Guerre sous-marine


Guerre sous-marine

Le terme guerre sous-marine qualifie les opérations militaires menées par des sous-marins.

Sommaire

Atouts du sous-marin

Le sous-marin d'attaque bénéficie d'avantages tactiques considérables :

  • la discrétion qui lui permet d'être le seul à pouvoir pénétrer dans une zone contrôlée par l'adversaire ;
  • le préavis, car il est généralement prévenu de la présence d'unités adverses bien avant que celles-ci ne puissent le détecter ;
  • la puissance de frappe des torpilles et des missiles à changement de milieu.

Les sous-marins agissent le plus souvent de manière indépendante car la coopération avec d'autres unités est peu compatible avec la discrétion qui constitue leur atout principal.

Parvenu à la conclusion de son essai sur la guerre navale titré The Price of Admiralty, l'historien militaire John Keegan pressent que la plupart des rôles tenus par des bâtiments de surface seront à terme remplacés par des sous-marins tenant les mêmes attributions, dans la mesure où ce seront les seules unités navales capables de se soustraire aux moyens de détection toujours affinés (satellites spatiaux, avions radars, etc...) qui seraient appliqués en cas de conflit généralisé dans lequel tout l'arsenal serait déployé.

Types d'opérations sous-marines

Les sous-marins d'attaque peuvent recevoir trois types de missions :

Opérations offensives

Opérations défensives

Les sous-marins sont disposés dans des secteurs qui constituent des barrages au large de côtes amies, de détroits que l'adversaire doit emprunter ou pour protéger une zone d'opération. C'est ainsi que les sous-marins alliés avaient été disposés aux entrées de la Manche en protection du débarquement de Normandie. Si la menace sous-marine est particulièrement forte, elle peut interdire une zone à une flotte de surface ou à sortir du port (stratégie d'interdiction), comme l'ont montré les forces sous-marines britanniques pendant la guerre des Malouines avec le torpillage du croiseur argentin Belgrano, protégeant ainsi leur zone d'opération.

Il peuvent également être déployée dans des zones en avant d'une force navale pour la protection de celle-ci contre les sous-marins et pour participer à son recueil d'information.

Opérations spéciales

Débarquement ou récupération d'agents ou de commandos en zone hostile, surveillance et reconnaissance de côtes ennemies, mouillage de mines en zone contrôlée par l'adversaire.

Histoire

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guerre sous-marine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guerre Sous-Marine — Le terme guerre sous marine renvoie à l ensemble des combats militaires se déroulant sous la surface des étendues d eau. Historiquement, la très grande majorité des combats ont eu lieu dans les mers et les océans, car ils possèdent une profondeur …   Wikipédia en Français

  • SOUS-MARINE (LUTTE) — On appelle «lutte sous marine» la partie de la guerre navale mettant en œuvre d’un côté des sous marins, de l’autre leurs adversaires (sous la mer, en surface, dans les airs, à quoi s’ajoutent les systèmes fixes de détection et de localisation).… …   Encyclopédie Universelle

  • SOUS-MARINE (GÉOLOGIE) — La description du monde minéral et la reconstitution historique des phénomènes géologiques restèrent longtemps essentiellement limitées aux continents [cf. GÉOLOGIE]. C’est seulement depuis le milieu du XXe siècle que l’étude géologique des… …   Encyclopédie Universelle

  • guerre anti-sous-marine — kova su povandeniniais laivais statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Operacija, kurios tikslas – neleisti priešui veiksmingai naudoti povandeninius laivus. atitikmenys: angl. antisubmarine warfare pranc. guerre anti sous marine …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • Grenade sous-marine — Grenade anti sous marine Grenade Mark XI utilisée par l US Navy, à la fin de la 2e GM. A la différence des grenades classiques, elle est profilée et possède des ailettes (sur la partie supérieure) pour la mettre en rotation, lui donnant une… …   Wikipédia en Français

  • Mine sous-marine — Mine marine Mine à contact « Jacobi » d origine russe utilisée lors de la guerre de Crimée. Ce modèle, d une très faible efficacité, provoqua plus d inquiétude que de dégâts. Image tiré de L Illustration, n° 646, juillet 1855. Une mine… …   Wikipédia en Français

  • Base sous-marine — Une base sous marine est une base navale qui abrite des sous marins, leur infrastructure et leur personnel. L Île Longue, l HMNB Clyde et la base sous marine de Kings Bay sont des exemples de bases sous marines actuellement actives. Bases… …   Wikipédia en Français

  • Archeologie sous-marine — Archéologie sous marine L archéologie sous marine révèle des structures fossilisées dans des conditions idéales de préservation. Le navire qui a sombré (sauf s il a été pillé par des plongeurs clandestins et des chercheurs de trésors voir plus… …   Wikipédia en Français

  • Archéologie Sous-marine — L archéologie sous marine révèle des structures fossilisées dans des conditions idéales de préservation. Le navire qui a sombré (sauf s il a été pillé par des plongeurs clandestins et des chercheurs de trésors voir plus bas) nous livre sa… …   Wikipédia en Français

  • Archéologie sous-marine — Relevé archéologique sous marin L archéologie sous marine est un domaine de l archéologie caractérisé par la recherche et l étude des vestiges se trouvant sous la mer. Elle se distingue de l archéologie subaquatique, pratiquée dans les eaux… …   Wikipédia en Français