Gnome (créature fantastique)


Gnome (créature fantastique)

Gnome

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gnome (homonymie).
Un gnome de forêt (illustration)

Le gnome est une créature légendaire du folklore européen, caractérisée par une très petite taille, et une vie souterraine. Le mot « gnome » est dérivé du néo-latin gnomus. Ce terme est souvent présenté comme descendant du grec ancien gnosis (« connaissance »), mais pourrait plus vraisemblablement descendre de genomos (« habitant souterrain »).

Au XVIe siècle, Paracelse inclut les gnomes à sa liste d’élémentaires, en tant qu’élémentaire de la terre. Il les décrit hauts de deux empans (env. 40 cm), et très taciturnes[1].

Sommaire

Paracelse et l'abbé de Villars

Paracelse compte sept races de créatures sans âme : les génies à forme humaine mais sans âme ni esprit (inanimata) des Éléments, les géants et les nains, les nains sur la terre. Il croit aux génies des quatre Éléments. La Terre, par génération spontanée, produit des nains qui gardent les trésors sous la montagne ; l'Eau produit les ondines ; le Feu, les salamandres ; l'Air, les elfes. Ensuite viennent les géants et les nains issus de l'air, mais qui vivent sur la terre. L'ouvrage de Paracelse a pour titre Le livre des nymphes, des sylphes, des pygmées, des salamandres et de tous les autres esprits (Liber de Nymphis, sylphis, pygmaeis et salamandris et de caeteris spiritibus), trad. de l'all., Nîmes, Lacour, 1998, 308 p. Mais sa doctrine hésite.

"Le mot inanimatum désigne six familles d'hommes sans âme... Ces hommes sans âme sont d'abord ceux des quatre familles qui habitent les quatre Éléments : les nymphes, nymphae, filles de l'eau ; les fils de la terre, lémures, qui habitent sous les montagnes ; les esprits de l'air, gnomi ; les génies du feu, vulcani. Les deux autres familles sont composées d'hommes qui sont également nés sans âme; mais qui, comme nous, respirent en dehors des Éléments. ce sont d'une part les géants et d'autre part les nains qui vivent dans l'ombre des forêts, umbragines... Il existe des êtres qui demeurent naturellement au sein d'un même Élément. Ainsi le phénix, qui se tient dans le feu comme la taupe dans ta terre. Ne soyez pas incrédules, je le prouverai ! Quant aux géants et aux nains de la forêt, ils ont notre monde pour séjour. Tous ces êtres sans âme sont produits à partir de semences qui proviennent du ciel et des Éléments, mais sans le limon de la terre... Ils viennent au monde comme les insectes formés dans la fange [par génération spontanée]." (Paracelse, La grande astronomie. Astronomia magna (1537), trad., Dervy, 2000, p. 159-160).

L'abbé Nicolas Pierre Henri de Montfaucon de Villars, dans un célèbre roman, Le comte de Gabalis ou Entretiens sur les sciences occultes (1670), admet sylphes, ondins, gnomes et salamandres.

« [...] La terre est remplie presque jusqu'au centre de Gnomes, gens de petite stature, gardiens des trésors, des minières et des pierreries. Ceux-ci sont ingénieux, amis de l'homme et faciles à commander. Ils fournissent aux enfants des Sages tous l'argent qui leur est nécessaire et ne demandent guère pour prix de leur service que la gloire d'être commandés. Les Gnomides leurs femmes sont petites, mais fort agréables, et leur costume est fort curieux... [...] »

— (p. 45-48).

Dans le folklore

Illustration d'un gnome.

Souvent décrit dans les contes germaniques, par exemple ceux des frères Grimm, le gnome ressemble souvent à un vieil homme ridé vivant dans un souterrain profond où il garde un trésor enterré. Pour cette raison, les banquiers suisses sont parfois désignés par le sobriquet de gnomes de Zurich[2].

L’archétype du gnome se retrouve dans les légendes et le folklore de nombreux pays d’Europe, sous d’autres noms, comme par exemple le vættir islandais et le kaukis prussien. Mais de nombreuses confusions surgissent car le gnome est l’une des nombreuses petites créatures surnaturelles, semblables mais subtilement différentes d’autres créatures du folklore européen, dont notamment les nains et gobelins, avec lesquels il est souvent confondu. Selon d’autres interprétations encore, les gnomes seraient des nains, laids, difformes, malicieux et méchants ou bien ils appartiendraient à la catégorie des génies qui, selon la Kabbale, détiendraient sous terre des trésors de pierres et métaux précieux[3].

Vision moderne

Chez Tolkien

Dans ses écrits, J. R. R. Tolkien employa pendant quelque temps le terme de « gnome » pour parler des Ñoldor, groupe d’Elfes réputés être les plus savants de tous, en référence au terme grec gnome qui signifie « pensée, intelligence ». Il y renonça par la suite, du fait de l’association du mot aux petites créatures du folklore (Lettres de J.R.R. Tolkien, n°239).

Jeu de rôle

Ils apparaissent dans plusieurs jeux de rôle médiévaux-fantastiques. Dans Donjons et Dragons, ils sont décrits comme « des personnes appréciés de tous pour leurs talents en alchimie, ingénierie et inventeur ». De plus, ils sont connus pour leur humour et leur curiosité. Les gnomes mesurent entre 90 et 120 cm de haut et pèsent à peine plus de 20 kilogrammes. Leur peau est généralement très bronzée, pouvant même aller jusqu’à la couleur de l’écorce. Leurs cheveux sont généralement blonds et leurs yeux présentent tous les dégradés de bleu.

Notes et références

  1. (en) C.S. Lewis, The Discarded Image, p. 135 ISBN 0-521-47735-2
  2. L’expression péjorative Gnomes of Zürich a été lancée le 12 novembre 1956 par Harold Wilson du parti Travailliste britannique, leader de l’opposition, quand il accusa les banquiers suisses de dévaluer la monnaie par spéculation. Voir (en)Gnomes of Zürich
  3. Dictionnaire des symboles, mythes, rêves, coutumes, gestes, formes figures, couleurs, nombres. Par Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, éditions Bouquins Laffont-Jupiter 1983. P. 480

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie


  • Portail des mythes et légendes Portail des mythes et légendes
  • Portail des créatures imaginaires Portail des créatures imaginaires
  • Portail de la fantasy et du fantastique Portail de la fantasy et du fantastique
Ce document provient de « Gnome ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gnome (créature fantastique) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nain (creature fantastique) — Nain (créature fantastique) Pour les articles homonymes, voir nain. Description moderne d un nain. Dans le folklore, et notamment la mythologie nordique …   Wikipédia en Français

  • Nain (créature fantastique) — Pour les articles homonymes, voir nain. Un nain tel qu il a été popularisé par la fantasy et les jeux de rôle. Le nain est une créature humanoïde imaginaire souterraine de pe …   Wikipédia en Français

  • Salamandre (creature fantastique) — Salamandre (légende) Pour les articles homonymes, voir Salamandre. Une salamandre. Illustration du …   Wikipédia en Français

  • Salamandre (créature fantastique) — Salamandre (légende) Pour les articles homonymes, voir Salamandre. Une salamandre. Illustration du …   Wikipédia en Français

  • Troglodyte (creature fantastique) — Troglodyte (créature fantastique) Le Troglodyte est une créature imaginaire vivant dans les profondeurs. Elle est issue de plusieurs univers de fiction. Sommaire 1 Les troglodytes dans Heroes of Might and Magic 2 Les troglodytes dans donjons et… …   Wikipédia en Français

  • Pixie (créature fantastique) — Pixie Pour les articles homonymes, voir Pixie (homonymie). Les pixies (également appelées piskies et pigsies en Cornouaille) sont des créatures mythiques du folklore britannique, considérée comme particulièrement concentrée dans les zones autour… …   Wikipédia en Français

  • Génie (créature fantastique) — Jinn Pour les articles homonymes, voir Djinn (homonymie). Génie ailé donnant une bénédiction …   Wikipédia en Français

  • Dragon (créature fantastique) — Dragon (mythologie) Pour les articles homonymes, voir Dragon (homonymie). Le dragon est une créature légendaire représentée comme une sorte de gigantesque reptile écailleux, généralement capable de cracher du feu et de voler grâce à des ailes de… …   Wikipédia en Français

  • Troglodyte (créature fantastique) — Le Troglodyte est une créature imaginaire vivant dans les profondeurs. Elle est issue de plusieurs univers de fiction. Sommaire 1 Les troglodytes dans Heroes of Might and Magic 2 Les troglodytes dans donjons et dragons 3 Notes et références …   Wikipédia en Français

  • Dragon chinois (créature fantastique) — Dragon oriental Pour les articles homonymes, voir Dragon et Quatre dragons asiatiques. Le dragon oriental s oppose au dragon occidental dans le sens qu il n est pas automatiquement mauvais. Il représente les forces de la nature et dès lors doit… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.