Gustave Dore


Gustave Dore

Gustave Doré

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gustave et Doré.
Gustave Doré par Nadar

Gustave Doré est un illustrateur et peintre français, né à Strasbourg le 6 janvier 1832, au 5 (aujourd'hui 16), rue de la Nuée-Bleue, et mort le 23 janvier 1883 à Paris dans son hôtel de la rue Saint-Dominique. Il fut reconnu internationalement de son vivant.

Il est l'arrière-arrière grand-oncle du chanteur Julien Doré[1].

Sommaire

Biographie

Portrait de Gustave Doré paru dans Le Trombinoscope
de Touchatout en 1875.

En 1843, le père de Gustave, Jean-Philippe Doré, polytechnicien, est nommé ingénieur en chef des Ponts et Chaussées de l'Ain et la famille Doré s'installe à Bourg-en-Bresse. L'enfant aux dons précoces est un très bon élève du collège mais il se fait encore davantage remarquer par ses caricatures et ses dessins inspirés du monde bressan qui l'entoure : à douze ans un imprimeur local publie ses premières lithographies sur Les Travaux d'Hercule. Elles amènent l'éditeur parisien Charles Philipon à lui proposer de s'installer à Paris où à partir de 1847 il suit les cours du lycée Charlemagne et dessine en même temps des caricatures pour le Journal pour rire de Philippon. Il connaît vite la célébrité et débute en 1848 au Salon avec deux dessins à la plume mais continue à vivre auprès de sa mère après la mort de son père en 1849.

À partir de 1851, tout en exposant ses toiles, il réalise quelques sculptures de sujets religieux et collabore à diverses revues dont le Journal pour tous. En 1854, l'éditeur Joseph Bry publie une édition des œuvres de Rabelais, illustrée d'une centaine de ses gravures. De 1861 à 1868, il illustre La Divine Comédie de Dante.

De plus en plus reconnu, à la fois autodidacte et exubérant, Gustave Doré illustra entre 1852 et 1883 plus de cent vingt volumes qui parurent en France, mais aussi en Angleterre, en Allemagne et en Russie. Lors de la campagne de Crimée, il réalise, à la fois comme auteur et comme illustrateur, L'Histoire de la Sainte Russie, une charge contre ce pays avec qui la France et l'Angleterre étaient entrées en guerre. C'est un album qui préfigure la bande dessinée, où il joue sur le décalage entre le texte et l'illustration, et où il utilise d'étonnantes astuces graphiques.

Le Christ quittant le prétoire, Gustave Doré, 1872, MAMCS, Strasbourg

Il fréquente alors la société mondaine et élargit ses activités picturales en composant de grands tableaux comme Dante et Virgile dans le neuvième cercle de l’Enfer (1861 - 311 x 428 cm – musée de Brou), L'Enigme (au Musée d'Orsay) ou Le Christ quittant le prétoire (1867-1872), un tableau mesurant six mètres de haut par neuf mètres de large. Ce tableau a été restauré de 1998 à 2003 au Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg, dans une haute salle qui lui est dédiée.

Multipliant en même temps dessins et illustrations en tous genres (fantastique, portraits-charges), sa notoriété devient européenne et il rencontre un immense succès en Angleterre avec la Doré Gallery qu'il ouvre à Londres en 1869.

Il meurt d'une crise cardiaque à 51 ans, en 1883, en laissant une œuvre imposante de plus de dix mille pièces qui exercera par la suite une forte influence sur nombre d'illustrateurs.

En 1931, Henri Leblanc publie un catalogue raisonné qui recense 9 850 illustrations, 68 titres de musique, 5 affiches, 51 lithographies originales, 54 lavis, 526 dessins, 283 aquarelles, 133 peintures et 45 sculptures. Le musée de Brou à Bourg-en-Bresse, conserve pour sa part 136 œuvres de toute nature (peinture à l'huile, dessins, sculptures).

Ouvrages illustrés par Gustave Doré

Gustave Doré illustra plus de cent chefs-d'œuvre de la littérature universelle

Galerie d'illustrations

Les contes de Perrault

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Autres

Galerie Gustave Doré

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie

  • Annie Renonciat, Gustave Doré, Paris, A.C.R., 1983.

Références

  1. Libération « Un faux air de faussaire » 31/05/07

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de la peinture Portail de la peinture
  • Portail de l’Alsace Portail de l’Alsace
  • Portail de Strasbourg Portail de Strasbourg
Ce document provient de « Gustave Dor%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gustave Dore de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gustave Dore — Gustave Doré Paul Gustave Doré (* 6. Januar 1832 in Straßburg; † 23. Januar 1883 in Paris) war ein französischer Maler und Grafiker, der sich vor allem als Illustrator einen Namen machte. Dorés Begabung als Zeichner fiel schon als Schüler auf.… …   Deutsch Wikipedia

  • Gustave Doré — Paul Gu …   Deutsch Wikipedia

  • Gustave Doré — Doré fotografiado por Nadar Nombre de nacimiento Paul Gustave Doré …   Wikipedia Español

  • Gustave Doré — This article is about the French artist. For other uses, see Doré (disambiguation). Gustave Doré Born January 6, 1832(1832 01 06) …   Wikipedia

  • Gustave Doré — Pour les articles homonymes, voir Gustave et Doré. Gustave Doré par Nadar Gustave Doré est un illus …   Wikipédia en Français

  • Gustave Doré — Paul Gustave Doré (Estrasburgo, 6 de enero de 1832 París, 23 de enero de 1883) artista francés, grabador e ilustrador …   Enciclopedia Universal

  • Paul Gustave Dore — Gustave Doré Paul Gustave Doré (* 6. Januar 1832 in Straßburg; † 23. Januar 1883 in Paris) war ein französischer Maler und Grafiker, der sich vor allem als Illustrator einen Namen machte. Dorés Begabung als Zeichner fiel schon als Schüler auf.… …   Deutsch Wikipedia

  • La Tauromachie de Gustave Doré — Gustave Doré, Corrida (1860). La Tauromachie de Gustave Doré est un recueil de trente cinq gravures et six lithographies exécutées alors qu il avait pour mission d illustrer des récits de voyage en Espagne. Commencée en 1854, pendant un séjour… …   Wikipédia en Français

  • Les Saltimbanques (Gustave Doré) — Les Saltimbanques Artiste Gustave Doré Année 1874 Type Huile sur toile Technique …   Wikipédia en Français

  • Rue Gustave-Doré — 17e arrt …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.