Grand Theft Auto 4


Grand Theft Auto 4

Grand Theft Auto IV

Grand Theft Auto IV
Grand Theft Auto IV Logo.png

Éditeur Take-Two
Développeur Rockstar North

Date de sortie
PlayStation 3 et Xbox 360[1],[2]
AN 29 avril 2008
EU 29 avril 2008
JP 30 octobre 2008
Windows[3]
AN 2 décembre 2008
EU 3 décembre 2008
JP 20 mars 2009
Genre GTA-like
(Conduite, tir objectif)
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
16 joueurs maximum sur consoles, 32 joueurs maximum sur PC
Plate-forme PlayStation 3, Xbox 360, Windows
Média Blu-ray, DVD
Contrôle Manette, clavier / souris

Évaluation
Moteur RAGE
Euphoria

Grand Theft Auto IV, souvent abrégé GTA IV, est un jeu vidéo développé par Rockstar North et édité par Take Two. Il s’agit d’un jeu d'action-aventure, sorti le 29 avril 2008 sur PlayStation 3 et Xbox 360 en Europe, Océanie et Amérique du Nord, puis le 30 octobre au Japon. Il est porté sur PC en décembre 2008.

L’histoire se déroule à Liberty City, une ville de fiction inspirée de New York. Elle est centrée sur Niko Bellic, un ancien combattant immigré d’Europe de l’Est. En quête du rêve américain, Niko s’enfonce au fil du jeu dans un monde de crime et de corruption. Le jeu incorpore des éléments de conduite et de tir objectif, et propose un gameplay ouvert, offrant une grande liberté au joueur.

Grand Theft Auto IV est un immense succès critique et commercial. Il s’écoule à 3,6 millions d’exemplaires le jour de sa sortie, engendrant 500 millions de dollars en une semaine pour six millions d’unités. Au 11 mars 2009, il s’est écoulé à plus de 13 millions d’unités à travers le monde. Il reçoit des critiques extrêmement élogieuses de la presse spécialisée. Deux extensions, The Lost and Damned et The Ballad of Gay Tony, sont sorties ou vont sortir exclusivement sur Xbox 360. Aucune extension n'est prévue sur PC ou PlayStation 3 pour l'instant.

Sommaire

Univers du jeu

Scénario

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Niko Bellic est un immigré originaire de la minorité des serbes de Bosnie âgé d'une trentaine d'années. C'est son cousin Roman ainsi que ses problèmes de dettes qui le persuadent de venir s'installer à Liberty City, celui-ci se vantant d'y avoir trouvé le « rêve américain ». Il est intéressant de souligner que Niko en serbe signifie personne. Le choix de la nationalité du héros du jeu a été motivé par le célèbre groupe de braqueurs serbes les Pink Panthers.

Cependant, à son arrivée aux États-Unis, Niko se rend compte que son cousin lui a légèrement menti sur ses conditions de vie et que « le rêve américain » n'est en fait qu'un appartement médiocre, Roman étant simplement propriétaire d'une miteuse compagnie de taxi. Roman s'est créé beaucoup d'ennemis et a besoin de Niko afin de l'aider à résoudre ses multiples problèmes.

Niko vient pour trouver le rêve américain mais il a aussi un autre objectif : retrouver l'homme qui a trahi son unité dans ce qui était probablement l'Armée serbe durant les guerres qui ont suivi l'éclatement de l'ex-Yougoslavie, au début des années 1990.

Personnages

Les personnages apparaissant dans Grand Theft Auto IV sont diverses et leur comportement dépendent du milieu social duquel ils sont issus. Le joueur contrôle Niko Bellic, un vétéran des guerres yougoslaves. Aucun personnage principal ou secondaire ne revient dans cet épisode. Seules quelques références à ces derniers sont inclus à travers la ville, comme un graffiti sur un mur des anciens personnages de GTA.

Contrairement aux précédents jeux de la série, Grand Theft Auto IV n'inclut pas de célébrités connues pour doubler ses personnages, comme Michael Hollick, Jason Zumwalt, Timothy Adams ou Coolie Ranx. Néanmoins, dans les stations de radios du jeu, plusieurs célébrités très connues en Amérique font leur retour, comme Iggy Pop, Juliette Lewis, Karl Lagerfeld, DJ Premier, Fez Whatley et Lazlow Jones. Les stars du Saturday Night Live comme Bill Hader et Jason Sudeikis apparaissent sur des radios libérales ou conservatrices. Fred Armisen qui joue plusieurs invités de la radio fictive de Lazlow, "Integrity 2.0". Les spectacles Katt Williams et Ricky Gervais sont dans le jeu, si le joueur va au théâtre comique.

Environnement

L'univers de New York est retranscrit dans ce GTA

Grand Theft Auto IV se déroule à Liberty City, ville inspirée dans sa totalité de celle de New York (New York, États-Unis) et des environs de Newark (New Jersey). La ville de Grand Theft Auto III portait déjà ce nom mais copiait plutôt la Métropolis du Nord-Est des États-Unis, et vaguement New York, notamment pour des raisons techniques.

Liberty City est constitué de quatre boroughs (grands quartiers), basés sur quatre des cinq boroughs que constituent la ville de New York : Broker (Brooklyn), Algonquin (Manhattan), Dukes (Queens) et Bohan (Bronx). Staten Island n'est pas représentée dans le jeu, [4] car pas les développeurs ne voulaient pas reproduire exactement New York. Par ailleurs, l'île ne serait pas assez "fun" selon eux. Pour compenser, une réplique des environs de Newark fut modélisée dans le jeu.

Plusieurs lieux connus de New York sont présents dans le jeu sous des noms déformés. Ainsi, la statue de la Liberté prend le nom de statue de l'Hilarité. Elle a un large sourire, et un cœur qui bat à l'intérieur. Elle tient également un cappuccino à la place de la flamme et ressemble étrangement à Hillary Clinton, qui est fermement opposée à la vente du jeu en raison de sa violence. Cette statue représente à elle seule la façon des développeurs de voir le monde et leur philosophie.

L'île la plus connue de New York, Manhattan, fut reproduite avec un souci du détail important dans GTA IV, et fut renommée Algonquin. Ainsi, des répliques de Times Square (Star Junction), Central Park (Middle Park), l' Empire State Building (Rotterdam Tower), le Chrysler Building (Zirconium Building), le Flatiron Building (Triangle Building) et même le Siège des Nations unies (Commission des Civilisations) sont tous reproduits dans le jeu. Le MetLife Building a même été parodié visiblement et fut transformé en GetaLife ("Trouve-toi une vie" en anglais). Le NASDAQ devient également le BAWSAQ.

Mais Algonquin ne fut pas le seul borough de New York parodié. Brooklyn et le Queens furent parodiés, et notamment le John F. Kennedy International Airport est présent dans le jeu sous le nom de Francis International Airport. Coney Island (Firefly Island), le pont de Brooklyn (Broker Bridge), One Court Square (LC24 Tower) sont dans le jeu. Le Bronx (Bohan) ne fut pas oublié, pas joue une importance plus mineure dans le jeu. Les fleuves aussi sont la, l'East River devient la West River. Le fleuve Hudson est l'Humboldt.

Le soin et la vie apporté à l'environnement est une des avances majeures de GTA IV. Les gens vaquent à leurs occupations, le trafic est plus dense qu'avant, les piétons plus nombreux, les infrastructures plus réalistes. Il existe par exemple un métro, plus complexe que avant, et qui désert toute la ville, ou encore un aéroport avec des avions qui viennent et qui partent. Cela ajoute de la crédibilité à la ville.

Musique

Article détaillé : Musiques de Grand Theft Auto IV.

Comme les précédents Grand Theft Auto, Grand Theft Auto IV inclut une bande-son qui peut être écoutée à travers la radio d'un véhicule. Liberty City diffuse 19 radios. Des talk-shows peuvent être écoutés, mais surtout des centaines de musiques avec des chanteurs connus comme Genesis, Peter Gabriel, David Bowie, Smashing Pumpkins, Thin Lizzy, Seryoga, Bob Marley, Don Omar, The Who, Queen, Black Sabbath, Philip Glass, Simian Mobile Disco, Nas, Kanye West, R. Kelly, Lloyd, Miles Davis, Loose Ends, Elton John, ZZ Top, R.E.M., MC Lyte, Barry White et ELO.

Le système de musiques est similaire à Grand Theft Auto: San Andreas. Les musiques, pubs, et talk-shows sont aléatoires et ne sont jamais passées dans le même ordre. Les évènements du scénario peuvent être entendus à la radio parfois. Certaines musiques sont modifiées pour y incorporer des références à la ville du jeu. Tous les styles musicaux sont représentés, allant du hip hop jusqu'au jazz et à la techno[5].

Quand un joueur veut savoir le titre de la musique et l'auteur, il peut appeler depuis le portable du jeu un numéro spécial lui annonçant le titre et l'auteur.[6] Si le joueur est inscrit au Rockstar Games Social Club, il peut recevoir un réel email avec un lien pour acheter la musique sur Amazon.[7]

Le thème principal du jeu, Soviet Connection joué dans la cinématique du début a été composé par Michael Hunter tout comme pour celui de San Andreas.

Le jeu

Principe de jeu

Grand Theft Auto IV est un jeu d'action-aventure, incorporant des éléments de conduite et de tir objectif. Pour avancer dans le jeu, et débloquer de nouveaux véhicules, vêtements, armes, ou encore quartiers, le joueur doit avancer dans la trame principale, ou des bonus se débloqueront au fur ou à mesure. Libre à lui de se balader librement dans la ville, sans contrainte de temps, mais en ne faisant pas le scénario principal, il n'avancera pas dans le jeu.

Sur ce point, GTA IV applique le même système de jeu présent depuis GTA III. Mais il existe plusieurs nouveautés importantes qui changent la série.

Nouveautés

Liberty City dans le jeu. On peut y voir dans cette forme générale de la carte une nette ressemblance avec New York.

Le gameplay de GTA a été complètement revu dans cet épisode. Tout en gardant les fondamentaux, il existe beaucoup de nouveautés, mais surtout d'améliorations. Ainsi, le système de fusillades, qui était un défaut pour beaucoup de gens avant dans GTA a été lui aussi changé. Le personnage peut désormais se cacher derrière les murs, le système de visée et d'armes est amélioré. Les combats au corps à corps sont désormais plus techniques.

Le jeu voit également l'apparition de deux autres grandes nouveautés. La première est le portable, bien plus évolué que dans les précédents GTA. On peut désormais appeler ses contacts et leur demander de sortir faire un tour dans la ville avec eux, ou une partie de fléchettes, de billard... On peut désormais également appeler le 911, les services de secours (police, pompiers…). Certaines missions sont disponibles par téléphone, maintenant. Lorsque l'on perd une mission, un SMS sur le portable s'affiche, et nous propose de recommencer la mission, sans avoir besoin comme avant d'aller à l'endroit ou se trouve le contact, souvent éloigné. La seconde grande nouveauté est l'apparition d'un faux Internet dans le jeu, avec plus d'une centaine de faux sites, qui sera utile dans certaines missions du jeu, ou le joueur peut tout simplement y aller quand il veut, hors mission. Plusieurs sites de ce faux Internet sont des parodies de « Meetic », « Apple », « MySpace », « Facebook », « Skyblog », ou « Linux ». [8] Il existe également des sites visant a promouvoir les fausses marques du jeu, comme Burger Shot[9] (parodie de « Burger King ») ou Sprunk [10] (parodie de « Sprite »).

Le système de courses poursuites avec la police aussi a été revu. Maintenant, le joueur doit s'échapper d'une zone de recherche bien définie, en fonction de l'importance du crime qu'il a commis. Il peut toujours aller maquiller sa voitures aux garages "Pay'n'Spray", mais il ne faut pas que la police voit la voiture rentrer dans le garage. [11] Les conducteurs dans GTA ferment désormais leur voiture à clé, et Niko devra casser la vitre (en donnant un coup de coude, un coup de pied, un coup d'arme ou bien en tirant sur la vitre) puis rentrer dans la voiture. Une fois à l'intérieur, il doit brancher les fils de contact pour faire démarrer la voiture, et ce sont parfois de précieuses secondes qui s'écoulent.

Le taxi permet maintenant de parcourir de grandes distances dans la ville, le chauffeur nous emmenant a l'endroit désiré. La ville de Liberty City permet également plusieurs autres possibilités. L'évolution est bien plus importante que de GTA III à Vice City, et n'est pas du même type que San Andreas, qui ajoutait plutôt des possibilités, des véhicules et armes, plutôt que de changer le cœur du jeu en lui-même.

Multijoueur

En plus des nouveautés solo, un mode multijoueur est également présent, et il permet de jouer jusqu'à 16 (32 sur PC) et dispose de 15 modes de jeu, et plus avec ses extensions.[12] Il permet, autres autres, aux joueurs de pouvoir explorer ensemble la ville.[13] Ils ont le choix d'utiliser un personnage, avec plusieurs modifications possibles sur ce dernier. Les particularités du mode solo sont présentes, comme la police, le trafic, ou les armes. Les joueurs sont déterminés par un rang qui les classe à un niveau plus ou moins haut, selon leurs performances.[14] Il n'existe pas de mode 2 joueurs local avec écran partagé [15]. Il n'existe pas de réseau local sur console également, contrairement au PC.

Il existe plusieurs modes de jeu disponibles. Il y a le traditionnel deathmatch; qui consiste à s'entretuer entre joueurs, mais également l'escorte de personnes ou de véhicules, voler des voitures le plus rapidement possible; jouer les policiers et attraper les criminels, ou encore un mode ou il faut tenter de prendre le contrôle de la ville. Les courses de véhicules entre joueurs sont aussi possibles. Plusieurs de ces modes de jeu demandent une coopération entre les joueurs. Prendre d'assaut les bâtiments ennemis, en élaborant des plans, secourir une personne avant qu'elle soit tuée...

Le mode libre, comme son nom l'indique, permet aux joueurs d'être libérés des modes de jeux, des missions, sans contrainte. Il existe cependant quelques limitations par rapport au mode solo. L'histoire du jeu est désactivée, ainsi que les mini-jeux disponibles en mode normal comme le billard, les fléchettes, le bowling, ou Internet. Pour éviter toute tricherie, les codes sont désactivés également. Mais le joueur peut débloquer également dans ce mode quelques items, comme des nouveaux vêtements.

Réalisation

Les graphismes du jeu ont été largement améliorés, pour les consoles de nouvelle génération. Le moteur graphique est le Rockstar Advanced Game Engine. Le moteur physique, Euphoria, a été entièrement revu lui aussi, et cela se ressent dès que l'on prend un véhicule, donc la conduite n'est plus du tout la même qu'avant. Elle est plus réaliste, et la modélisation des dégâts est plus précise qu'avant.

Ces nouveautés ont une réelle influence sur la façon de jouer, surtout en que qui concerne le moteur physique, qui ajoute un réalisme accru et un univers moins surréaliste que avant.

Développement

Xbox 360 et PS3

Une grande campagne marketing fut menée autour du jeu, ici un mur de la ville de New York en juin 2007.

Grand Theft Auto IV, au moment de son développement, détenait le plus gros budget de développement de tous les temps : 100 millions d'euros.[16]

Le développement de Grand Theft Auto IV commença en novembre 2004, immédiatement après la sortie de Grand Theft Auto: San Andreas.[17] Environ 150 développeurs ont travaillé sur le jeu, [18] avec la même équipe que depuis Grand Theft Auto III.[19] Avant de dévoiler des informations sur le jeu, Rockstar annonça que GTA IV utiliserait le moteur de jeu RAGE, précédemment utilisée dans le jeu vidéo Table Tennis. Euphoria vient compléter le jeu également.[20] Euphoria est un moteur de jeu plus réaliste que celui utilisé dans les précédents GTA, principalement Renderware. [21] Il permet aux différents objets et personnages dans le jeu d'avoir des animations adaptées à l'environnement, contrairement à Renderware qui utilisait des mouvements pré-écrits. Ce moteur fut très apprécié par la critique dès la première preview du jeu.[22] Les expressions faciales ont également un rendu plus réaliste.[23].

L'équipe de développement de Rockstar à longtemps caché le contenu du jeu, dont la ville dans laquelle se déroule le jeu, et l'univers. Les spéculations de la part des fans étaient ainsi diverses. Début mars 2007, Rockstar lance un compte à rebours qui montrera la première bande-annonce du jeu. [24] Le 29 mars, un teaser montre dans quelle ville se déroulera le jeu : Liberty City, mais dans une version plus rapprochée de New York, plus vaste, et réaliste que la version de Grand Theft Auto III. Les premières controverses naitront à ce moment, comme les autorités de la ville de New York qui réagiront sur le choix du lieu du jeu, ou l'avocat Jack Thompson qui aura peur des conséquences que le jeu aurait pour lui. [25] [26] Peu de temps après, Rockstar continue de distiller les informations au compte-gouttes, mais elles sont de plus en plus fréquentes, et des informations, images, et previews apparaissent peu de temps après la sortie du premier trailer. [27] [28] Microsoft et Take Two ont aussi annoncé des épisodes exclusifs à la Xbox 360 pour le jeu. [29]

D'autres trailers seront dévoilés en juin, puis plus tard en décembre et février, peu avant la sortie du jeu [30] [31] et les premières campagnes marketing apparaissent dans plusieurs villes des États-Unis. Initialement prévu pour octobre 2007, le jeu se verra retardé en avril 2008. [32] Pour faire attendre les joueurs, Rockstar continuera à donner des images, trailers, et previews, donnant à chaque fois des nouvelles informations sur le jeu. [33][34] La jaquette sera même dévoilée bien avant la sortie du jeu. [35] Le nombre d'images dévoilées devient grandissant, en même temps que la campagne marketing aux mois de mars et avril, soit quelques semaines avant la sortie du jeu. [36] L'enthousiasme autour du jeu est énorme et monte encore lorsque le jeu obtient son premier 10/10, [37] et les controverses se font de plus en plus nombreuses et virulentes [38]. Une semaine avant la sortie du jeu, ce dernier se retrouve contrefait et disponible sur le net, ce qui permet aux pirates de pouvoir y jouer avant la sortie [39]. Lors de la sortie du jeu, le tapage médiatique était énorme, au tel point que les grandes chaines de télévision et journaux nationaux ne sont pas passées à côté, et ont fait leur propre critique du jeu [40] [41] [42] ce qui confirme le marketing réussi de Take Two autour du développement du jeu.

Windows

Rockstar a annoncé la sortie de la version PC le 6 août 2008. [43] Elle a suscité de vives réactions, certaines personnes ayant des problèmes dans l'installation, des messages d'erreurs, des ralentissements, ou encore des blocages à cause du système de protection, trop contraignant selon les joueurs. Un premier patch a été diffusé par Rockstar le 13 décembre 2008. [44] Il corrige un certain nombre de problèmes rencontrés par les joueurs, même si de nombreux soucis restent à déplorer. Rockstar a sorti un second patch le 20 février 2009, qui corrige définitivement la plupart des défauts et bugs de cette version PC.

Éditions

Le jeu est sorti au final en deux éditions sur Xbox 360 et PS3.

  • Classique : Le jeu, avec une jaquette en relief. Une documentation, et une carte complète de Liberty City et au dos de cette carte les lignes de métros.
  • Collector : Le jeu est présenté dans une boîte métallique noire façon "coffre de banque" qui normalement nécessite deux clés pour l'ouverture, mais ici qu'une seule. Le pack contient un le jeu dans sa boite originale classique en plus du CD des Music Of Grand Theft Auto, un porte clé, des clés pour le coffre et un Art Book faisant la description de la conception de GTA IV selon le Directeur Artistique, ainsi que d'innombrables photos du jeu ; et enfin un sac noir avec une doublure dorée décoré des logos de Rockstar Games ainsi que ce même logo en Jaune inscrit à l'extérieur. La combinaison coffre de banque + sac rappellera aux joueurs une mission spéciale du scénario.[45]

Episodes from Liberty City

Une extension est sortie pour GTA IV. Intitulée The Lost and Damned[46], elle raconte l'histoire d'un groupe de bikers appelés The Lost, et qui sont en guerre contre un autre groupe de motards. Les motos sont largement privilégiées dans ce jeu. En plus d'un nouveau scénario et de nouveaux personnages, The Lost and Damned inclut également nouvelles armes, véhicules, courses, guerres de gangs, musiques, nouvelles possibilités de gameplay, nouvelles habilités comme le fait d'appeler ses amis pour obtenir des motos ou pour escorter le joueur depuis leur propre moto.

Un autre épisode en rapport avec GTA IV doit également sortir, il est intitulé The Ballad of Gay Tony.[47] Le joueur incarne cette fois le garde du corps de Tony "Gay Tony" Prince, propriétaire de deux boîtes de nuit de Lower Algonquin, l'Hercules et la Maisonette 9 dont Luis Fernando Lopez, le héros, est également videur. Les missions sont plutôt du domaine nocturne dans cet épisode. Il inclut lui aussi plusieurs nouveautés, dont un parachute, et plusieurs armes également.

Ces deux épisodes sont proposés en téléchargement via le Xbox Live, et ils sortiront en disque également sur Xbox 360 dans un pack intitulé Episodes from Liberty City.

Réception

Critiques de la presse spécialisée
Publication Note
AN GameSpot

10 / 10 (consoles)[48]
9 / 10 (PC)[49]

AN IGN.com

10 / 10 (Consoles)[50]
9,2 / 10 (PC)[51]

RU Edge 10 / 10[52]
FR Gamekult

9 / 10[53]
8 / 10 (PC)[54]

FR JeuxVideo.com 18 / 20[55]
Compilations de plusieurs critiques
Game Rankings

97,29 % (PS3, basé sur 57 critiques)[56]
96,28 % (Xbox360, basé sur 80 critiques)[57]
88,37 % (PC, basé sur 27 critiques)[58]

Metacritic

98 % (PS3, basé sur 64 critiques)[59]
98 % (Xbox360, basé sur 86 critiques)[60]
90 % (PC, basé sur 40 critiques)[61]

Critique

Le jeu a également reçu un énorme succès critique, le site anglophone IGN lui attribue la note maximale de 10/10, chose qui n'était pas arrivée depuis 1999, avec un 10/10 qui fut attribué à Soul Calibur. Néanmoins, Metal Gear Solid 4 aura droit également à son 10/10 sur IGN, quelques mois plus tard. Le site Gamerankings, qui fait la moyenne des notes de toute la presse spécialisée, classe GTA IV comme second meilleur jeu de tous les temps, derrière The Legend of Zelda: Ocarina of Time. La presse française et européenne également attribue de très hautes notes au jeu, un 9/10 sur Gamekult, et un 18/20 sur jeuxvidéo.com. Le jeu aura également beaucoup de récompenses de la part de plusieurs organismes indépendants.

GTA IV aura fait date dans l'histoire du jeu vidéo, et fut à l'époque un enjeu pour les constructeurs de consoles, qui espéraient augmenter leurs ventes avec la sortie de ce jeu. Microsoft a obtenu l'exclusivité de deux épisodes supplémentaires de GTA en les achetant pour 50 millions de dollars.[62]

Du côté des joueurs, même si là aussi ça a plutôt été un succès, certains n'ont pas aimé la direction que Rockstar a pris à savoir un GTA dit plus « réaliste » que « fun ». En effet, par rapport à San Andreas le jeu permet moins de folies comme piloter des avions de chasse ou encore se balader sur une carte gigantesque modélisant entièrement un État[63],[64],[65],[66].

Succès commercial

Grand Theft Auto IV est un des plus grands succès commerciaux de tous les temps. La sortie du film de Iron Man aurait même été décalée pour éviter un choc frontal avec le jeu. [67] Au bout d'une semaine, l'analyste Evan Wilson pense que ce sont environ 550 $ millions de bénéfices que GTA IV a rapporté. [68] Deux semaines après le lancement du jeu, ce sont déjà 5 millions d'exemplaires du jeu qui se sont écoulés. [69] Fin mai 2008, le jeu s'est déjà vendu à plus de six millions d'exemplaires dans le monde. Au 31 janvier 2009, ce sont 13 millions[70] de GTA IV qui ont été livrés sur Xbox 360, PS3 et PC confondus.

Dès sa sortie, Grand Theft Auto IV explosa deux records dans l'industrie du jeu vidéo, celui d'être le jeu le plus vendu en un jour (3,6 millions) et les meilleures ventes réalisés en une semaine (6 millions), [71]rapportant 500 millions de dollars de ventes.[72][73] Au Royaume Uni, 631 000 copies du jeu trouvèrent preneur le jour de sa sortie, [74] qui en font le jeu le plus rapidement vendu de la région.[75]

Le 13 mai 2008, Grand Theft Auto IV casse le Guinness World Records en étant le jeu le plus vendu en 24 heures, et celui qui généra le plus de revenus. Il casse donc le record de Halo 3 qui avait rapporté 170 millions en une journée.[76]

Concernant la version PC, les ventes furent moindres, se classant seulement septième dans le top dix lors de sa première semaine.[77] Une semaine plus tard, le jeu avait disparu du top.[78][79] Cela est peut être du aux nombreux problèmes de configuration que les joueurs ont rencontré sur PC.

Pour l'instant, GTA IV est le jeu le plus vendu sur PlayStation 3 et le second plus vendu sur Xbox 360, avec Call of Duty 4 derrière et Halo 3 devant.

Controverses

Avant la sortie du jeu, GTA IV fut sujet à beaucoup de grandes controverses. George Galloway, Jack Thompson and Glenn Beck notamment ont beaucoup critiqué le jeu, plusieurs organisations de New York, et les Mothers Against Drunk Driving (MADD), qui luttent contre l'alcool au volant.[80] La version de GTA IV australienne et néo-zélandaise fut censurée ou interdite en partie.[81] Cela créa un petit scandale chez les fans en Nouvelle-Zélande.[82] La version PC subit le même sort, pour être évalué par l'organisme de classification des jeux locaux. [83]

Aux États-Unis, et en Europe, plus particulièrement au Royaume-Uni Grand Theft Auto IV, le jeu fut très largement attaqué sur sa grande violence qu'il contient.[84][85][86] [87] [88]

En juin 2008, des adolescents volèrent, attaquèrent des personnes, et pratiquaient des actes de carjacking. Selon la police, les adolescents étaient "inspirés" par Grand Theft Auto IV, ce qui eut pour effet de relancer la polémique, déjà très présente.[89]

En France, les médias grand public ont également parlé beaucoup du jeu, souvent pour critiquer une incitation à la violence. Toute la presse ne critique pas le jeu néanmoins, Libération en fait la une lors de sa sortie, le 29 avril 2008, en le qualifiant de « plus grand jeu du monde », prenant à contre-pied tous les médias qui critiquaient négativement le jeu. [90]Beaucoup de controverses naitront aussi dans ce pays autour du jeu, comme un adolescent à Lyon qui brûla des voitures, et qui dira ensuite s'être inspiré du jeu. [91]

Notes et références

  1. (en) Grand Theft Auto IV for PlayStation 3 release summary sur GameSpot
  2. (en) Grand Theft Auto IV for Xbox 360 release summary sur GameSpot
  3. (en) Grand Theft Auto IV release summary sur GameSpot
  4. http://news.softpedia.com/news/Staten-Island-not-to-Be-Featured-In-GTA-IV-Politicians-Glad-54661.shtml
  5. 'Grand Theft Auto IV' Music Man Explains How Those 214 Songs Made The Soundtrack, 2008-05-02
  6. GTA IV Unveils New Music Download Model, 2008-04-10
  7. GTA IV Unveils New Music Download Model, 2008-03-27
  8. http://gta.wikia.com/wiki/Websites_in_GTA_IV Liste des sites dans GTA IV
  9. http://gta.wikia.com/wiki/Burger_Shot
  10. http://gta.wikia.com/wiki/Sprunk
  11. http://gta.wikia.com/wiki/Pay%27n%27Spray
  12. Grand Theft Auto IV - Multiplayer Hands-On, 2008-04-08
  13. «  »
  14. Grand Theft Auto IV Multiplayer Hands-On (PS3, Xbox 360), 2008-04-08
  15. 'Grand Theft Auto IV' Does Not Have LAN Or Single-Screen Multiplayer Either (Public Service Announcement #2), 2008-04-22
  16. http://www.gamesindustry.biz/articles/gta-iv-most-expensive-game-ever-developed
  17. « GTA Gets Real », dans PlayStation Official Magazine (UK), Future Publishing, United Kingdom, no 6, June 2007, p. 54–67 
  18. Take-Two Takes A Hit, 2006-11-12
  19. Dan Houser's very extended interview about everything "Grand Theft Auto IV" and Rockstar, 2008-04-19
  20. Product: Grand Theft Auto IV Using NaturalMotion's Euphoria, 2007-06-29
  21. Grand Theft Auto Trailer 2 Launched!, 28 June 2007
  22. Grand Theft Auto IV Hands-On Preview (Xbox 360), 2008-02-28
  23. The Making of Grand Theft Auto IV, 2008-03-17
  24. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00019990-un-trailer-pour-gta-4-tres-bientot.htm
  25. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00022354-jack-thompson-craint-pour-sa-vie.htm
  26. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00020324-gta-iv-new-york-pas-content.htm
  27. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00020391-des-infos-sur-gta-iv.htm
  28. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00020929-images-gta-iv.htm
  29. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00021117-gta-iv-360-le-prix-du-contenu-exclusif.htm
  30. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00021063-gta-iv-en-video-le-28-juin.htm
  31. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00023434-gta-iv-un-trailer-la-semaine-prochaine-les-jaquettes-tout-de-suite.htm
  32. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00023208-gta-iv-entre-fevrier-et-avril-2008.htm
  33. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00023511-images-gta-iv.htm
  34. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00023559-images-grand-theft-auto-iv.htm
  35. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00023434-gta-iv-un-trailer-la-semaine-prochaine-les-jaquettes-tout-de-suite.htm
  36. http://www.jeuxvideo.com/news/2008/00025451-la-liste-des-stations-de-radio-de-gta-iv.htm
  37. http://www.jeuxvideo.com/news/2008/00025388-gta-iv-quelques-infos-et-premier-10-10.htm
  38. http://www.jeuxvideo.com/news/2008/00025680--n-achetez-pas-gta-4-a-vos-enfants.htm
  39. http://www.jeuxvideo.com/news/2008/00025600-gta-iv-deja-sur-le-net.htm
  40. http://www.dailymotion.com/relevance/search/+France+2+GTA+IV/video/x5adcz_gta-iv-jt-20h-france-2_news
  41. http://www.youtube.com/watch?v=Ixv-0qjGNC0
  42. http://www.gamepro.fr/2008/04/28/playstation/xbox/actualites/gta-4/427121/
  43. http://www.jeuxvideo.com/news/2008/00027946-gta-4-officialise-sur-pc.htm
  44. http://www.jeuxvideo.com/news/2008/00030604-gta-iv-pc-le-patch-approche.htm
  45. http://www.jeuxvideo.com/news/2007/00021224-gta-iv-l-edition-collector-illustree.htm
  46. http://www.jeuxvideo.com/news/2008/00030215-gta-iv-une-date-pour-le-contenu-telechargeable.htm
  47. http://www.jeuxvideo.com/news/2009/00034308-rockstar-annonce-gta-the-ballad-of-gay-tony.htm
  48. (en) Justin Calvert, « Grand Theft Auto IV review » sur GameSpot, 28 avril 2008
  49. (en) Justin Calvert, « Grand Theft Auto IV review for PC » sur GameSpot, 8 décembre 2008
  50. (en) Hilary Goldstein, « Grand Theft Auto IV review » sur IGN.com, 25 avril 2008
  51. (en) Charles Onyett, « Grand Theft Auto IV for PC review » sur IGN.com, 2 décembre 2008
  52. (en) « Grand Theft Auto IV review », dans Edge, juin 2008, p. 82 (ISSN 1350-1593) [texte intégral] 
  53. (fr) Nicolas Verlet, « Test de Grand Theft Auto IV » sur Gamekult, 29 avril 2008
  54. (fr) Nicolas Verlet, « Test de Grand Theft Auto IV sur PC » sur Gamekult, 4 décembre 2008
  55. (fr) Frédéric Goyon, « Test de Grand Theft Auto IV » sur JeuxVideo.com, 27 avril 2008
  56. (en) Grand Theft Auto IV for PS3 reviews sur Game Rankings
  57. (en) Grand Theft Auto IV fox Xbox360 reviews sur Game Rankings
  58. (en) Grand Theft Auto IV for PC reviews sur Game Rankings
  59. (en) Grand Theft Auto IV for PlayStation 3 sur Metacritic
  60. (en) Grand Theft Auto IV for Xbox 360 sur Metacritic
  61. (en) Grand Theft Auto IV for PC sur Metacritic
  62. http://www.afterdawn.com/news/archive/10116.cfm
  63. http://www.jeuxvideo.com/forums/1-11291-957282-1-0-1-0-0.htm
  64. http://www.jeuxvideopc.com/forums/jeux/jeu/grand-theft-auto-4/deception-rockstar-merci-sujet_61470_1.htm
  65. http://www.jeuxvideo.com/avis/0001/00015480-0.htm
  66. http://www.jeuxvideo.com/avis/0001/00016303-0.htm
  67. Grand Theft Auto could be Hollywood's biggest summer competition, 2008-04-28
  68. url=http://www.gamespot.com/news/6190011.html |titre=GTAIV: Big or huge? |accessdate=2008-04-28 |author=Tom Magrino |date=2008-04-28 |publisher=GameSpot
  69. url=http://www.nytimes.com/2008/04/29/technology/29game.html |titre=For Gamers, the Craving Won't Quit |accessdate=2008-04-29 |author=Matt Richtel |date=2008-04-29 |work=The New York Times
  70. http://ir.take2games.com/releasedetail.cfm?ReleaseID=370041
  71. GTA IV smashes sales records, 2008-05-09
  72. Richtel, Mike : A $500 Million Week for Grand Theft Auto, New York Times (2008-05-07). Consulté le 2008-05-07.
  73. Take-Two's Grand Theft Auto 4 sales top $500 million, 2008-05-07
  74. UK CHARTS: All-conquering GTA IV hits No.1, 2008-05-06
  75. GTA IV smashes day one sales record, 2008-04-30
  76. Confirmed: Grand Theft Auto IV Breaks Guinness World Records With Biggest Entertainment Release Of All-Time, 2008-05-13
  77. Weekly PC Sales: A Slow Start for GTA 4, 15 December 2008
  78. Weekly PC Sales: Grand Theft Auto 4 PC Disappears; Left 4 Dead, Call of Duty Gain Ground, 22 December 2008
  79. Grand Theft Auto 4 PC Drops Out of NPD’s Top 10 PC List in Second Week, 23 December 2008
  80. Mothers against GTAIV's drunk driving, 2008-04-30
  81. GTA IV edited for Australia, 2008-04-04
  82. GTA IV unedited in New Zealand, 2008-05-23
  83. Uncut GTAIV PC coming to Australia, 2008-11-30
  84. Sherwood, James : Grand Theft Auto 4 queue man stabbed in head, The Register (2008-04-30).
  85. Frith, Holden : Man stabbed while waiting to buy Grand Theft Auto IV, The Times (2008-04-29).
  86. Chester boys attacked by Grand Theft Auto snatchers, 2008-05-01
  87. Croydon stabbing 'had nothing to do with GTA’, April 30 2008
  88. Grand Theft Auto stabbing disputed, 2008-04-30
  89. 'Game Boy' Havoc on LI, 2008-06-27
  90. http://www.gamepro.fr/2008/04/28/playstation/xbox/actualites/gta-4/427121/
  91. http://libelyon.blogs.liberation.fr/info/2008/09/un-gamin-brle-d.html

Liens externes

  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo

Ce document provient de « Grand Theft Auto IV ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Grand Theft Auto 4 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Grand Theft Auto IV — s box art displays several of the prominent characters featured in the game, including protagonist Niko Bellic and accomplice Little Jacob. Developer(s) …   Wikipedia

  • Grand Theft Auto — Логотип серии Grand Theft Auto Жанр Экшн Разработчики …   Википедия

  • Grand Theft Auto IV — Éditeur Take Two Interactive Steam Développeur Rockstar North …   Wikipédia en Français

  • Grand Theft Auto — Logo de la saga Grand Theft Auto Desarrolladora(s) Rockstar Games (ex BMG Interactive) Rockstar North (ex DMA Design) Taran …   Wikipedia Español

  • Grand Theft Auto 3 — Grand Theft Auto III Grand Theft Auto III Éditeur Take Two Interactive Développeur DMA Design (PS2, PC) …   Wikipédia en Français

  • Grand Theft Auto 4 — Grand Theft Auto IV Entwickler: Rockstar North Verleger …   Deutsch Wikipedia

  • Grand Theft Auto V — Éditeur Rockstar Games Développeur Rockstar North Concepteur …   Wikipédia en Français

  • Grand Theft Auto IV — En …   Deutsch Wikipedia

  • Grand Theft Auto 3 — Grand Theft Auto III Entwickler: Rockstar North (PS2, PC), Rockstar Vienna (Xbox) …   Deutsch Wikipedia

  • Grand Theft Auto 1 — Grand Theft Auto (jeu vidéo) Grand Theft Auto Éditeur Rockstar Games Développeur DMA Design Date de sortie …   Wikipédia en Français