATA Code) GyE steht für: Gray equivalent, die Einheit der biologisch effektiven Dosis Gye ist eine Gemeinde im Département Meurthe et Moselle in Frankreich. Siehe auch: Gyé sur Seine, eine Gemeinde im… …   Deutsch Wikipedia

  • Gye — (g[imac] or g[=e]), v. t. [OF. guier; of German origin. See {Guide}, and cf. {Guy}.] To guide; to govern. [Obs.] [1913 Webster] Discreet enough his country for to gye. Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • GYE — may refer to:* José Joaquín de Olmedo International Airport (formerly Simón Bolívar International Airport), in Guayaquil, Ecuador * Guinness Yeast Extract …   Wikipedia

  • Gye — is a village and commune in the Meurthe et Moselle département of north eastern France.ee also*Communes of the Meurthe et Moselle department …   Wikipedia

  • gye — obs. f. guy n.1; var. guy v.1 Obs …   Useful english dictionary

  • Gye — No debe confundirse con GYE. Gye País …   Wikipedia Español

  • GYE — Greater Yellowstone Ecosystem (Community » Non Profit Organizations) * Guayaquil, Equador (Regional » Airport Codes) …   Abbreviations dictionary

  • Gye — This interesting name derives from a French form of a Germanic personal name wido a Saxon pre 7th Century word meaning The lively one . It appeared in England, after the Norman Conquest of 1066, as an name for one who guides, derived from the… …   Surnames reference

  • GYE — Guayaquil, Ecuador internationale Flughafen Kennung …   Acronyms


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.