Grease


Grease

Grease

Réalisation Randal Kleiser
Scénario Bronte Woodward
Allan Carr
Acteurs principaux John Travolta
Olivia Newton-John
Stockard Channing
Jeff Conaway
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine États-Unis
Sortie 1978
Durée 110 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Grease[1] est une comédie musicale de Jim Jacobs et Warren Casey, créée le 14 février 1972 à l'Eden Theatre de Broadway.

Elle fut popularisée par l'adaptation cinématographique-homonyme (Brillantine au Québec) qui en fut tirée en 1978, avec John Travolta et Olivia Newton-John.

Une suite, Grease 2 avec Michelle Pfeiffer, fut réalisée en 1982 mais elle rencontra beaucoup moins de succès.

Sommaire

Synopsis

Cette comédie musicale est bâtie sur la vie dans une senior high school américaine[2] à la fin des années 1950 (un peu à la manière du film American Graffiti).

Durant l'été 1958, Sandy Olsson, une étudiante australienne en vacances aux États-Unis, rencontre Danny Zuko, le chef de la bande des T-Birds. Leur amour est cependant interrompu par la fin des vacances car Sandy doit retourner en Australie.

Toutefois, le hasard fait que Sandy reste en Amérique et qu'elle intègre en dernière année[3] Rydell High, le même établissement que celui où étudie Danny. Elle y rencontre un groupe de filles, les « Pink Ladies », mené par Betty Rizzo. Sans savoir qu'ils sont tout proches, Danny et Sandy racontent, chacun de leur côté, à leurs amis leur amour de vacances. Danny et Sandy finissent par se rencontrer et décident de reprendre leur relation bien que tout les oppose à l'école...

En parallèle, se joue la rivalité entre le gang de Danny — les « T-Birds » — et le gang des « Scorpions ». La course de voitures dans laquelle ils s'affrontent sera déterminante.

Fiche technique

  • Titre original : Grease
  • Titre français : Grease
  • Titre québécois : Brillantine
  • Réalisation : Randal Kleiser
  • Scénario : Bronte Woodward et Allan Carr d'après la comédie musicale de Jim Jacobs et Warren Casey
  • Décors : Philip M. Jefferies
  • Costumes : Albert Wolsky
  • Photographie : Bill Butler
  • Montage : John F. Burnett
  • Musique : Jim Jacobs, Warren Casey
  • Chorégraphie : Patricia Birch
  • Production : Robert Stigwood, Allan Carr (deleguée) ; Neil A. Machlis (associée)
  • Société de production : Paramount Pictures
  • Société de distribution : Paramount Pictures
  • Budget : 6 000 000 $
  • Langue : anglais
  • Format : Couleurs - 35 mm - 2,20:1 - Son Dolby stéréo
  • Dates de sortie : Drapeau des États-Unis États-Unis : 13 juin 1978 (première), 16 juin 1978 (sortie nationale) ; Drapeau de France France : 13 septembre 1978[4]

Distribution

Personnages

  • Danny Zuko : le chef des T-Birds. Sous ses airs de dur, se cache quelqu'un de sensible. Amoureux de Sandy, il sera prêt à rentrer dans le rang pour lui plaire. Garçon loyal en amitié.
  • Sandy Olsson : Australienne, naïve et romantique, elle sera adoptée par les Pink Ladies. Amoureuse de Danny, elle changera de style pour lui plaire.
  • Kenickie : le second de Danny à la tête des T-Birds, il aura une embrouille avec Leo, le chef du gang des Scorpions. Amoureux de Rizzo, il a une relation tumultueuse et passionnelle avec elle.
  • Betty Rizzo: D'origine italienne, elle est sarcastique et lance volontiers des piques blessantes, notamment contre Sandy. Mais sous ses airs autoritaires, se cache une fille fragile.
  • Marty Maraschino : La « coureuse » du groupe, elle correspond avec des soldats en Corée (« Ce n'est un pas un Marine, c'est tout le corps expéditionnaire » déclare Rizzo) et aura un coup de foudre pour le vieux beau Vince Fontaine. C'est la seule des Pink Ladies à ne pas sortir avec un T-Bird jusqu'à la fin du film où elle sera avec Sonny.
  • Doodie : grand brun, il semble être obéissant à la maison. Il sort avec Frenchie.
  • Sonny : de type sicilien, assez porté sur le sexe et l'alcool, il est le seul des T-Bird à ne pas sortir avec une Pink Lady, s'étant visiblement « pris un râteau » avec Marty. Cependant, il sortira avec elle à la fin du film.
  • Jan : petite brune grassouillette et pas très intelligente, passant son temps à manger, ses rondeurs et sa gentillesse ont pourtant séduits Putzie.
  • Putzie : petit blondinet, le plus jeune des T-Bird va tomber amoureux de Jan, partageant apparemment la même passion des sucreries...
  • Frenchie : elle est aussi bête que naive et elle est très gentille. Voulant quitter le lycée pour apprendre la coiffure, elle y retournera devant les résultats catastrophiques de son apprentissage. Teinte, elle ressemble « à un magnifique ananas blond ». Elle sort avec Doodie.

Chansons du film

Article détaillé : Bande originale de Grease.
  • GreaseFrankie Valli
  • Summer Nights – John Travolta, Olivia Newton-John et chœurs
  • Hopelessly Devoted to You – Olivia Newton-John
  • You're the One That I Want – John Travolta, Olivia Newton-John
  • Sandy – John Travolta
  • Beauty School Drop-Out – Frankie Avalon
  • Look at Me, I'm Sandra Dee – Stockard Channing
  • Greased Lightnin’ – John Travolta et chœurs
  • It's Raining on Prom Night – Cindy Bullens
  • Blue MoonSha-Na-Na
  • Rock'n Roll Is Here to Stay – Sha-Na-Na
  • Those Magic Changes – Sha-Na-Na
  • Hound Dog – Sha-Na-Na
  • Born to Hand Jive – Sha-Na-Na
  • Tears on My Pillow – Sha-Na-Na
  • Mooning – Louis St. Louis, Cindy Bullens
  • Freddy My Love – Cindy Bullens
  • Rock'n Roll Part Queen – Louis St. Louis
  • There Are Worse Things I Could Do – Stockard Channing
  • Look at Me, I'm Sandra Dee (reprise) – Olivia Newton-John
  • We Go Together – John Travolta, Olivia Newton-John
  • Grease (reprise) – Frankie Valli

Autour du film

John Travolta avait déjà acquis une certaine notoriété pour son rôle dans La Fièvre du samedi soir (Saturday Night Fever), mais ce fut Grease qui le rendit vraiment célèbre. La bande originale du film — qui mélange rock 'n' roll, boogie-woogie et pop — fut « numéro un » des ventes dans de nombreux pays (dont la France avec plus de 1,8 million d'exemplaires vendus pour le single You're the one that I want, l'une des meilleures ventes de singles en France et au Royaume-Uni).

Quelques chiffres
Grease fut un succès mondial, totalisant:

  • 394 millions de dollars de recettes en salles dans le monde[5],
  • 5.700.000 d'entrées en France - dont 5.300.000 en 1978[6],
  • 28 millions de disques de la bande originale du film Grease vendus dans le monde.

Grease détient en France le record d'entrées au cinéma pour une comédie musicale (ou le second score si on considère Les Choristes comme une comédie musicale).
Bien qu'il fut le plus gros succès au cinéma de l'année 1978 (devançant Superman de Richard Donner), Grease ne gagna ni oscar ni Golden Globe en 1979[7].

Liens externes

Notes et références

  1. Ce qui en français signifie « brillantine ».
  2. Équivalent du lycée en France ou de l'école secondaire au Canada.
  3. 12e grade aux USA, équivalent de la Terminale en France.
  4. Encyclo-ciné
  5. Cin-et-toiles
  6. Box Office France
  7. Les oscars 1978

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Grease de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Grease — Título Grease Vaselina (Hispanoamerica) Grease (España) Ficha técnica Dirección Randal Kleiser Producción Allan Karr Robert Stigwood …   Wikipedia Español

  • grease — [griːs] verb informal 1. grease somebody s palm to give someone money in a secret or dishonest way in order to persuade them to do something: • The chairman finally admitted that he, too, was forced to grease a few palms along the way. 2. grease… …   Financial and business terms

  • Grease — may refer to: * Grease (lubricant), a type of industrial lubricant * Yellow grease, in rendering, used frying oils, or lower quality grades of tallow * Petroleum or fat that is a soft solid at room temperature * Hydrogenated vegetable oil… …   Wikipedia

  • Grease 2 — Données clés Réalisation Patricia Birch Scénario Ken Finkleman Acteurs principaux Maxwell Caulfield Michelle Pfeiffer Adrian Zmed Lorna Luft Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Grease 2 — Título Grease 2 / Vaselina 2 Ficha técnica Dirección Patricia Birch Producción Robert Stigwood Allan Carr …   Wikipedia Español

  • Grease — (gr[=e]z or gr[=e]s; 277), v. t. [imp. & p. p. {Greased} (gr[=e]zd or gr[=e]sd); p. pr. & vb. n. {Greasing}.] [1913 Webster] 1. To smear, anoint, or daub, with grease or fat; to lubricate; as, to grease the wheels of a wagon. [1913 Webster] 2. To …   The Collaborative International Dictionary of English

  • grease — [grēs; ] for v., also [ grēz] n. [ME gresse < OFr craisse < VL * crassia < L crassus, fat, thick: see CRASS] 1. melted animal fat 2. any thick, oily substance or lubricant, esp. the substance that is put on the moving parts of… …   English World dictionary

  • Grease — (gr[=e]s), n. [OE. grese, grece, F. graisse; akin to gras fat, greasy, fr. LL. grassus thick, fat, gross, L. crassus. Cf. {Crass}.] 1. Animal fat, as tallow or lard, especially when in a soft state; oily or unctuous matter of any kind. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Grease — ist der Titel eines Musicals aus dem Jahr 1971 von Jim Jacobs und Warren Casey, siehe Grease (Musical) der gleichnamigen Verfilmung des Musicals aus dem Jahr 1978 von Randal Kleiser, siehe Grease (Film) der Titel einer Fortsetzung dieser… …   Deutsch Wikipedia

  • grease — ► NOUN 1) a thick oily substance, especially one used as a lubricant. 2) animal fat used or produced in cooking. ► VERB ▪ smear or lubricate with grease. ● grease the palm of Cf. ↑grease the palm of ● …   English terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.