Guglielmo da marsiglia


Guglielmo da marsiglia

Guillaume de Marcillat

Rosace de l'église San Francesco d'Arezzo

Guillaume de Marcillat (quelquefois Guglielmo di Pietro de Marcillat pour les Italiens[1]) (La Châtre[2], ? 1470 - Arezzo, 1529), est un peintre français qui a exécuté plusieurs fresques, mais qui est surtout connu pour ses vitraux historiés.

Sommaire

Biographie

Après être passé par Narbonne, il arrive en Italie avec sa technique française du vitrail, il travaille ensuite à Rome vers 1505 avec Bramante au palais du pape Jules II (où seulement deux de ses vitraux subsistent après le Sac de Rome (1527).

Puis il part à Cortona et ensuite à Arezzo où il a fini sa vie et où il eut pour élève Giorgio Vasari et à qui il apprit la peinture.

Il a mis au point plusieurs techniques du vitrail en faisant construire des fours pour rendre indélébile la peinture des vitraux, sa propre composition de la grisaille et la réduction de l’épaisseur du verre (qu'i fait toujours venir de France) qu’il écaille pour donner l’effet « d’une pluie dorée tombée comme consolation des hommes » (Giorgio Vasari dans « Le Vite »[3]).

Son nom figure dans deux livres de comptes de 1515 jusqu'en mai 1529, trois mois avant sa mort.

Il a été enterré chez les ermites de Camaldule et leur légua toutes ses œuvres, ce qui permit à la ville de conserver les vitraux d'Arezzo.

Œuvres

Rome
  • Portrait of Francesca Capponi, église de Santa Maria del Popolo,
  • Scènes de l'Ancien Testament, fresques de voûtes au Vatican
Arezzo
  • Dans l'église della Santissima Annunziata
  • Le pape Honorius III approuve l'indulgence de saint François d’Assise, rosace de la Basilique San Francesco (qui comprend une représentation de Piero della Francesca, vieux, devenu presque aveugle).
  • Cycle de sept vitraux, fresques de la voûte, Cathédrale San Donato (Arezzo) :
    • La vocation de saint Mathieu,
    • Le baptême du Christ,
    • Dieu qui chasse les marchands du temple
    • La femme adultère
    • La résurrection de Lazare
    • Sainte Lucie et saint Silvestre », abside de gauche
    • La descente du saint-esprit, rosace
  • Dans la province, à Monte San Savino
Cortone
  • Madone de la Miséricorde dite Mater Omnium[4], Saint Sébastien, chapelle Ridolfini, dans l'église du Calcinaio
Pérouse
  • Vitrail du Priorino, chapelle Belli de l'église Saint-Dominique
Florence
  • Palazzo Capponi delle Rovinate
En dehors de l'Italie
  • Nativité, Detroit Institute of Arts, Michigan, vitrail issu de la cathédrale de Cortona
  • Adoration des Mages, Victoria and Albert Museum, Londres

Bibliographie

  • Guglielmo de Marcillat e L'art della vetrata in Italia Firenze: Nardini, 1993.
  • Tom Henry, Arezzo’s Sistine Ceiling: Guillaume de Marcillat and the frescoes in the Cathedral at Arezzo, Oxford Brookes University
  • E. Muntz, Guillaume de Marcillat et la peinture, in Revue des Arts Décoratifs, 1890-91, pp. 361 sgg.
  • G. Mancini, Guillaume de Marcillat francese insuperato pittore sul vetro, Firenze 1909.
  • G.Sinibaldi, Guillaume de Marcillat, in Atti e Memorie della Regia Accademia Petrarca, XII-III, 1937, pp.45-62.
  • L. Bert, Marcillat o il culmine classico della vetrata italiana, in Antichità Viva, I, 1962, pp.30-35.
  • N. Dacos, Un « Romaniste » français méconnu : Guillaume de Marcillat, in Il se rendit en Italie, Etudes offertes à André Chastel, Rome – Paris 1987, pp.135-147.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Giorgio Vasari cite Guillaume de Marcillat et décrit sa biographie dans Le Vite : Page ?? - édition 1568
095 le vite, guglielmo marcilla.jpg

Sources

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Guillaume de Marcillat ».

Notes et références

  1. Vasari
  2. il est prouvé aujourd'hui que Marcillat était de la Châtre, et que le seul rapport qu'il ait eu avec Saint-Mibiel, c'est d'y avoir été prieur réservataire ou désignataire du modeste prieuré de Saint-Tbiébaut, où probablement il n'a jamais résidé (Léon Germain, Guillaume de Marcillat, prieur de Saint-Thiébaut de Saint-Mihiel, Nancy, 1877)
  3. Édition 1991 Newton Éd. Roma (page 645)
  4. Étude du thème iconographique par P. Perdrizet, Vierge de Miséricorde


  • Portail de la peinture Portail de la peinture
  • Portail des arts Portail des arts
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
  • Portail du Berry Portail du Berry
Ce document provient de « Guillaume de Marcillat ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guglielmo da marsiglia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guglielmo da Marsiglia — (1475 1537) is an Italian painter of stained glass of the 16th century. He is also known as Guglielmo da Marcillat, and was a native of Dt. Michiel near Meuse, France. He created 3 windows in 1519 for the Cathedral of Arezzo for a fee of 180… …   Wikipedia

  • Guglielmo Da Marsiglia — Guillaume de Marcillat Rosace de l église San Francesco d Arezzo Guillaume de Marcillat (quelquefois Guglielmo di Pietro de Marcillat pour les Italiens[1]) (La Châtre …   Wikipédia en Français

  • Guglielmo da Marsiglia — Guillaume de Marcillat Rosace de l église San Francesco d Arezzo Guillaume de Marcillat (quelquefois Guglielmo di Pietro de Marcillat pour les Italiens[1]) (La Châtre …   Wikipédia en Français

  • Guglielmo — may refer to:People with the given name Guglielmo:* Carlo Giuseppe Guglielmo Botta (1766 1837), Italian historian * Guglielmo I Gonzaga (1538 1587), Duke of Mantua and Montferrat * Guglielmo Achille Cavellini (1914 1990), influential Italian art… …   Wikipedia

  • Guillaume de Marcillat — Rosace de l église San Francesco d Arezzo Guillaume de Marcillat (quelquefois Guglielmo di Pietro de Marcillat ou Guglielmo da Marsiglia pour les Italiens[1]) (La Châtre …   Wikipédia en Français

  • Giorgio Vasari — Infobox Artist bgcolour = name = Giorgio Vasari imagesize = 210px caption = Vasari s self portrait birthdate = 30 July 1511 location = Arezzo, Tuscany deathdate = 27 June 1574 deathplace = Florence, Italy nationality = Italian field = Painting,… …   Wikipedia

  • 1470s in art — The decade of the 1470s in art involved some significant events.culpture* 1474: Neroccio di Bartolomeo de Landi creates his wooden statue of a youthful Saint Catherine of Siena that was set in the Sanctuary of Santa CaterinaPaintings* 1470: Carlo …   Wikipedia

  • 1537 in art — EventsWorksPainting* Hans Holbein the Younger Portrait of Jane Seymour * Domenico di Pace Beccafumi Saint Bernard of Siena Preaching Births* Giovanni Battista Naldini Italian painter of a late Mannerism in Florence (d. 1591)Deaths* Baldassare… …   Wikipedia

  • Georges Vasari — Giorgio Vasari Autoportrait Giorgio Vasari (30 juillet 1511 à Arezzo 27 juin 1574 à Florence) est un peintre, un architecte et un écrivain italien auteur …   Wikipédia en Français

  • Giorgio Vasari — Autoportrait Giorgio Vasari (30 juillet 1511 à Arezzo 27 juin 1574 à Florence) est un peintre, un architecte et un écrivain italien auteur des …   Wikipédia en Français