Grindcore

Grindcore
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Core.
Grindcore
Origines stylistiques Metal extrême, crust punk, hardcore punk, noise rock, musique industrielle, post-punk
Origines culturelles milieu des années 1980, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Instrument(s) typique(s) Guitare, basse, batterie
Popularité Underground

Sous-genre(s) Goregrind
Noisecore
Mincecore
Cybergrind
Deathgrind
Genre(s) dérivé(s) Mathcore
Genre(s) associés(s) Death metal
Crust punk
Scènes régionales Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau d'Europe Union européenne

Voir aussi Metal extrême
Liste des groupes de grindcore

Le grindcore (ou tout simplement grind) est un genre de musique extrême issue du crust punk, associé au death metal.

Le grindcore est une musique extrêmement directe, rapide et brutale, c'est une musique sans concession où les vocaux gutturaux ou criés côtoient les blast beats de batterie et les riffs de guitare relativement simples et ultra rapides directement influencés par le punk hardcore.

L'engagement politique est aussi radical que l'est la musique. Les thèmes abordés par les textes sont orientés vers les idées politiques telles que l'anticonsumérisme, la déforestation ou encore la fourrure (pour Nasum ou Agathocles entre autres)... Le grindcore est une conséquence directe du crust punk et du hardcore. Une seconde génération du grindcore apparaît avec des textes plutôt ironiques, gores et pornographiques avec un second degré polémique (Anal Cunt, Agoraphobic Nosebleed). Par la suite, de plus en plus de projets ont exploité le côté parodique ou volontairement « débile » tel que Purulent Excretor, Gronibard ou Salt On Your Shaved Pussy. D'autres, tels que le groupe français Sublime Cadaveric Decomposition, jusqu'à leur troisième album n'articulaient pas de paroles dans leur musique

Le grindcore suit actuellement une crise au niveau de son appellation, en effet trop de gens confondent brutal death metal (évolution pure du death metal, avec des groupes tels que Suffocation, Benighted) et grindcore (évolution du hardcore et du death metal).

Sommaire

Racines historiques et influences

Le genre a été créé au milieu des années 1980 par les groupes Napalm Death, Brutal Truth, Sore Throat et Repulsion, le terme grindcore ayant été employé pour la première fois avec humour lors d'une interview où il tentait une définition de sa musique très extrême (...Tornado Grindcore...) au milieu des années 1980, par le batteur de Napalm Death, Mick Harris. Mais, certains groupes venus de pays non européens, tel que SOB (Japon), pourraient également revendiquer leur influence pour la création de ce style musical. En 1987, en Suisse, le groupe Fear of God crée le noise-core (sous genre du Grind-core).

Les racines du grindcore proviennent cependant de l'évolution du crust punk et du hardcore américain et anglais et des groupes de hardcore influencés par le metal tels que Siege, D.R.I., Deep Wound, ou encore Repulsion.

Beaucoup des premiers groupes de grindcore ont appartenu à la scène anarcho-punk et hardcore. À cette époque, beaucoup de groupes de cette scène commencent à incorporer des influences clairement metal, comme le groupe Siege et sa démo Drop Dead et Repulsion avec son album Horrified. Repulsion est, avec son album créé en 1986, le pionnier du genre.

En France, le grindcore a émergé au milieu/fin des années 1990 avec des groupes comme Inhumate, Filthy Charity, Blockheads, Desecrator, puis Sublime Cadaveric Decomposition, suivis quelques années plus tard, 2000, par la création de nombreux groupes de grind volontairement "débiles, second degré " comme Gronibard, Ultra Vomit ou encore Purulent Excretor.

Depuis quelque temps, de nouvelles régions du monde tel que l'Asie et l'Amérique Centrale et du Sud commencent à sortir des groupes à fort potentiel (Bathtub Shitter, Gore Beyond Necropsy pour le Japon, Wormrot, Noxa pour l'Indonésie...). Ce qui laisse présager un avenir grandissant pour ce style de musique.

Le grindcore, même s'il reste un phénomène clairement underground, a eu une influence significative sur d'autres genres de musique. Cette influence s'illustre par la récente explosion de groupes de mathcore tels que The Dillinger Escape Plan, Switchback ou Daughters, qui font usage de différents éléments propres au grindcore, ce qui donne un résultat proche de Brutal Truth ou Discordance Axis mais en plus expérimental. Ce nouvel hybride mathcore/grindcore crée cependant une division au sein des fans de grindcore, death metal et hardcore punk, ceux-ci ne considérant pas que ce genre représente l'idéologie punk et la simplicité caractéristique du grind, tandis que les fans de metalcore considèrent cela comme une évolution du grindcore.

L'influence du grindcore se fait aussi clairement sentir dans le death metal, avec le sous-genre deathgrind. Brutal Truth aussi bien que Assuck sont considérés comme les pionniers du deathgrind.

Sous genres

  • Power Violence : grindcore rapide dont on aurait surtout conservé l'ascendant punk/crust, difficilement discernable voir synonyme du Fastcore aux paroles humoristiques ou politique (Yacopsae, Hellnation, Spazz, Charles Bronson, Man is the Bastard).
  • Goregrind : le goregrind est un sous genre du grindcore caractérisé par une voix extrêmement gutturale (utilisant pour ça des effets sonores) et ayant pour thème l'horreur et le gore (Last Days of Humanity, Rompeprop, Carcass).
  • Noisecore : sorte de Grindcore plus bruitiste, voire destructurée (7 minute of nausea, Anal Massaker, Gore Beyon Necropsy (Japon), Deche Charge, Vulgar Nausea et certain albums de Agoraphobic Nosebleed notamment).
  • Porngrind : Grindcore caractérisé par les paroles hautement pornographiques et à un rythme plus "groovy" dans les compositions (Cock and Ball Torture C.A.R.N.E., The (absolute) Tupperware).
  • Cybergrind : le cybergrind est un genre de grindcore fortement influencé par la musique électronique et utilisant ainsi des samples générés ou bien une boîte à rythme en guise de batterie (Brutal Disgorging, Libido Airbag, The Berzerker, Mortuary Hacking Sessions, Agoraphobic Nosebleed).
  • Deathgrind : le Deathgrind est un mélange de death metal et de grind, intégrant les caractéristiques musicales du death metal (construction des riffs, voix gutturale) avec l'intensité du grindcore (Sublime Cadaveric Decomposition, Inhumate, Necrofist, Vaginal Chicken).
  • Humor Grind : L'Humor Grind n'est pas vraiment un style de grind particulier sur le plan musical, mais il est surtout caractérisé par des paroles volontairement humoristiques. Mélant reprises de chanson à une sauce plus brutale et compositions fantaisistes, c'est Gronibard et Ultra Vomit pour la France ou encore Excrementory Grindfuckers pour l'Allemagne qui en sont les principaux représentants.

Groupes de grindcore

Voir la Liste des groupes de grindcore.

Labels de grindcore

Voir aussi

Bibliographie

  • Albert Mudrian, Choosing Death, L'Histoire du death metal et du grindcore (éditions Camion Blanc) (ISBN 978-2-910196-50-9)
  • Fabien Hein, Hard rock, Heavy metal, metal. Histoire, culture et pratiquants (ISBN 2-913169-08-2)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Grindcore de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Grindcore — Stylistic origins Extreme metal, hardcore punk, noise music, industrial Cultural origins Mid 1980s, England Typical instruments Electric guitar, bass guitar, drums, vocals …   Wikipedia

  • Grindcore — Entstehungsphase: Mitte der 1980er Jahre Herkunftsort: Großbritannien und USA Stilistische Vorläufer Hardcore Punk, Crustcore …   Deutsch Wikipedia

  • Grindcore — Orígenes musicales Metal extremo, hardcore punk,noise, crust punk,death metal Orígenes culturales Principalmente en Gran Bretaña, en los años 1980. Instrume …   Wikipedia Español

  • Grindcore —   [englisch/amerikanisch, graɪndkɔː(r)], Heavy Metal Rock …   Universal-Lexikon

  • Grindcore — El grindcore es un género musical, mezcla del estilo original grind metal y el hardcore punk. Grind significa pulverizar o machacar en un mortero, y se refiere a la velocidad de los temas (240 golpes de metronomo por minuto, en comparacion de los …   Enciclopedia Universal

  • Grindcore — …   Википедия

  • grindcore — noun A genre of heavy metal music or punk rock, incorporating aggressive guitar riffs, extremely rapid drumming and loud, undecipherable screaming …   Wiktionary

  • grindcore — …   Useful english dictionary

  • Grindcore (Transformers) — Grindcore is the name of a fictional character from the various Transformers universes.2007 Transformers movieTransformers character name =Grindcore japanname = caption =Grindcore toy affiliation =Autobot subgroup =Deluxe Vehicles rank = function …   Wikipedia

  • Choosing Death: Die unglaubliche Geschichte von Death Metal & Grindcore — (engl. Originaltitel: Choosing Death: The Improbable History of Death Metal Grindcore) ist ein Buch des US amerikanischen Autors Albert Mudrian. Es beschreibt die historische Entwicklung der Metal Subgenres Death Metal und Grindcore und erschien… …   Deutsch Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»