Gormond De Picquigny


Gormond De Picquigny

Gormond de Picquigny

Gormond, Germond, Guarmond ou encore Waremond (mort à Sidon en 1128), prélat picard originaire de Picquigny, fils ou frère d'Arnoul de Picquigny (suivant les sources)

Biographie

Fin 1110, Guermond emprisonne Adam, châtelain d'Amiens. Geoffroy, évêque d'Amiens tente à plusieurs reprises de le faire libérer.[1]

1113-1117, Insurrection communale d'Amiens et combats d'Enguerrand, de Thomas de Marle et du châtelain Adam contre les bourgeois, l'évêque Geoffroy et le vidame Guermond de Picquigny, assistés de Louis le Gros[2].

Il participe aux croisades[3]. Il fut patriarche latin de Jérusalem de 1118 à 1128, successeur de Baudouin II. C'était un homme simple et craignant Dieu, selon Guillaume de Tyr. Il ordonne des travaux. Il reçoit la ville de Tyr à composition.Il mourut en 1128[4],[5].

Il fut régent du royaume de Jérusalem de 1123 à 1124, lors de la captivité de Baudouin II[6].

Avec Béatrix Daours, fille de Jean Daours, seigneur de Daours, il eut pour enfants :

Notes et références

  1. Archives historiques et ecclésiastiques de la Picardie et de l'Artois par Paul Roger
  2. Histoire de l'état, de la ville d'Amiens et de ses comtés - avec un recueil de plusieurs titres ... par Charles du Fresne du Cange
  3. La noblesse de France aux Croisades par Paul-André Roger
  4. Dictionnaire général et complet des persécutions souffertes par l'Église catholique par Paul Belouino
  5. Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France par M. Guizot
  6. Mélisende de Jérusalem



Précédé par :
Arnoul de Chocques
Liste des patriarches latins de Jérusalem
Gormond de Picquigny
Suivi par :
Etienne de la Ferté
  • Portail des croisades Portail des croisades
Ce document provient de « Gormond de Picquigny ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gormond De Picquigny de Wikipédia en français (auteurs)