Grand Maître de l'Ordre teutonique


Grand Maître de l'Ordre teutonique

Liste des grands maîtres de l'ordre Teutonique

Blason ordre teutonique 2.svg

Cet article dresse la liste des grands maîtres de l’ordre Teutonique (en allemand : Hochmeister).

Sommaire

Sous les frères Hospitaliers (1190-1198)

L’ordre Teutonique a d'abord été un groupe de chevaliers germaniques au sein de l'ordre des chevaliers Hospitaliers. Les dirigeants de ce groupe ne portent pas, à proprement parler, le titre de grand maître.

1190-1192 : Meister Sibrand.

1192-1194 : Gerhard.

1194-1196 : Heinrich, vraisemblablement un prêtre.

1196-1198 : Heinrich, le précepteur (sans doute la même personne que Heinrich Walpot, 1er grand maître de l'Ordre).

En tant qu'ordre religieux

Armoiries du grand maître de l’ordre Teutonique

1198-1200 : Heinrich Walpot.

1200-1208 : Otto von Kerpen.

1208-1209 : Heinrich von Tuna.

Maîtres provinciaux de Prusse

1209-1239 : Hermann von Salza (fonde l'État teutonique).

1239-1240 : Konrad von Thüringen.

1240-1244 : Gerhard von Malberg.

1244-1249 : Heinrich von Hohenlohe.

1249-1252 : Gunther von Wüllersleben.

1252-1256 : Poppo von Osterna.

1256-1273 : Anno von Sangershausen.

1273-1282 : Hartmann von Heldrungen.

1282-1290 : Burchard von Schwanden.

1291-1296 : Konrad von Feuchtwangen.

1297-1303 : Gottfried von Hohenlohe.

Grands-Maîtres à Marienburg

1303-1311 : Siegfried von Feuchtwangen.

1311-1324 : Karl von Trier.

1324-1330 : Werner von Orseln.

1331-1335 : Luther von Braunschweig.

1335-1341 : Dietrich von Altenburg.

1342-1345 : Ludolf König.

1345-1351 : Heinrich Dusemer.

1352-1382 : Winrich von Kniprode.

1382-1390 : Konrad Zöllner von Rotenstein.

1391-1393 : Konrad von Wallenrode.

1393-1407 : Konrad von Jungingen.

1407-1410 : Ulrich von Jungingen (défait à la première bataille de Tannenberg).

1410-1413 : Heinrich von Plauen.

1414-1422 : Michael Küchmeister.

1422-1441 : Paul von Rusdorf.

1441-1449 : Konrad von Erlichshausen.

1449-1467 : Ludwig von Erlichshausen.

1467-1470 : Heinrich Reuß von Plauen.

1470-1477 : Heinrich Reffle von Richtenberg.

1477-1489 : Martin Truchseß von Wetzhausen.

1489-1497 : Johann von Tiefen.

1498-1510 : Friedrich von Sachsen.

1510-1525 : Albrecht von Brandenburg-Ansbach (sécularise l'État teutonique en Prusse ducale).

1527-1543 : Walther von Cronberg.

1543-1566 : Wolfgang Schutzbar.

1566-1572 : Georg Hund von Wenckheim.

1572-1590 : Heinrich von Bobenhausen.

Maîtres provinciaux de Livonie

Article détaillé : Chevaliers Porte-Glaive.

Sous la protection de la dynastie des Habsbourg (1590-1923)

La plupart des grands maîtres sont alors directement issus de la dynastie des Habsbourg, et plus particulièrement la maison des Habsbourg d'Autriche qui prend l’Ordre sous sa protection.

1590-1618 : Maximilien III d'Autriche.

1619-1624 : Charles d'Autriche.

1625-1627 : Johann Eustach von Westernach.

1627-1641 : Jean Gaspard de Stadion.

1641-1662 : Léopold Guillaume d'Autriche.

1662-1664 : Charles Joseph d'Autriche.

1664-1684 : Johann Kaspar von Ampringen.

1684-1694 : Louis-Antoine de Palatinat-Neubourg.

1694-1732 : François-Louis de Palatinat-Neuburg.

1732-1761 : Clément-Auguste de Bavière.

1761-1780 : Charles-Alexandre de Lorraine.

1780-1801 : Maximilien François d'Autriche.

1801-1804 : Charles Louis d'Autriche.

1804-1835 : Antoine Victor d'Autriche.

Bruno Platter, actuel grand-maître de l'ordre

1835-1863 : Maximilien Joseph d'Autriche.

1863-1894 : Guillaume d'Autriche.

1894-1923 : Eugène d'Autriche.

En tant qu'ordre clérical

1923-1933 : Mgr. l'évêque Norbert Klein.

1933-1936 : L'abbé Paul Heider.

1936-1948 : L'abbé Robert Schälzky.

1948-1970 : L'abbé Marian Tumler.

1970-1988 : L'abbé Ildefons Pauler.

1988-2000 : L'abbé Arnold Wieland.

2000- : L'abbé Bruno Platter.

Liens externes

  • Portail des croisades Portail des croisades(croisades baltes)
Ce document provient de « Liste des grands ma%C3%AEtres de l%27ordre Teutonique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Grand Maître de l'Ordre teutonique de Wikipédia en français (auteurs)