Greg Van Avermaet


Greg Van Avermaet
Greg Van Avermaet Icône cycliste
Greg Van Avermaet.JPG
Greg Van Avermaet lors de la présentation de l'équipe BMC Racing Team 2011 à Denia en Espagne
Informations
Nom Van Avermaet
Prénom Greg
Date de naissance 17 mai 1985 (1985-05-17) (26 ans)
Pays Drapeau de Belgique Belgique
Équipe actuelle BMC Racing
Spécialité Puncheur-sprinteur
Équipe pro
2007
2008-2009
2010
2011-
Predictor-Lotto
Silence-Lotto
Omega Pharma-Lotto
BMC Racing
Principales victoires
1 classement annexe de grand tour

Jersey blue.svg Classement par points du Tour d'Espagne 2008
1 étape de grand tour
Tour d'Espagne (1 étape)
1 classique
Paris-Tours 2011

Greg Van Avermaet (né le 17 mai 1985 à Lokeren) est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe BMC Racing. Il est passé professionnel en 2007. Son beau-frère est un de ses coéquipiers, Glenn D'Hollander a également été coureur professionnel.

Sommaire

Biographie

2007 : première saison professionnelle

Greg Van Avermaet débute sa carrière en 2007 dans l'équipe Predictor-Lotto. Alors qu'il participe à une de ses première courses professionnelles, il signe une victoire, sur la cinquième et avant-dernière étape du Tour du Qatar, où il domine le sprint d'un groupe d'échappé ayant résisté au peloton. Quelques mois plus tard, il confirme sa bonne pointe de vitesse sur la Vattenfall Cyclassics, où il termine huitième, dans la roue de Paolo Bettini (septième), après s'être adjugé quelques semaines auparavant la deuxième étape du Tour de Wallonie, en septembre, il remporte également le populaire Mémorial Rik Van Steenbergen.

2008-2010 : chez Silence/Omega Pharma-Lotto

L'année 2008 est à nouveau très réussie, il brille comme lors de l'édition précédente au Tour du Qatar, et finit troisième de l'épreuve en remportant le classement des jeunes, avant de suivre les meilleurs en se classant huitième du Tour des Flandres, impressionnant le grand public lors de ce « Ronde », il finit également sur la troisième marche du podium du Grand Prix E3.

Lors du Tour de Belgique, il se trouve bien placé à l'occasion des premiers sprints, et est le seul à pouvoir suivre Stijn Devolder lors de l'étape reine et dans le Mur de Huy. Il parvient à résister aux attaques de son compatriote et domine la montée finale vers Flémalle. Il perd néanmoins son maillot noir de leader du classement général le lendemain dans le contre-la-montre et termine sur la seconde marche du podium de cette course. Peu de temps après, il emmène le sprint de son coéquipier Jürgen Roelandts au Championnat de Belgique et lui permet de conquérir le sprint. Il termine au pied du podium, à la quatrième place.

En juin, il est l'auteur d'un bon Tour de Suisse (quatrième de la première étape, neuvième de la troisième, sixième de la neuvième et dernière, et permettant de remporter deux étapes à Robbie McEwen), mais son équipe étant basée sur les étapes de haute montagne afin d'aider Cadel Evans, il ne participe pas au Tour de France. Il se distingue cependant en juillet au Tour de Wallonie. Il termine deuxième de la première étape et prend la tête du classement général à l'occasion de la deuxième étape arrivant à la Citadelle de Namur, où il échoue une fois de plus à la seconde place. Il conforte son « leadership » le lendemain en s'imposant sur la ligne d'arrivée de la troisième étape, située à Neufchâteau, au terme d'une étape comprenant huit difficultés répertoriées, et une arrivée en légère côte, il ne parviendra pas à remporter le classement final suite à l'échappée comprenant Sergueï Ivanov dans la dernière étape, mais se console avec la marche inférieure du podium.

Début août, il se distingue sur le Tour de l'Ain dès le premier jour, revenant tout près des deux échappés Floris Goesinnen et Paul Moucheraud, il finit troisième, en réglant le sprint du peloton. Le lendemain, les derniers kilomètres sont animés, mais son équipe parvient à reprendre tout le monde, il s'impose signant un nouveau succès et prenant le maillot de « leader » qu'il concède logiquement à Lélex, dans la première partie (dite « A ») de la troisième étape. Il manque de récidiver de peu lors de la quatrième étape, où il termine pour la seconde fois troisième, John Gadret et Jussi Veikkanen passants la ligne devant lui, il se console néanmoins avec le gain du classement par points.

Plus de deux semaines plus tard, il s'illustre sur le Grand Prix de Plouay, si trois coureurs se disputent la victoire, il se classe septième, à nouveau dans les premiers coureurs du peloton.

Au critérium derrière derny de Wetteren 2007.

Vient alors pour lui son premier grand tour, celui d'Espagne, il commence par de très bonnes premières étapes, lors de la première, au circuit final vallonné, il est crédité d'une belle quatrième place, les deux jours suivants, lors des deuxième et troisième étapes, il se classe sixième, puis neuvième à l'occasion de la sixième étape, finissant également en côte, ensuite, vient l'heure de gloire, dans la neuvième manche, il intègre un groupe d'échappée de onze coureurs, résiste dans les quatre difficiles cols de la journée, et signe une magnifique victoire au sprint disposant de Davide Rebellin et Juan Antonio Flecha[1]. Le lendemain, il se montre à nouveau en force, décrochant, de justesse, la troisième place du sprint de la dixième étape, Van Avermaet s'empare de la tête du classement par points, ce qui lui permet de monter une nouvelle fois sur le podium de l'étape. Il accroît son avance par la suite dans la onzième étape (huitième sur la ligne), et même s'il est piégé dans la douzième, il reste en bleu jusqu'à la quatorzième journée, voyant la victoire d'Alberto Contador qui s'empare de la tunique, mais comme ce dernier occupe la tête du général, il continue à porter son bien par procuration, et le reprend officiellement à Valladolid, au terme d'une dix-septième étape ponctuée par une sixième place, qu'il ne quitte point le jour suivant grappillant à nouveau des points[2]. Dans la dix-neuvième manche, il se classe cinquième, troisième du sprint du peloton et compte une avance de vingt-cinq points sur l'Espagnol, si celui-ci, deuxième le lendemain, revient à cinq unités, il assure dans la vingt-et-unième et dernière étape, prenant d'abord quatre points sur le premier sprint intermédiaire en début de course, et malgré le fait qu'une chute en fin de course lui fait une petite frayeur, et que se retrouvant devant trop tôt, il ne parvient point à l'emporter, il se classe néanmoins cinquième, glanant douze points suffisants pour devancer Contador d'un écart de vingt-et-une unités, devenant ainsi le treizième Belge à être le lauréat du « meilleur sprinter », sur la « Vuelta »[3].

Entre temps, grâce à ses très bons résultats, il est sélectionné pour les Championnats du monde de Varèse par Carlo Bomans, nourrissant beaucoup d'espoirs, selon José De Cauwer, « Il sera champion un jour », l'Italien Paolo Bettini déclara lui « À son âge, Alejandro Valverde n'avait pas encore réalisé ce qu'il a fait »[4]. Van Avermaet répondit, « Le Mondial m'inspire»[5]. Durant cette course, il se montre offensif et accroche le premier groupe d'échappée dans les derniers tours, il sera néanmoins distancé dans la dernière difficulté, à six kilomètres de l'arrivée et finira à une honorable dix-septième place.

Le vingt-cinq octobre, il est élu « Flandrien de l'année », devançant Tom Boonen et Stijn Devolder[6].

En octobre 2010, il finit cinquième place du championnat du monde sur route à Geelong en Australie.

2011- : chez BMC

Après deux saisons 2009 et 2010 sans succès, il choisit de rejoindre l'équipe américaine BMC Racing en 2011 où il réalise une solide campagne des classiques, terminant notamment dans les dix premiers de Milan-Sanremo et de Liège-Bastogne-Liège. Le 27 juillet, il remporte la cinquième étape du Tour de Wallonie et le classement général de l'épreuve devant Joost Van Leijen et Ben Hermans. Quelques jours plus tard, il se classe troisième de la Classique de Saint-Sébastien. En fin de saison, il remporte sa première classique à l'occasion du Paris-Tours.

Palmarès

Résultats sur les grands tours

Tour de France

Tour d'Espagne

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Greg Van Avermaet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Greg Van Avermaet — bei der Ronde van het Groene Hart 2007 Personendaten Geburtsdatum 17. Mai …   Deutsch Wikipedia

  • Greg Van Avermaet — Greg Van Avermaet. Greg Van Avermaet (nacido el 17 de mayo de 1985 en Lokeren) es un ciclista belga profesional, corriendo actualmente para el equipo Pro Tour del BMC. Contenido …   Wikipedia Español

  • Greg Van Avermaet — Infobox Cyclist ridername = Greg Van Avermaet image caption = Van Avermaet during the 2007 Ronde van het Groene Hart fullname = Greg Van Avermaet nickname = dateofbirth = birth date and age|1985|5|17 country = BEL height = height|m=1.81 weight =… …   Wikipedia

  • Avermaet — Greg van Avermaet Greg van Avermaet Personendaten Geburtsdatum 17. Mai 1985 Nation …   Deutsch Wikipedia

  • GP Rik Van Steenbergen — Das Memorial Rik Van Steenbergen (früher GP Rik Van Steenbergen) ist ein belgisches Radrennen. Das Memorial Rik Van Steenbergen ist ein Eintagesrennen, dass seit 2005 zur UCI Europe Tour zählt und in die Kategorie 1.1 eingestuft ist. Das Rennen… …   Deutsch Wikipedia

  • GP Rik van Steenbergen — Das Memorial Rik Van Steenbergen (früher GP Rik Van Steenbergen) ist ein belgisches Radrennen. Das Memorial Rik Van Steenbergen ist ein Eintagesrennen, dass seit 2005 zur UCI Europe Tour zählt und in die Kategorie 1.1 eingestuft ist. Das Rennen… …   Deutsch Wikipedia

  • GP van Steenbergen — Das Memorial Rik Van Steenbergen (früher GP Rik Van Steenbergen) ist ein belgisches Radrennen. Das Memorial Rik Van Steenbergen ist ein Eintagesrennen, dass seit 2005 zur UCI Europe Tour zählt und in die Kategorie 1.1 eingestuft ist. Das Rennen… …   Deutsch Wikipedia

  • Memorial Rik van Steenbergen — Das Memorial Rik Van Steenbergen (früher GP Rik Van Steenbergen) ist ein belgisches Radrennen. Das Memorial Rik Van Steenbergen ist ein Eintagesrennen, dass seit 2005 zur UCI Europe Tour zählt und in die Kategorie 1.1 eingestuft ist. Das Rennen… …   Deutsch Wikipedia

  • Mémorial Rik Van Steenbergen — Infobox compétition sportive Memorial Rik Van Steenbergen Création 1991 Éditions 21 (en 2011) Catégorie 1.1 Type / Format Course d un jour …   Wikipédia en Français

  • Memorial Rik Van Steenbergen — Das Memorial Rik Van Steenbergen (früher GP Rik Van Steenbergen) ist ein belgisches Radrennen. Das Memorial Rik Van Steenbergen ist ein Eintagesrennen, dass seit 2005 zur UCI Europe Tour zählt und in die Kategorie 1.1 eingestuft ist. Das Rennen… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.