Guerric d'Igny


Guerric d'Igny

Le bienheureux Guerric d’Igny, né entre 1070 et 1080 à Tournai (Belgique) et décédé le 19 août 1157 à l’abbaye d’Igny (Marne, France), était un moine cistercien, abbé d’Igny, et influent auteur spirituel cistercien. Son culte fut reconnu en 1889. Liturgiquement il est commémoré le 19 août.

Sommaire

Biographie

Formation et premières années

Né à Tournai le jeune Guerric reçut sa première éducation à l’école cathédrale de Tournai, presque certainement aux pieds d’Odon de Tournai qui de 1087 à 1092 en était l’écolâtre. Il est possible que Guerric ait été lui-même écolâtre à Tournai entre 1121 et 1125.

Attiré par un style de vie plus solitaire, Guerric se retire dans une petite maison près de l’église de Tournai. Il passe son temps à la lecture, la prière et la méditation. Par un ami il entend parler de Bernard de Clairvaux, passé récemment en Flandre. Cela le décide à faire un voyage à Clairvaux. Il ne semble pas que sa première intention ait été d’y entrer comme novice. Bernard le convainc cependant à rester à Clairvaux (1126).

Dès son noviciat, il est remarqué par Saint Bernard comme moine de vertu éminente, qui mentionne le nom du novice Guerric dans plusieurs lettres.

Abbé d’Igny

En 1138 Guerric devient abbé d’Igny, une fondation de Clairvaux dans le diocèse de Reims. Il en est le deuxième abbé. Même s’il est ‘régulièrement’ élu par la communauté (comme le veut la Carta Caritatis), il semble bien que l’influence de Saint Bernard n’ait pas été pour rien dans le choix fait par la communauté d’Igny.

S’il a une grande expérience spirituelle, d’abord comme ermite ensuite comme disciple de Saint Bernard à Clairvaux, Guerric n’en est pas moins assez âgé - sans doute plus de 60 ans - et se lamente dans un de ses sermons de ce que sa condition physique chancelante ne lui permet pas de participer pleinement au travail manuel communautaire que demande la règle de saint Benoît.

L’abbaye d’Igny est florissante sous la direction de l’abbé Guerric ; son prestige religieux personnel est grand. Certains de ses écrits circulent. Les vocations affluent, des dons sont reçus et une nouvelle fondation monastique est faite : c’est l’abbaye de Valroy en 1148, dans le diocèse de Reims.

Guerric meurt dans son abbaye le 19 août 1157. En 1876, lors de la restauration d’Igny son corps est exhumé et identifié. Son culte, de temps immémorial dans l’ordre de Cîteaux, est officiellement reconnu par l’Église en 1889. Liturgiquement la fête du Bienheureux Guerric d’Igny se célèbre le 19 août.

Ecrits et doctrine

  • Seuls 54 sermons (un genre littéraire prisé à son époque) de Guerric d’Igny nous sont parvenus. Ils sont publiés dans la Patrologie latine de Migne. Il semble que par respect pour une décision du chapitre général des cisterciens (en 1151 ?) Guerric ait fait brûler le volume de ses sermons. Ceux qui circulaient déjà hors du monastère d’Igny nous sont parvenus.
  • Dans la ligne de Saint Bernard, son maître spirituel, Guerric développe une forte spiritualité mariale :
    • Marie nous régénère. Telle est sa maternité spirituelle : « Marie forme son Fils unique en tous ceux qui sont fils par adoption » Elle est la nouvelle Eve qui donne une nouvelle vie à ceux qui étaient devenus vieux par le péché.
    • Marie est image de l’Église : cette maternité est celle de l’Église qui pareillement exerce sa maternité à notre égard.
    • Plus étonnant et audacieux : nous avons à partager la maternité de Marie par rapport à son Fils. Marie est type de l’âme : « l’Enfant-Jesus est né non seulement pour nous mais en nous. Nous avons à ‘concevoir’ Dieu en notre cœur » (sermon de la Nativité).

Bibliographie

  • BOUYER, Louis: La spiritualité de Cîteaux, Paris, 1955.
  • Plusieurs articles dans la COCR, vol. 19, 1957.
  • MERTON; Thomas: The Christmas sermons of Blessed Guerric d'Igny, Gethsemani Abbey (USA), 1959.
  • MORSON, John: Article 'Guerric d'Igny' dans Dictionnaire de Spiritualité, vol.VI, col.1113-1122, 1965.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guerric d'Igny de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guerric von Igny — (lat. Guerricus, auch Werricho, * um 1070/80 in Tournai; † 19. August 1157) war ein Zisterzienser, Schüler und Zeitgenosse des Hl. Bernhard und Seliger. Ursprünglich Kanoniker und Lehrer an der Domschule (magister scholarum) in Tournai trat… …   Deutsch Wikipedia

  • Guerric — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Guerric est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom 2 Saint(s) chrétien(s) …   Wikipédia en Français

  • Guerric — Provenance. Vient du germain waran et rik Signifie: protéger et roi, puissant Se fête le 19 août. Histoire. Elève de saint Odon, le futur évêque de Cambrai, Guerric est chanoine de la cathédrale de Tournai, lorsqu il décide de quitter ses… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Guerric — né à Tournai vers 1170, se rendit à Clairvaux où il rencontra saint Bernard et se fit moine, élu abbé du monastère d Igny, dans la Marne, en 1138, mort en 1157. Béatifié. Fête le 19 août …   Dictionnaire des saints

  • Abbaye Notre-Dame d'Igny — L’abbaye Notre Dame d Igny est une abbaye cistercienne située sur la commune d Arcis le Ponsart dans le département de la Marne. Elle fut fondée le 12 mars 1128 et fut surnommée l’« abbaye des Saints » à son âge d or. L abbaye fut trois …   Wikipédia en Français

  • Kloster Igny — Zisterzienserabtei Igny Lage Frankreich Region Champagne Ardenne Département Marne Koordinaten: 49° 13′ N …   Deutsch Wikipedia

  • Guillaume de Saint-Thierry — Wilhelm von Saint Thierry, lateinisch Guillelmus de Sancto Theodorico (* um 1075/1080 in Lüttich; † wahrscheinlich 8. September 1148 in Signy), war ein einflussreicher Kirchenschriftsteller. Er war zunächst Benediktinermönch, wurde Abt des… …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Biografien/Gu — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • William von Saint Thierry — Wilhelm von Saint Thierry, lateinisch Guillelmus de Sancto Theodorico (* um 1075/1080 in Lüttich; † wahrscheinlich 8. September 1148 in Signy), war ein einflussreicher Kirchenschriftsteller. Er war zunächst Benediktinermönch, wurde Abt des… …   Deutsch Wikipedia

  • Abbaye de Bonnefontaine — Pour les articles homonymes, voir Bonnefontaine. Abbaye de Bonnefontaine Présentation Culte Catholique romain Type Abbaye Rattaché à …   Wikipédia en Français