Grand Theft Auto: The Ballad of Gay Tony

Grand Theft Auto: The Ballad of Gay Tony
Grand Theft Auto
The Ballad of Gay Tony
The Ballad of Gay Tony.jpg

Éditeur Take Two
Développeur Rockstar North

Date de sortie 29 octobre 2009
Genre Jeu d'action
GTA-Like
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Xbox 360, Playstation 3, PC
Média Téléchargement (Xbox Live, PlayStation Store, GFWL, Steam)
DVD et Blu-ray (Episodes from Liberty City)
Contrôle Manette

Moteur RAGE
Euphoria

Grand Theft Auto: The Ballad of Gay Tony est un jeu vidéo sorti sur Xbox 360, PC, et Playstation 3, quatorzième de la série Grand Theft Auto, développé par Rockstar North. Il est sorti en téléchargement sur le Xbox Live le 29 octobre 2009 [1] puis le 13 avril 2010 aux États-Unis, et le 16 avril en Europe sur Playstation 3 et PC, via le Playstation Network et le Games for Windows - Live, ou en commerce avec Episodes from Liberty City [2]. Annoncé le 26 mai 2009, il s'agit de la deuxième extension de Grand Theft Auto IV, après The Lost and Damned.

Le jeu est également disponible sur une compilation appelée Grand Theft Auto: Episodes from Liberty City, qui regroupe The Lost and Damned et The Ballad of Gay Tony et qui ne nécessite pas de posséder GTA IV pour pouvoir être joué[3].

Sommaire

Synopsis

Article détaillé : Liste des personnages de The Ballad of Gay Tony.

Le joueur incarne Luis Lopez, truand à mi-temps et assistant du légendaire magnat des night-clubs de Liberty City, Tony « Gay Tony » Prince. Dans l'univers souterrain des nuits luxueuses de Gay Tony, il est difficile de faire la part entre le vrai et le faux. En tentant de maintenir l'équilibre entre le devoir familial et la loyauté envers ses amis, Luis Lopez est entraîné dans toutes sortes de sales affaires tout en obéissant aux ordres de Tony[4].

Développement et gameplay

Le jeu fut dans un premier temps annoncé le 26 mai 2009, disponible au téléchargement, et en version disque. Le jeu est des épisodes qui composera Episodes from Liberty City. Rockstar programme un trailer de ce dernier pour le 1er septembre de la même année, après avoir montré sur son site officiel quelques artworks, des images. Rockstar annonce qu'il le veut plus fun que les précédents GTA, avec notamment la présence de parachutes, armes lourdes (ÁMT Automag, AA-12 à cartouches explosives, FN P90, M249 Squad Automatic Weapon, DSR-1), hélicoptères supplémentaires, et moteur physique plus permissif, qui permet notamment de s'accrocher aux trains en marche[5].

Lors d'une interview[réf. nécessaire], Sam Houser, vice-président de Rockstar Games, dit :

« L’équipe de Rockstar North s’est encore surpassée, et a créé quelque chose à la fois épique et novateur. La focalisation sur la vie nocturne de haute gamme dans cet épisode contraste avec les gangs de motards dépeints dans The Lost and Damned, tout en nous offrant de nouvelles possibilités de jouabilité. Liberty City est le monde de jeu vidéo le plus dynamique que nous avons créé jusqu’à maintenant. La structure épisodique nous a permis d’entrecroiser les histoires, la jouabilité et l’atmosphère de façon nouvelle. »

Comme Rockstar en a l'habitude depuis GTA IV, plusieurs mini bandes-annonces sont dévoilés au fur et à mesure sur les différents personnages du jeu. Un second grand trailer montrant aussi des images de The Lost and Damned sera diffusé un mois après la sortie du premier. Quelque temps auparavant, la liste des armes et des voitures est dévoilée sur leur site officiel, ainsi que celle des succès (trophés) du jeu à obtenir. Ambiance nocturne oblige, les boites de nuit seront prédominantes dans le jeu.

Rockstar a déjà utilisé ce type de procédé, c'est-à-dire faire beaucoup supposer les fans sur des hypothèses, puis dévoiler au compte-gouttes des informations sur leur jeu.

Références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Grand Theft Auto: The Ballad of Gay Tony de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»