Albrecht Von Wallenstein


Albrecht Von Wallenstein

Albrecht von Wallenstein

Albrecht von Wallenstein
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wallenstein.

Albrecht Wenzel Eusebius von Wallenstein ou Waldstein (en tchèque Albrecht Václav Eusebius z Valdštejna), né le 24 septembre 1583 et mort le 25 février 1634, est un homme de guerre de la noblesse tchèque, qui a été le plus fameux condottiere au service de l'Empire pendant la guerre de Trente Ans, devenu généralissime des armées impériales, duc de Friedland et de Mecklembourg.

Sommaire

Jeunesse et famille

Issu d'une des plus riches familles protestantes de Bohême, recevant une éducation sévère et austère, il est orphelin à l'âge de 12 ans. Il est pris en charge par son oncle maternel, le margrave de Burgau, fils cadet de l'archiduc Ferdinand de Tyrol. Ce dernier lui montre l'ampleur de la culture catholique qui le séduit, et il se convertit sans toutefois devenir vraiment un bon croyant.

Il épouse en 1609 Lucrecia Nekšová z Landek, héritière des seigneurs de Vsetín qui lui apporte en dot le château et les domaines attenants.

Salla terrena du palais Wallenstein et jardins.

Aimant le raffinement italien, l'art, entre autres l'architecture et la sculpture, il se fait construit le splendide palais Wallenstein dans Malá Strana à Prague. Féru d'astrologie au point d'en dépendre sur le plan de la prévision, il est cependant un homme d'affaires de génie. Il a sous ses ordres 300 vassaux et possède le quart des territoires de Bohême. Dans le territoire de Friedland, il force l'admiration en redressant l'économie. Des artisans italiens, des armuriers, et bien d'autres viennent enrichir cette terre qui devient convoitée.

Carrière militaire

Après avoir financé un régiment pour le futur empereur Ferdinand II, Wallenstein voit plus grand et décide de créer une armée pour l'empereur en 1623. Son armée, forte de 15 000 fantassins et 6 000 cavaliers initialement va progressivement s'agrandir pour approcher les 50 000 hommes. Elle impressionne par sa taille plus que par la qualité de ses soldats. En effet, vu la faiblesse de la solde et son irrégularité, elle n'attirait pas les meilleurs soldats.

Cette armée lui coûte cher malgré les dividendes qu'il a su tirer de ses terres. Pour parer à la dissolution de son armée, il engage celle-ci dans le duché de Brunswick en juillet 1625. Son espoir est de préserver ses riches terres en faisant du butin dans les territoires ennemis pour financer son armée. C'est un gestionnaire plus qu'un militaire. Malgré quelques coups d'éclats pendant la guerre de Trente Ans (1618-1648), il fit l'erreur, à la fin de sa vie, de se retirer en Bohême, rongé par l'incertitude et les superstitions, accompagné de docteurs et d'astrologues. Dès lors il mena un jeu ambigu, négociant avec tous les belligérants, Suédois, Saxons, Français. Ses buts demeurent obscurs : se faire élire roi de Bohême ? Rétablir la paix ? Toujours est-il qu'il s'isole de plus en plus. Il est démis de ses fonctions à la tête de l'armée le 24 janvier 1634. Le 25 février 1634, il est assassiné à Eger par des officiers menés par Walter Leslie et chargés de l'arrêter.

Malgré ses erreurs, il est le véritable fondateur de l'armée autrichienne. Il finança ses opérations militaires par le système des contributions de guerre. Toutefois sa politique, incompatible avec les libertés germaniques, suscita dans l'Empire des haines mortelles qui le conduisirent à sa perte.

Bibliographie

  • Wallenstein, a historical drama in three parts. ; Friedrich Schiller; Charles E Passage; New York, F. Ungar Pub. Co. 1960. (OCLC 597317)
  • The Thirty Years' War; problems of motive, extent, and effect. ; Theodore K Rabb; Boston, Heath 1964. (OCLC 255850)
  • Wallenstein : Geschichte u. Dichtung ; Horst Hartmann; Berlin : Volk und Wissen, 1983. (OCLC 74644464)
  • Wallenstein : sein Leben ; Golo Mann ; Frankfurt a.M. : Fischer-Taschenbuch-Verlag, 1996. (OCLC 80261229)
  • Mit Gottes Segen in die Hölle : der Dreissigjährige Krieg ; Hans-Christian Huf; Reinhard Barth; München : Econ, 2003. (OCLC 52271290)

Articles connexes

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Albrecht von Wallenstein ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albrecht Von Wallenstein de Wikipédia en français (auteurs)