Guide Vallot


Guide Vallot

Le Guide Vallot est le nom donné au topoguide français d'alpinisme dans le massif du Mont-Blanc. Il prend son nom de son promoteur initial, Charles Vallot, fils de Joseph Vallot. Il s'agissait initialement d'un ensemble d'ouvrages, en trois parties : une de Description générale du massif du Mont-Blanc, qui en deux tomes (ou fascicules), une de Description de la moyenne montagne, en deux tomes, et une de Description de la haute montagne, qui contient la description des voies d'alpinisme, en 5 tomes. La publication chez l'éditeur Fiscbacher à Paris[1] s'étala de 1925 à 1938, la partie sur le haute montagne comprenant finalement 8 tomes, qui furent écrits par les principaux membres du nouvellement créé Groupe de Haute Montagne qui promouvait l'alpinisme de difficulté et l'alpinisme sans guide : Jacques de Lépiney, Henry de Ségogne, Pierre Dalloz, Marcel Ichac...

Avec le développement incessant de nouveaux itinéraires et des techniques de l'alpinisme, le guide Vallot vieillit, et sous l'impulsion de Lucien Devies, une édition entièrement nouvelle est publié en trois tomes en 1946, aux éditions Arthaud. «Non seulement [les ] ne sont plus â jour, mais les descriptions qu'ils donnent des itinéraires sont tantôt trop brèves tantôt trop longues. C'est pourquoi il est apparu nécessaire de refondre entièrement et de compléter le guide Vallot suivant une formule équilibrée. Nous nous sommes, en conséquence, efforcés d'établir un texte qui soit à la fois pratique et complet ; nous avons cherché à adapter la description de chaque itinéraire non seulement au terrain mais également à la classe des alpinistes qui l'abordent normalement. Et nous avons associé cette préoccupation au souci d'être bref.»[2]. Il introduit de façon systématique le système de cotation en 6 degrés. Ce guide est complété régulièrement et réédité à quatre reprises, la dernière en quatre tomes de 1975 à 1979.

La dernière édition date de 1979 et restera la dernière à cause du travail considérable nécessaire à la mise à jour d'un tel ouvrage et sa non rentabilité économique[3].

Sommaire

Éditions

Guide Kurz

  • Louis Kurz, Guide de la chaine du Mont-Blanc à l'usage des ascensionnistes, Attinger frères, 1892

Première édition

  • I Description générale du massif du Mont-Blanc
    • Fascicule 1 - Tableau historique, géologique, scientifique. Géologie. Botanique. Glaciologie, Ch. Vallot, Léon W. Collet, M. Namur Vallot, G. Bonnier, Dr L. de Chabanolle, Paris, Fischbacher, 1925[4]
    • Fascicule 2 - Tableau littéraire ‎Ch. Vallot et Claire Éliane Engel, Dardel, 1930
  • II Description de la moyenne montagne dans le massif du Mont-Blanc
    • Fascicule 1 - Chamonix-Mont-Blanc, Ch. Vallot, Fischbacher, 1927
    • Fascicule 2 - Saint Gervais les Bains Ch. Vallot, suivi de vingt-cinq itinéraires d'hiver dans le Val Montjoie, par Paul Gayet-Tancrède, Fischbacher, 1931
  • III Description de la haute montagne dans le massif du Mont-Blanc
    • Fascicule 1 - Aiguilles de Chamonix, J. de Lépiney, E. de Gigord et Dr. A. Migot, Fischbacher, 1925, 2e éd., 1934
    • Fascicule 2 - Chaîne de l'Aiguille Verte H. de Ségogne, E. de Gigord, J. de Lépiney, Jean-A. Morin, Fischbacher, 1926, 2e éd., 1929
    • Fascicule 3 - Grandes Jorasses - Chaîne du Tour
    • Fascicule 4 - Groupes du Mont-Blanc et de La Tour Ronde- Col du Géant, col du Midi, col de Miage, Jacques Lagarde, Fiscbacher, 1930
    • Fascicule 5 - Aiguilles Rouges - Fis - Buet- Perrons, Jacques de Lépiney, Fischbacher, 1928
    • Fascicule 6 - Groupes de Triolet et d'Argentière, entre les cols de Pierre-Joseph et du Chardonnet, par Lucien Devies, Pierre Henry et Pierre Dalloz, Fischbacher, 1936
    • Fascicule 6 "bis"- Groupes du Chardonnet et du Tour, entre les cols du Chardonnet et de Balme, Pierre Dalloz, Marcel Ichac et Pierre Henry, Fischbacher, 1937
    • Fascicule 7 - Groupes de Trélatète et de Miage (entre les cols de Miage, de la Seigne et du Bonhomme), par Pierre Henry et Marcel Ichac. Avec la collaboration de Paul Gayet-Tancrède(Samivel) pour les itinéraires d'hiver, Fiscbacher, 1933

Devies

  • Les Aiguilles Rouges de Chamonix, les Fis, le Buet, les Perrons par Jacques de Lépiney. Rédaction nouvelle par Armand Charlet, Lucien Devies, Félix Germain, R. Perret, Fischbacher , 1946.
  • Lucien Devies et Pierre Henry, Guide Vallot. La chaîne du Mont Blanc I : Mont Blanc-Trélatête, Grenoble et Paris, Arthaud, 1947, 2e édition 1951[5], addendum en 1955, 3e édition en 1973[6], 4e édition 1978
  • Lucien Devies, Pierre Henry, et Jacques Lagarde, Guide Vallot. La chaîne du Mont Blanc II : Aiguilles de Chamonix, Grandes Jorasses, Grenoble et Paris, Arthaud, 1947, addendum en 1948, 2e édition 1951[7], Aiguilles de Chamonix 3e édition 1977
  • Lucien Devies et Pierre Henry, Guide Vallot. La chaîne du Mont Blanc III : Aiguille Verte Triolet, Dolent-Argentière-Trient, Grenoble et Paris, Arthaud, 1949, 2e édition en 1959[8],2e édition en 1966, 4e édition en 1975
  • Lucien Devies et Gino Buscaini, Guide Vallot. La chaîne du Mont Blanc IV : Grandes Jorasses, Géant Rochefort, Leschaux, Talèfre, Arthaud, 1979

Labande

  • François Labande, La Chaîne du Mont-Blanc : Guide Vallot. Sélection de voies, t. 1 : À l'ouest du col du Géant, Éditions Arthaud, 1987 
  • François Labande, La Chaîne du Mont-Blanc : Guide Vallot. Sélection de voies, t. 2 : À l'est du col du Géant, Éditions Arthaud, 1987 

Notes et références

  1. http://www.editionsfischbacher.com/
  2. Lucien Devies, La chaîne du Mont Blanc, Volume, Arthaud, 1946
  3. Histoire du Guide Vallot
  4. revue par Raoul Blanchard, Revue de géographie alpine, 1926, vol. 14, n° 2, pp. 505-507 [1]
  5. revue par Paul Veyret, Revue de géographie alpine, 1952, vol. 40, n° 1, p. 211 [2]
  6. revue de Veyret Paul, Revue de géographie alpine, 1976, vol. 64, n° 3, p. 429[3]
  7. revue par Paul Veyret, Revue de géographie alpine, 1952, vol. 40, n° 1, p. 211[4])
  8. revue par Paul Veyret Paul, Revue de géographie alpine, 1960, vol. 48, n° 2, p. 376[5])

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guide Vallot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vallot — ist der Familienname folgender Personen: Charles Vallot, Begründer des Gebirgsführers Guide Vallot Jean Nicolas Vallot (1771–1860), französischer Entomologe Joseph Vallot (1854–1925), französischer Privatgelehrter Siehe auch: Wallot …   Deutsch Wikipedia

  • Vallot — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Joseph Vallot — Das erste Observatorium Die Vallot Hütte im Sommer 2004 Henri Marie J …   Deutsch Wikipedia

  • Alpinisme sans guide — L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix. Sommaire 1 Historique 1.1… …   Wikipédia en Français

  • Alpinisme Sans Guide — L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix. Historique L alpinisme du… …   Wikipédia en Français

  • Alpinisme sans-guide — L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix. Historique L alpinisme du… …   Wikipédia en Français

  • Sans-guide — Alpinisme sans guide L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix.… …   Wikipédia en Français

  • Sans guide — Alpinisme sans guide L alpinisme sans guide (ou mouvement des sans guide) est la pratique de l alpinisme sans accompagnement par des guides de haute montagne professionnels, tels les célèbres guides de la Compagnie des guides de Chamonix.… …   Wikipédia en Français

  • François Labande — est un alpiniste français, auteur de nombreux topo guides et ouvrages sur la montagne, l alpinisme, la randonnée et le ski de randonnée. Ingénieur et professeur de mathématiques, il est l un des garants internationaux de l association de… …   Wikipédia en Français

  • Sommets des Alpes de plus de 4 000 mètres — De gauche à droite, la Dent d Hérens (4 171 m), le Cervin (4 478 m), la Dent Blanche (4 357 m), l Obergabelhorn (4 062 m) avec la Wellenkuppe (3 903 m), le Zinalrot …   Wikipédia en Français