Guenrikh Iagoda


Guenrikh Iagoda

Guenrikh Grigoriévitch Yagoda (ou parfois, Heinrich Iagoda) [en russe Генрих Григорьевич Ягода] est né en 1891 à Nijni Novgorod dans une famille juive.

Etudiant en pharmacie, il adhère au parti bolchévique en 1907 et est déporté en Sibérie en 1911. Il devient membre de la Tchéka, puis, en 1924, il est nommé vice-président du Guépéou. Il succède à Viatcheslav Menjinski, qui meurt opportunément - d'un arrêt cardiaque selon certains, empoisonné par Iagoda selon ses déclarations lors du dernier Procès de Moscou.

Il est nommé commissaire du peuple à l'intérieur (directeur du NKVD) de juillet 1934 à septembre 1936. Pour certains polémistes, l'organisation de l'assassinat de Sergueï Kirov le 1er décembre 1934 à Léningrad[1], et dans ce cas, vraisemblablement, sur ordre de Staline, pourrait lui être imputé. Pour d'autres historiens[2], cet assassinat relèverait plutôt d'un acte terroriste individuel que Staline a ensuite exploité pour se débarrasser de certains anciens bolcheviks, déclenchant ainsi les procès de Moscou de la seconde moitié des années 1930.

En août 1936, sur ordre de Staline, il mène de bout en bout l'arrestation, le procès, la condamnation et l'exécution de Grigori Zinoviev et Lev Kamenev, qui avaient été parmi les plus proches collaborateurs de Lénine.

Toujours sur ordre de Staline, il est destitué de son poste et nommé brièvement Commissaire du Peuple à la Poste puis, arrêté le 3 avril 1937 par Nikolaï Iejov, d'abord son adjoint puis son successeur, jugé au quatrième et dernier Procès de Moscou dit « Procès des 21 » et au terme de celui-ci, reconnu coupable, fusillé le 15 mars 1938.

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Kirov avait succédé à Zinoviev au Comité de Léningrad, fief de Zinoviev et alors qu'une forte opposition de la délégation de Léningrad contre Staline s'était manifestée au XIVe Congrès de décembre 1925, Congès présenté par Boris Bajanov comme le coup d'État stalinien (Bajanov révèle Staline - Souvenirs d'un ancien secrétaire de Staline, Éditions Gallimard, coll. « L'air du Temps ». Paris 1979, 301 p.)
  2. L'historienne et archiviste russe, Alla Kirilina, semble avoir apporté la preuve que ce n'était pas Staline qui avait orchestré l'assassinat de Kirov mais qu'il a profité d'un concours de circonstances (L'Assassinat de Kirov - Destin d'un stalinien, 1888-1934, Éditions du Seuil, coll. « Archives du communisme », Paris, 1995, 282 p.).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guenrikh Iagoda de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Iagoda — Guenrikh Iagoda Guenrikh Grigoriévitch Yagoda (ou parfois, Heinrich Iagoda) [en russe Генрих Григорьевич Ягода] est né en 1891 à Nijni Novgorod dans une famille juive. Etudiant en pharmacie, il adhère au parti bolchévique en 1907 et est déporté… …   Wikipédia en Français

  • IAGODA (G. G.) — IAGODA GUENRIKH GRIGORIEVITCH (1891 1938) Commissaire du peuple à l’Intérieur de 1934 à 1936, Iagoda est l’un des principaux artisans du déclenchement des grandes purges des années trente. Fils d’artisan, il travaille dans un bureau de… …   Encyclopédie Universelle

  • Genrikh Iagoda — Guenrikh Iagoda Guenrikh Grigoriévitch Yagoda (ou parfois, Heinrich Iagoda) [en russe Генрих Григорьевич Ягода] est né en 1891 à Nijni Novgorod dans une famille juive. Etudiant en pharmacie, il adhère au parti bolchévique en 1907 et est déporté… …   Wikipédia en Français

  • Viatcheslav Menjinski — en 1932 Viatcheslav Rudolfovitch Menjinski (en russe : Вячеслав Рудольфович Менжинский, en polonais : Wiaczesław Rudolfowicz Mienżynski ; né le 19 août 1874 du calendrier julien (31 août 1874 du …   Wikipédia en Français

  • Bolchevisme juif — Judéo bolchevisme Le terme judéo bolchevisme (aussi appelé judéo communisme ou bolchevisme juif) est une dénomination politique antisémite accusant les Juifs d être à l origine du bolchevisme. Après la Révolution russe d octobre 1917, cette… …   Wikipédia en Français

  • Ejov — Nikolaï Iejov Nikolaï Iejov. Nikolaï Ivanovitch Iejov (en russe : Николай Иванович Ежов) était un policier et homme politique soviétique né en 1895 à Saint Pétersbourg en Russie, et mort fusillé sur ordre de Stal …   Wikipédia en Français

  • Ezhov — Nikolaï Iejov Nikolaï Iejov. Nikolaï Ivanovitch Iejov (en russe : Николай Иванович Ежов) était un policier et homme politique soviétique né en 1895 à Saint Pétersbourg en Russie, et mort fusillé sur ordre de Stal …   Wikipédia en Français

  • Goulag — Pour les articles homonymes, voir Goulag (homonymie). Le Goulag est l’organisme central gérant les camps de travail forcé en Union soviétique. Le terme Goulag est formé d après l acronyme russe : Главное управление лагерей, Glavnoïe… …   Wikipédia en Français

  • Judeo-bolchevisme — Judéo bolchevisme Le terme judéo bolchevisme (aussi appelé judéo communisme ou bolchevisme juif) est une dénomination politique antisémite accusant les Juifs d être à l origine du bolchevisme. Après la Révolution russe d octobre 1917, cette… …   Wikipédia en Français

  • Judéo-Bolchevisme — Le terme judéo bolchevisme (aussi appelé judéo communisme ou bolchevisme juif) est une dénomination politique antisémite accusant les Juifs d être à l origine du bolchevisme. Après la Révolution russe d octobre 1917, cette expression est devenue… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.